Une tribune pour les luttes

Patdu49

L’employé en contrat unique d’insertion - contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE) ne coûte que 44 centimes de l’heure à son patron

+ Comparatif revenus RSA socle - SMIC plein temps - travaux forcés 10 heures par semaine + RSA chapeau

Article mis en ligne le mercredi 15 juin 2011

A lire avec les liens sur :
http://www.actuchomage.org/20110609...

Jeudi 9 Juin 2011

Notre ami Patdu49 (http://www.lepost.fr/perso/patdu49/) a sorti sa calculette. Pas de doute : pour les employeurs, le contrat unique d’insertion, c’est une aubaine ! Mais pas pour le RSAste...

Ça ne coûte rien aux esclavagistes, les CUI-CAE : le salaire brut est payé à 95% par l’Etat, sans parler de l’exonération des cotisations sociales.

Exemple : je suis Maire, et je n’ai pas de scrupule à infliger aux autres ce que je ne voudrais surtout pas pour moi-même ou pour mes proches (donc je suis un esclavagiste, n’ayons pas peur des mots, peut-être même qu’on me présente comme un homme de gauche, ça ne mange pas de pain).

Je prend un mec au chômage de longue durée, la cinquantaine, plutôt docile de préférence, le bon gars dont j’ai rien à secouer qu’il a des petits problèmes d’alcool et qu’il survit dans un logement insalubre que je lui loue moi-même 400 euros par mois, il n’y a pas de petits profits... Donc, comme me le permet le gouvernement, je le fais travailler 20 heures par semaine en contrat aidé pour balayer, débroussailler, trier des déchets ou serpiller, ou faire la plonge à la cantine municipale, et éventuellement pour tailler les haies de ma propriété privée ou exécuter de menus travaux.

Comme il travaille 86,66 heures par mois en moyenne, mon esclave moderne sort de la catégorie A de Pôle Emploi et passe en catégorie E, c’est cool pour les chiffres du chômage.

Et voilà ce qu’il me coûte :

Salaire brut : 86,66 heures x 9 € = 779,99 €
Aide de l’Etat : 779,99 € x 95% = 740,99 euros
Coût mensuel réel de l’esclave maintenu sous le seuil de pauvreté : 38,99 € brut pour 86,66 heures, soit 44 centimes de l’heure.

Là dessus, je suis exonéré de cotisations : assurances sociales, allocations familiales...

Revenus de mon esclave moderne (que je pourrai remplacer par un autre à l’issue du CUI-CAE) :

Salaire net : 7 € x 86,66 heures = 606,62 €

Petit calcul savant de la CAF pour obtenir le montant du RSA "activité" qu’on va lui attribuer :
606,62 x 62% = 376,10 €
376,10 € + 410,95 € (son RSA "socle" déduit du "forfait logement" pour une personne seule) = 787,05 €
787,05 € moins salaire net 606,62 € => RSA "activité" = 180,43 €

Total : salaire net 606,62 € + RSA "activité" 180,63 € = 787,05 €

RAPPEL => Le RSA "socle" est payé par le département, le RSA "activité" est payé par l’Etat via le Fonds national des solidarités actives (d’ailleurs, le FNSA est excédentaire).

Ce que va perdre mon esclave moderne :
• son APL sera diminuée d’environ 200 €
• il devra à nouveau payer des impôts locaux et la redevance TV : environ 50 € par mois
• il perd sa prime de Noël (150,42 €) soit 12,50 € par mois
• il perd son tarif social de l’énergie (TPN) : environ 5 € par mois
• il perd sa CMU (complémentaire santé bas de gamme) : environ 50 € par mois
Perte totale des fameux "droits connexes" = 317,50 € par mois

Reste à vivre : 787,05 € moins 317,50 € = 470 €

Par rapport au seul RSA "socle" (410,95 €), son gain réel en travaillant est de 59,05 € par mois ! Et encore, je ne compte pas d’éventuels frais supplémentaires comme le transport…

59,05 : 86,66 heures = 0,68 € de l’heure de "bonus" par rapport au RSA "socle".

JACKPOT !!!

(Source : Le Post http://www.lepost.fr/article/2011/0...)


Comparatif RSA socle - SMIC plein temps - travaux forcés 10 heures par semaine + RSA chapeau

http://www.lepost.fr/article/2011/0...

07/06/2011

On va prendre le cas du célibataire, au RSA socle, c’est la majorité des bénéficiaires, ça tombe bien.
Il n’a plus d’emploi donc, du tout, il est locataire d’un T2 à 450€.

JPEG - 15.3 ko


REVENUS :

son RSA non pas 466,99€ car il n’est pas SDF, mais donc 410,95€
APL 248€ (pour une assez grosse ville) sinon moins.
TOTAL : 638,95€ ça va ? vous arrivez à suivre ?

on va dire qu’il n’a :
- aucune aide familiale régulière, qui serait déduite d’autant de son RSA, ni donc aucune autre ressource, puisque tout est déduit du RSA socle (sauf l’APL), qui est un plafond donc indépassable
- qu’il n’a pas d’épargne sur un livret A, ou alors on lui oterai 3% l’an du capital (déduit du RSA) , alors que ça rapporte 2%, donc son épargne se transformerait en impot.

DEPENSES :

- loyer 450€
- EDF GDF chauffage eau chaude 60€ ( réduction tarif social énergie de 5€ déduite )
- eau assainissement 20€
- internet/téléphonie mobile 50€
- carte bleue - frais bancaire 5€
- assurance habitation 8€
- pas de complémentaire car CMU au cas où il tombe malade pour pas qu’il crève ou qu’il devienne contagieux

SOUS TOTAL : 593€ ça va vous suivez toujours ? rien de choquant, de blingbling cette personne au RSA ?

638,95 - 593 = 45,95€ par mois pour :

- nourriture, boissons
- tabac, journaux, timbres, papeterie, consommables, recherches d’emploi
- déplacements ( pas gratuit dans toutes les villes )
- ou entretien moyen de locomotion, carburant, assurance, etc ..
- renouvellement électroménagers, multimédias, ameublement, etc ..
- épargne coups durs ou projets
- linge de maison ( draps housses qui se déchirent tout ça .. )
- hygiène corporelle et domestique, coiffeur ..
- sous-vêtements, vêtements, chaussures
- vie sociale, cadeau noel, anniversaire, pas arriver mains vides, ou pouvoir recevoir, apporter bouquet de fleur à un proche à l’hosto etc ..
- sorties, sport, culture, vacances changer d’air ..
- payer une pension alimentaire si jamais il est divorcé ou séparé avec des mômes, recevoir ses enfants etc ..

DEMONSTRATION SMICARD :

même foyer fiscal, par EXEMPLE, imaginons, mais qui a un CDI, au SMIC, à 30 kms de son domicile, avec voiture indispensable, sera aussi pauvre, voir + pauvre, en "reste à vivre" il pourra se retrouver aussi fauché, voir + fauché, que le pauvre au RSA, qui est pourtant LARGEMENT déjà sous le seuil de pauvreté. (seuil de pauvreté 950€ pour une personne seule, chiffre 2008 )

REVENUS :

- SMIC 1073€
- APL 48€ ( baisse de 200€)
- PPE ( prime pour emploi ) 80€
TOTAL : 1201€ NET

même dépenses que foyer du RSaste à savoir : 593€ ( vous suivez ? )
dépenses supplémentaires :

- perte tarif social énergie : 5€
- perte éxonération taxe habitation : 40€
- perte éxonération redevance audiovisuelle : 10€
- perte CMU, cout complémentaire santé bas de gamme : 50€
- cout déplacements 60 kms/jour X 21 jours X 0,35€ du km = 441€
- frais repas sur place le midi (participation employeur déduite) : 21j X 4€ = 84€
TOTAL DEPENSES : 1223€

1201 euros moins 1223 euros = découvert 22 euros pour :

- nourriture, boissons
- tabac, journaux, timbres, papeterie, consommables
- renouvellement électroménagers, multimédias, ameublement, etc ..
- épargne coups durs ou projets
- linge de maison ( draps housses qui se déchirent tout ça .. )
- hygiène corporelle et domestique, coiffeur ..
- sous-vêtements, vêtements, chaussures
- vie sociale, cadeau noel, anniversaire, pas arriver mains vides, ou pouvoir recevoir, apporter bouquet de fleur à un proche à l’hosto etc ..
- sorties, sport, culture, vacances changer d’air ..
- payer une pension alimentaire si jamais il est divorcé ou séparé avec des mômes, recevoir ses enfants etc ..


REMARQUE :

Envoyer le RSAste, au travail, sans salaire, n’arrangera rien à rien, ni pour lui même, ni pour le SMICARD ( qui risquerait même de perdre son emploi, pour être remplacé par des travailleurs gratuits, flexibles, et renouvelables à volonté ).

au RSA activité dit "chapeau" , en travaux forcés, par exemple de 10 heures par semaine.
cela donnerait :

10h x 52 semaines : 12 mois = 520 heures, soit moyenne mensuelle 43,33 heures
43,33 heures x 7 euros = 303,33 € / mois salaire net.
303,33 € x 62 % = 188,06€
186,06€ + 410,95€ = 599,01€ de revenu atteignable maximum.
599,01€ moins salaire net 303,03€ = 295,98€ de RSA chapeau ( pour partie, simple avance de la PPE prime pour l’emploi, versée par les impots )
gains "à priori" par rapport au RSA socle sans salaire :
599,01€ moins 410,95€ = 188,06€

mais :
- perte probable d’APL ( car statut travailleur ) env 200 euros
- perte éxonération taxe habitation et redevance TV env 50 euros
- frais de déplacements à rajouter etc
= travail à perte : le RSA ne permet JAMAIS de sortir de la pauvreté

Seuil de pauvreté ( 2008 ) : 950 euros pour une personne seule.
+ 30% ( 285 euros) par enfant de moins de 14 ans au foyer
+ 50% ( 475 euros ) par enfant de 14 ans ou + au foyer, ou par adulte.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 745