Une tribune pour les luttes

vendredi 31 mars 2023

MARSEILLE

19 h 30

la Dar, centre social autogéré 127 rue d’Aubagne

Week end contre le nucléaire

Du 31 mars au 2 avril à la Dar, centre social autogéré (127 rue
d’Aubagne) : la Fédération anarchiste organise un weekend antinucléaire
à Marseille proposant une projection et des discussions.

PRESENTATION :

Mettant à profit la confusion qui voudrait nous faire croire que
l’énergie fournie par les centrales nucléaires est « décarbonée », et
même qu’elle pourrait « sauver le climat », le pouvoir politique
français remet en route la machine nucléaire sans la moindre
consultation. La construction de trois nouvelles tranches EPR (le
procédé de Flamanville qu’EDF ne parvient pas à faire fonctionner) est
actée sans le moindre débat. Les autorités de surveillance IRSN et ASN
sont en passe d’être fondues en un seul organisme afin de s’assurer une
observation complaisante des installations présentes et à venir. Dans le
même temps, des centrales vieillissantes sont prolongées au-delà de
toute rigueur, et deviennent des poubelles hautement radioactives qui
font redouter des accidents de la gravité de ceux de Fukushima ou
Tchernobyl. Ces installations continuent de rejeter des radionucléides
qui s’accumulent dans les environnements et les organismes. Les déchets
s’accumulent dans des « piscines » dont les écoulements s’infiltrent
dans les sols et menacent les cours d’eau et la mer.

Face à ces menaces bien réels, consciente du projet de domination et
d’agression que constitue tout projet nucléaire, militaire comme civil,
la Fédération Anarchiste organise à Marseille, le 1er et 2 avril 2023,
un week-end de mobilisation autour de ces enjeux essentiels. Projection
de film, conférences et débats sont programmés au cours de ces quelques
jours où nous vous proposons de rencontrer des acteurs de la
Coordination Antinucléaire SudEst, ainsi que des observateurs avisés de
ce sujet, géographe, ingénieur, chercheur en sciences sociales…

PROGRAMME :

VENDREDI 31 MARS :
· 19h30 : Projection de Notre Ami l’atome, film de Kenichi Watanabe
(57min).

⸻⸻⸻⸻
SAMEDI 01 AVRIL :

Les échanges seront enregistrés pour Radio Libertaire pour une
rediffusion.
· 14h-15h30 : De l’usage économique et politique du catastrophisme ›
Conférence-débat animée par Philippe Pelletier sur la question de la « 
valorisation » du nucléaire via l’instrumentalisation du réchauffement
climatique et sur l’idée reçue « Le nucléaire peut sauver le climat, car
le nucléaire produit une énergie décarbonnée » propagée actuellement par
les médias et le pouvoir.
· 16h-17h30 : Contre la résilience, Les sanctuaires de l’abîme ›
Conférence-débat animée par Thierry Ribault, chronique du désastre à
Fukushima et du changement d’approche dans l’administration de celui-ci
dans les politiques de gestion et d’acceptation de celui-ci, à travers
notamment la « politique de résilience nationale ».
· 19h : Repas
· 20h30 : BURE › Causerie avec plusieurs intervenant·es sur la gestion
des déchets du nucléaire, des actions en cours à Bure, et de la
nécessité de dépasser les constats techniques pour développer des
actions.

⸻⸻⸻⸻
DIMANCHE 02 AVRIL :

Les échanges seront enregistrés pour Radio Libertaire pour une
rediffusion.

· 14h-15h30 : État des lieux des installations nucléaires d’ici, en PACA
› Conférence-débat animée par Antoine Calandra et Jean Revest de la
Coordination Antinucléaire Sudest. Ces deux interventions s’articuleront
sur des informations concrètes concernant les réalités des installations
nucléaires dans la région PACA. Vieillissement des installations, et
rafistolages en cours : la centrale de Tricastin fait office de
laboratoire pour expérimenter les possibilités de prolonger les
centrales françaises. Présence d’installations dans des zones sismiques
(Cadarache, Tricastin...).
· 16h-18h : Le Monde comme projet Manhattan › Conférence-débat animée
par Jean Marc Royer, auteur de récit de l’historique du projet américain
d’élaboration de l’arme atomique et, par-delà sa finalité militaire et
industrielle, se révèle comme un « projet de société ». Il sera fait un
rappel de cette historicité, et de la manière dont elle resurgit dans la
menace d’un conflit, ou d’un débordement nucléaire possible dans le
conflit en Ukraine.

P.-S.

la Fédération anarchiste organise un weekend antinucléaire à Marseille proposant une projection et des discussions.

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Agenda de la semaine

lundi 22 avril 2024

mardi 23 avril 2024

jeudi 25 avril 2024

vendredi 26 avril 2024

samedi 27 avril 2024

dimanche 28 avril 2024

mardi 30 avril 2024

mercredi 1er mai 2024

samedi 4 mai 2024

vendredi 24 mai 2024