Une tribune pour les luttes

jeudi 27 mai 2021

GRENOBLE

13 h

devant le Tribunal, 7 place Firmin Gautier, 38000

La solidarité n’est pas un délit !

Relaxe pour les 4+3+2 de Briançon

RELAXE POUR LES 3+4+2 DE BRIANCON from Muriel Cravatte on Vimeo.

Le printemps 2021 sera marqué par deux procès politiques, criminalisant la solidarité avec les exilé-es et les sans papiers.

Le 22 avril au tribunal de Gap jugement de deux solidaires en première instance*** pour "aide à l’entrée et à la circulation sur le territoire national de personnes en situation irrégulière"

Ils ont été interpellés le 19 novembre alors qu’ils étaient en train de porter secours à une famille afghane sur le territoire français .

Le 27 mai jugement en appel des "7 de Briançon" suite à la condamnation prononcée le 13 décembre 2018.

Ils ont été condamnés en première instance à des peines allant jusqu’à quatre mois de prison fermes et huit mois avec sursis pour avoir participé le 22 avril 2018 à une manifestation antifasciste.

Cette manifestation spontanée visait à dénoncer l’action du groupe fascisant Génération Identitaire présent la veille au col de l’Echelle (Hautes Alpes) et la militarisation de la frontière qui met des vies en danger.

Lire la suite de l’appel à soutiens :
https://www.change.org/p/pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-fran%C3%A7aise-relaxe-pour-les-3-4-2

ET POUR QUE CESSE LA TRAQUE AUX EXILE-ES PARTOUT SUR LE TERRITOIRE, EN SOLIDARITE AVEC TOUS LES SANS PAPIERS ET LES SOLIDAIRES INCULPE.ES,

NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREU-SES :

LE 22 AVRIL A GAP , 12 H DEVANT LE TRIBUNAL***

LE 27 MAI A GRENOBLE , 14 h DEVANT LE TRIBUNAL


*** Retour sur le procès du 22 avril
Retour sur le procès du 22 avril

Le procès des deux maraudeurs poursuivis pour avoir porté assisatnce à une famlle afghane le 19 novembre 2020 s’est tenu à Gap le 22 avril .

Ils sont accusés d’aide à l’entrée sur le territoire français de personnes en situation irrégulière.

Un beau rassemblement de soutien se tenait devant le tribunal ce jour là. Prise de paroles, fanfare et chants se sont succédés pour dire toute notre indignation contre ce procès qui n’aurait jamais du avoir lieu car ces deux maraudeurs sont totalement innocents de ce pourquoi on les accuse.

De passage de frontière il n’y en pas eu et le procureur a eu bien du mal à justifier les accusations qui pesaient contre eux.

Le policier appelé à témoigner de sa connaisance du territoire en réponse à une question du procureur de savoir s’il avait une carte de la région a répondu : "oui bien sur, nous avons une carte IGPN dans la voiture". Lapsus révélateur de la confusion ambiante.

Les réquisitions sévères du procureur (2 mois de prison avec sursis, 5 ans d’interdiction du territoire) sonnent comme un coup de semonce à l’endroit de celles et ceux qui aident.

Après les multiples verbalisations de cet hiver complètement injustifiées, les auditions libres, les gardes à vue de solidaires et de journalistes, un cran est franchi dans la répression pour dissuader toute forme d’assistance à la frontière et comme un ultime pied de nez, le tribunal fixe la date du verdict au 27 mai, jour du procès en appel des 3+4.

LA SUITE SUR LE SITE DE TOUS MIGRANTS :
https://tousmigrants.weebly.com/

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Agenda de la semaine

dimanche 25 février 2024

lundi 26 février 2024

mardi 27 février 2024

mercredi 28 février 2024

jeudi 29 février 2024

vendredi 1er mars 2024

samedi 2 mars 2024

dimanche 3 mars 2024

lundi 4 mars 2024

vendredi 15 mars 2024

samedi 16 mars 2024

vendredi 22 mars 2024