Une tribune pour les luttes

vendredi 26 avril 2024

MARSEILLE

18 h

Mille Bâbords - 61 rue Consolat - 13001

Origine des discriminations basées sur le sexe - Quelques approches scientifiques actuelles et passées de la question

Libres penseurs - groupe Gaston Crémieux

Aujourd’hui encore les femmes les femmes travailleuses subissent une double exploitation : exploitée par son patron mais aussi par le patriarcat avec la double journée de travail. Le travail domestique est toujours prégnant dans notre société capitaliste.

Vous êtes cordialement invité(e) à participer à notre réunion-débat sur le thème

Origine des discriminations basées sur le sexe

Quelques approches scientifiques actuelles et passées de la question

Des évènements récents ont mis en évidence que nul secteur, même la dite « industrie du rêve », n’échappe à la réalité sociale de l’existence des discriminations en commençant par la plus naturelle, la discrimination sexuelle.

Quoique, naturelle, vraiment ? A moins qu’elle ne soit sociale voire culturelle ? Et puisque l’homme (et la femme ?) ne descend pas du singe mais que les espèces humaines font parties de l’ordre des primates, Pascal Picq dans son livre « Et l’évolution créa la femme » analyse les relations entre les sexes de nos cousins plus ou moins éloignés, lémuriens, babouins, chimpanzés, bonobos.

Existe-t-il un comportement ancestral que toutes les espèces de primates, dont la notre, partageraient ?

L’espèce humaine actuelle, Homo sapiens sapiens est l’ultime rameau d’un buisson jadis florissant. Que nous apprennent nos prédécesseurs, Homo habilis, Erectus, voire nos frères humains, Néandertaliens, Dénisoviens ?

Pascal Picq au terme de son chapitre consacré à "la discrimination des femmes" entre nature et culture ,écrit « Si la sélection naturelle et les autres mécanismes ne se résument pas à la loi du plus fort, le moins qu’on puisse dire est que cette règle a souvent prévalue dans la confrontations des sociétés humaines, et plus encore pour les femmes ... Autrement dit, comme l’avait écrit Marx et Engels, la condition des femmes se trouve à l’origine de toutes les inégalités dans les sociétés humaines et leur évolution. »

Cent quarante ans de découvertes ont largement invalidé certaines analyses de Friedrich Engels dans son livre L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’Etat. Christophe Darmangeat confronte les connaissances actuelles concernant les sociétés de chasseurs-cueilleurs à l’approche matérialiste d’Engels dont il souligne la pertinence au-delà des points dépassés.

Pour finir, comme le souligne Pascal Picq, les sciences relatives à la Préhistoire et au rôle respectif des sexes ont été largement renouvelées par l’apport de scientifiques femmes. Aussi il semblait nécessaire que l’analyse d’une scientifique soit également abordée pour un sujet sur la place des femmes.

Présentation par Jean ESTRACH
Bibiographie :
Pascal Picq :Et l’évolution créa la femme
Christophe Darmangeat : Le communisme primitif n’est plus ce qu’il était Aux origines de l’oppression des femmes
Claudine Cohen : Femmes dans la Préhistoire

Vous êtes cordialement invitées et invités à venir en discuter le

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Agenda de la semaine

dimanche 19 mai 2024

lundi 20 mai 2024

mardi 21 mai 2024

mercredi 22 mai 2024

jeudi 23 mai 2024

vendredi 24 mai 2024

samedi 25 mai 2024

vendredi 31 mai 2024

jeudi 13 juin 2024

samedi 15 juin 2024