Une tribune pour les luttes

QUE FAIT LA POLICE ? - Bulletin d’information anti-autoritaire - Nouvelle série - Numéro 10 - Mai 2007

Répression à la carte ...

Editorial de Maurice Rajsfus.

Article mis en ligne le lundi 23 avril 2007

Le dernier numero de Que fait la police ? est disponible en ligne sur

http://quefaitlapolice.samizdat.net/?p=61

A noter dans cette dernière mouture, un bref retour sur les événements de la Gare du Nord qui ne font que démontrer le danger représenté par des forces de l’ordre prêtes à remettre en cause les libertés fondamentales sous le moindre prétexte. Et rappelons-nous cette réflexion de Denis Langlois, en mai 1986, après le retour de Charles Pasqua au ministère de l’Intérieur : « On rêve d’uniformes bleus et on découvre des chemises brunes. »

L’ensemble des numéros en ligne est disponible sur

http://quefaitlapolice.samizdat.net

Editorial : Répression à la carte ...

Quel que soit le candidat dont le nom sortira des urnes, le 6 mai 2007, une certitude : l’importance du rôle de la police n’a été remise en cause par aucun des favoris à l’élection présidentielle.

Nous savons, d’expérience, qu’à chaque victoire de la droite, les lois sécuritaires sont durcies, tout comme sont plus menacés les sans papiers. Comme si la République ne pouvait être sauvée qu’au prix d’un tour de vis supplémentaire.

Nous savons également que lorsque la gauche est de retour au pouvoir, les lois scélérates de la droite ne sont pas abrogées. C’est ainsi que les lois Pasqua de 1986 ont été, malgré les promesses électorales, conservées par la gauche entre 1988 et 1993 - particulièrement en ce qui concerne les immigrés sans papiers. C’est ainsi que, de 1997 à 2002, 1es lois Pasqua et Debré ont été non seulement maintenues par le gouvernement Jospin mais qu’elles ont été parfois durcies par les ministres de l’Intérieur Chevènement et Vaillant.

On nous fera remarquer qu’il ne faut pas préjuger de l’avenir mais comme les candidats ne se sont guère prononcés sur ce sujet, il convient d’être inquiet, sinon circonspect. Ce qui est sûr, c’est que certains sont plus répressifs que d’autres,et ils ne cachent pas leur volonté de mettre au pas une société qui serait réticente à leurs projets. En face, ceux qui affirment vouloir rétablir un climat plus démocratique, doivent être assurés que nous ne manquerons pas de surveiller leurs pratiques - au-delà du rétablissement d’une police qui n’aurait de proximité que le nom.

Les uns et les autres sont des fidèles de la religion de l’ordre. Pour les plus durs, l’ordre et la morale sont associés, ce qui peut nous conduire à un Etat autoritaire, où le droit de se taire primerait sur la possibilité de s’exprimer. Pour d’autres, l’approche est plus pudique, mais il est indispensable de savoir ce qui se cache sous la promesse d’un ordre juste.

Maurice Rajsfus

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1225