Une tribune pour les luttes

lundi 19 février 2024

MARSEILLE

12 h 30

La Ruche, 28 Bd National, 13001

Synthèse de l’ouvrage de Michel Foucault

Surveiller et Punir

« […] les prisons ressemblent aux usines, aux écoles et aux casernes, aux hôpitaux, qui ressemblent tous à la prison. » Dans son ouvrage majeur publié en 1975, alors que la question pénitentiaire est présente dans le débat avec des mutineries importantes dans les prisons françaises entre 1971 et 1974, le philosophe Michel Foucault questionne l’omniprésence de la prison dans le code pénal depuis le début 19ème sous une forme ayant peu évolué. Il en effectue pour cela la généalogie, en interrogeant les conditions de son émergence historique puis de l’importance qu’elle a prise au sein des pratiques de punition. Il inscrit celle-ci dans une analyse du développement des 17ème jusqu’au 19ème siècle d’une société disciplinaire, dressant les corps et les comportements tout en construisant un savoir et une classification nouvelle des individus constitutifs du corps social. Si la prison s’est imposée, c’est d’une part par sa continuité avec l’ensemble des dispositifs disciplinaires qu’il décrit (écoles, hôpitaux, asiles, casernes, usines) et d’autre part par son rôle clé dans la fabrication d’une « délinquance » paradoxalement utile à l’ordre et au pouvoir de la classe politique bourgeoise.

Antoine Gonthier, lecteur passionné de Michel Foucault, nous présentera une synthèse de cet ouvrage suivi d’une discussion.

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Agenda de la semaine

mercredi 21 février 2024

jeudi 22 février 2024

vendredi 23 février 2024

samedi 24 février 2024

dimanche 25 février 2024

mercredi 28 février 2024

vendredi 1er mars 2024

samedi 2 mars 2024

vendredi 15 mars 2024