Une tribune pour les luttes

Carrefour :

Momo est libre...

...mais mis à pied et pas encore innocent...

Article mis en ligne le mardi 26 octobre 2004

Hier avait lieu à la cour d’appel d’Aix l’audience de mise en liberté provisoire de Momo. Evidemment nous y sommes allés en manif femmes de Carrefour en tête, vêtues pour la plupart de la veste rouge de Carrefour (« je positive... » tout un programme !!) suivies par ceux et celles qui avaient pu venir de l’UL, des autres magasins, de la poste, d’EDF, de Nestlé, des chômeurs... C’est instructif une audience, ceux qui ont pu rentrer dans la petite salle ont appris que si Momo avait été mis en prison sans attendre l’appel c’est parce que la « justice » avait peur qu’il ne s’échappe !!! (sic)

Juste lui qui a refusé il y a peu un « arrangement » qu’on lui proposait pour qu’il s’en aille et foute ainsi la paix à son directeur adoré ...Et puis de toutes façons à voir, depuis le 14 octobre, la détermination des grévistes à récupérer leur Momo, il y a peu de chances qu’il l’aurait laissé partir...Quoiqu’il en soit qui veut tuer son syndicaliste l’accuse de...

Vers 15 h la délégation sort du tribunal en levant le poing et laissant éclater une joie qui traverse la foule en un éclair. Les rires, les cris, les slogans (tous ensemble...), les battements de mains s’entremêlent. Christel et Florence, les 2 déléguées courage des caissières, éclatent en larmes toute la pression si durement retenue ces derniers jours... On téléphone à JB, Raphaël et les autres restés sur le piquet de grève : miracle qu’aucun fabricant de téléphonie moderne n’avait prévu on les « voit » danser de joie à travers nos portables... Thierry prend le micro « on a gagné la première manche, il reste à gagner sa réintégration et qu’il soit totalement blanchi des accusations portées contre lui. On va créer un comité de soutien national et pour l’instant on va tous l’attendre à Carrefour » (Momo doit en effet repasser par la prison de Luynes avant de sortir). Alors de la foule jaillit un cri qui devient bientôt un slogan : « non, non on va tous à Luynes, Tous à Luynes, Tous à Luynes Ouais... » Et c’est parti !!!

Il sort solide comme un roc, embrassades, joyeuses bousculades et nous voilà tous en route pour Carrefour où les copains nous attendent impatiemment. Un apéro géant est improvisé et même un feu d’artifice amateur (mais alors vraiment amateur...).

Ce matin à 4h, 3 cadres réquisitionnés annoncent aux premiers salariés arrivés pour prendre « leur quart de grève » qu’aujourd’hui le magasin est fermé ce qui n’est jamais arrivé depuis 27 ans. A 8h à l’UL il y a réunion des militants du syndicat, à 15h les négociations reprennent avec la direction.

On est plus fort que jamais...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CGT c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 95

CGT c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 90

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4485