Une tribune pour les luttes

L’indignation de l’année dernière contre la manière dont étaient traités les Rroms a fait long feu...

Les expulsions et les agressions contre les Rroms continuent à Marseille !

Destruction du campement du Merlan sans qu’on se soucie de ses habitants, agression à Chanterelle.

Article mis en ligne le jeudi 7 juillet 2011

Les 200 Rroms qui composaient ce camp sont allés gonfler d’autres squats qui seront détruits prochainement. Une histoire sans fin… J-P.K

La Marseillaise :

http://www.lamarseillaise.fr/societ...

Les Roms ne se dématérialiseront pas
PHILIPPE PUJOL

07-07-2011

Expulsion : nouveau ballet des pelleteuses mercredi matin pour rendre impraticable le squat de Sainte-Marthe.

L’expulsion systématique des Roms de leurs squats de fortune sont autant de coups d’épée dans l’eau de la part des autorités. « On ne fait que les déplacer d’un terrain à un autre », se désespère Caroline Godard de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) Marseille qui s’est rendue hier sur l’expulsion de presque 200 Roms d’un champ du boulevard Notre-Dame-de-Santa-Cruz dans le quartier de Sainte-Marthe (14e).

Un coup de pelleteuse dans l’eau devrait-on dire, ce qui ne le rend pas plus efficace. Car après que la police ait sans difficulté fait partir hommes, femmes et enfants habitués de la chose, les machines sont arrivées pour rendre le lieu impraticable. « Ils ont tout écrasé, explique Caroline Godard, les cabanes et même une vielle maison là depuis des décennies qui était encore bien debout tôt ce matin. » C’est un tas de gravats.

Voilà donc la treizième expulsion en moins de deux mois, la prochaine devrait toucher un camp de Marseilleveyre (8e) et celui du parc Chanterelle (1er) ne devrait pas tarder.
Habituellement, les Roms se regroupent par lieu d’origine, quand ils se connaissent un peu. Et les voilà forcés à s’agglutiner dans de grands squats « ce qui créé des tensions », précise Caroline Godard.
On estime le nombre de Roms entre 1 000 et 1 500 sur Marseille, «  chiffre qui n’évolue plus depuis plus de 10 ans », assure Jean-Paul Kopp du collectif Rencontres tsiganes. Autre idée reçue : « Ces gens ne sont pas des nomades, en Roumanie, ils vivaient dans des maisons et viennent en France pour fuir la misère. »

Et les voilà réduits ici à bricoler pour survivre, vendre ce qu’ils glanent dans les poubelles ou subir la pire des exploitations notamment dans le BTP. « Beaucoup d’entre eux veulent travailler, précise Jean-Paul Kopp, mais aujourd’hui, la législation est si complexe pour qu’un employeur puisse embaucher un Rom qu’il préfère laisser tomber. » Ou l’embaucher au noir, à 20 euros la journée ou pour une grosse miche de pain.

Si les expulsions ne résolvent rien, plus étrange encore est l’absence totale de dispositif afin accueillir humainement ces ressortissants européens.


Source : La Provence
Roms : le bidonville du Merlan détruit

Publié le jeudi 07 juillet 2011 à 08H01

La menace planait. Et les pelleteuses, protégées par la police, sont intervenues hier dans le camp de Roms du Merlan (13e ) à Marseille. Au fil des mois, les autres squats ayant été détruits à Felix-Pyat, au Cap Pinède ou aux Arnavant, ce bidonville du Merlan était devenu un des derniers refuges pour les Roms expulsés. Reste à savoir où ils vont loger dorénavant.

6juillet

http://www.laprovence.com/article/a...

Roms : les destructions de bidonvilles s’accélèrent à Marseille

Charpentier, Arnavants, Cap Pinède : pour les Roms, l’exode est permanent.


Agression et risque d’expulsion à Chanterelle

7 juillet

Cette nuit une bande nombreuse est venu agresser le campement de Chanterelle vers minuit,.
Ils ont d’abord cassé les véhicules garés sur le parking, puis violentés les familles du campement, au moins un blessé
Une vingtaine de policiers sont venus après le départ des agresseurs et ont arrêté un des Rroms agressés et innocent, ils n’ont portés secours à personne mais ont dit que demain matin :
ILS ALLAIENT TOUS DEGAGER !!!!

Facile de les accusés des dégâts ce qui arrangera beaucoup de monde c’est sur !!!
A peine la police partie, les agresseurs sont revenus avec des menaces de mort !
Ils n’ontont pas dormi cette nuit, ils sont à nouveau terrorisés et le même scénario se répète, comme dans de nombreux endroits, comme à la porte d’AIX !!!

SERONT-IL DE PLUS EXPULSES AUJOURD’HUI ?

Une centaines d’adultes, une trentaine d’enfants, des femmes enceintes et des Bébés ne s’expulsent pas si vite mais....

Les pelleteuses étaient prévu mais seront-elle prêtes aujourd’hui ???

Merci de venir si vous le pouvez !!!!

Arrêt Tramway Longchamps
parking Chanterelle en haut rue Louis Grobet, rue du commandant Mage en haut a gauche

Framboise

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 735