Une tribune pour les luttes

Position CGT Médit 13 sur l’accord de dé précarisation à La Poste des BDR

Article mis en ligne le lundi 20 février 2006

Accord sur la (dé) précarisation au courrier dans les BDR : faisons le point !

Questions à Philippe JOURDAN

Secrétaire Général du
syndicat des CENTRES DE TRI 13

1ère question : que t’inspire la signature de 7 organisations syndicales sur la dé précarisation ?

En toute liberté, chaque organisation syndicale en fonction de la conception du syndicalisme qu’elle propose, décide ou non de signer un accord.

Nous sommes bien sur un affrontement idéologique entre des syndicats qui ont renoncé à combattre les orientations stratégiques de LA POSTE et ceux qui ont fait le choix de les contester d’agir et de proposer des alternatives.

Ensuite les réalités sont différentes selon qu’on soit à la distribution ou dans les CTC.

Le fait de considérer qu’avec ou sans signature, la dé précarisation se fera et qu’il vaut mieux en minorer les effets par quelques amendements au texte, c’est écarter les dures réalités des CDD qui se retrouvent en état de soumission.

Plus de 150 CDD ont été dé précarisés dans des conditions effroyables de chantage, de conditions de travail des plus précaires sur des brigades inhumaines. Ces modalités de transformation ne vont pas évoluer dans le bon sens.

Pratiquer le syndicalisme du moins pire c’est contribuer au développement de la régression sociale. C’est organiser la précarité dans la précarité

2ième question : Et le volume de l’emploi ? Près de 550 emplois de dé précariser !

Doit on considérer comme acter le fait d’écrire que l’objectif à atteindre est la dé précarisation de 400 CDD ?

Quelle lisibilité et quelle visibilité sur la dé précarisation ?

C’est aussi ignorer que l’activité courrier se trouve confrontée à une mutation profonde de son organisation avec une réduction significative des emplois (40 000 sur le plan national)

LA POSTE organise AUSSI la déqualification de l’emploi en ne proposant que des contrats en ACC12 soit environ 1000 euros/ mois

3ième question : Ne serait ce pas un pied de nez au gouvernement sur la question du CPE ?

Doit on considérer que MARSEILLE s’est autoproclamé république autonome et que les choix politiques s’arrêtent aux frontières du département parce que la force de la CGT est telle que tout est différent ?

Le choix de société que nous propose le MEDEF , le gouvernement et les directives européennes met en concurrence d’abord les salariés entre eux au nom de la compétitivité, au non de la libéralisation des services .LA POSTE à Marseille serait elle en dehors de ce contexte ?

La Poste n’a telle pas anticipé pour les retraitables dans le cadre de la mise en œuvre du CQC ? LES MESURES VILLEPIN en créant une sorte de CDD senior

Et le contrat de professionnalisation pour les futurs CDD qui échouent à l’examen n’est ce pas laissé une porte ouverte à la mise en place du CPE dès lors où rien n’est fixé ?

4ième question : et les CDI MULTI SITES ?

Comment peut on accepter un emploi construit autour de la flexibilité et du replâtrage qui ne constitue en rien une avancée en terme d’emplois ni en terme de conditions de travail ?

C’est aussi faire abstraction de la négociation sur l’égalité professionnelle qui est en totale contradiction avec la dé précarisation qu propose la poste. Le rôle de la femme dans toutes ses composantes n’est pas pris en compte

Comment assurer son rôle de maman quant on a un CDI multi sites (3 sites et 30 Km maximum à partir du site de rattachement) ou qu’on travaille sur des volants mutualisés (brigades volantes à disposition du centre) avec des horaires de travail qui varient au bon gré de la rentabilité par exemple ?

La pilule est dure à passer même si il y a une indemnité repas ou frais de déplacement

- 5ieme question : pourquoi la CGT DES CENTRES DE TRI, outre les arguments déjà développés n’a pas signé l’accord ?

Tout d’abord, la CGT ne se résume pas à un sigle ni aux détachés permanents.

Ce sont les syndiqués qui font la CGT et c’est bien la somme des intelligences qui permet d’avoir des débats et des actes.

Notre position est validée par nos militants, notre consultation et la lutte du 7 décembre qui rejetaient les CDI MULTI SITES, les volants mutualisés, les modalités de transformation qui permettent aux directions locales de choisir leurs salariés sans contrainte mais aussi les nouveaux CDD qui seront recrutés dans l’avenir avec des conditions dignes du parcours du combattant et dont les perspectives d’embauche définitives ne sont pas établies de manière claire. Les normes proposées sont plus basses que le code du travail référence de l’accord national.

Ensuite, je m’interroge sur la précipitation de certaines organisations syndicales à signer le texte sachant que la version définitive fut proposée le jour de la séance de signatures.

Je m’interroge sur la dérive grave que laisse supposer cette pratique de sommet !

LA POSTE dans l’accord sur l’exercice syndical signé par la CFDT, CFTC, FO , UNSA et CGC propose la professionnalisation du syndicat où la bonne conduite indispensable des organisations syndicales donnera droit à une évolution professionnelle des militants détachés qui seront les seuls interlocuteurs des directions.

HIERARCHISER le syndicat, c’est effacer le syndicalisme de proximité que prône la CGT

C’est remettre en cause nos valeurs de masse, de classe, d’indépendance !

LE VOYAGE des organisations syndicales à GONESSE le 2 mars encadrées par la direction de LA POSTE en dit long sur la nature véritable des relations sociales.

La CGT a souvent été à contre-courant, elle a souvent été meurtrie par les coups de butoir du patronat qui tente de détourner les salariés de l’action collective seule capable de modifier le sens de l’histoire sociale.

Accord ou pas , nous avons le devoir d’exiger de véritables négociations tant sur l’emploi dans son volume et dans sa nature que sur les conditions de transformation ou les régimes de travail et cela à l’appui de luttes si LA POSTE n’entend pas !

ADHEREZ à une organisation syndicale libre, offensive et qui se détournera jamais de ces valeurs qui lui ont donné ces lettres de noblesse : la défense et l’émancipation des salariés !!!!

ADHEREZ A LA CGT EN TOUTE LIBERTE !!

Marseille le 20 février 2006

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CGT c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 95

CGT c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 90

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4535