Une tribune pour les luttes

Mardi 4 Avril plus nombreux que le 28 mars

Article mis en ligne le lundi 3 avril 2006

Insensible au désordre qu’il provoque, le Chef de l’État a choisi la confrontation avec la Nation. Une telle dérive autoritaire de l’État constitue une atteinte des plus graves aux principes qui fondent notre Démocratie.

Le gouvernement et les élus sont et doivent rester au service du Peuple.

Pour être républicaine, la Loi doit être consentie par les Citoyens et non, comme aujourd’hui, imposée au plus grand nombre avec brutalité et condescendance.

Avant tout, nous exigeons :
- le retrait de la loi abusivement nommée de « l’égalité des chances » qui instaure le CPE et rétablit l’apprentissage à 14 ans et le travail de nuit à partir de 15 ans.
- le retrait du contrat précaire CNE qui, comme le CPE, déroge au droit du travail et instaure le licenciement arbitraire pendant une période de deux ans.

Attac Aubagne vous appelle
à être présents très nombreux

lundi soir à partir de 17h30
sur le cours Foch
pour dire NON au CPE

et envoyer un message fort à « notre « député qui va devoir se prononcer à l’assemblée nationale

et surtout

Le mardi 4 avril

10h 30

sur le Vieux-port à Marseille.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Attac Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475