Une tribune pour les luttes

jeudi 16 avril 2009

MARSEILLE

19 h

19 h à la Librairie Païdos, 54 cours Julien, 13006 Entrée Libre

Débat avec l’auteur

“La machine à broyer”, de Dominique Decèze

Comité de soutien à Serge Reynaud

Le titre est explicite. A la lecture du livre on ne peut que ressentir un profond malaise : restructuration incessante, suppressions massives d’emplois, harcèlement moral, suicide au travail, … Quelle est cette entreprise qui peut se permettre cela sans faire la Une des journaux ? La liste des patrons voyous est longue et le nom de France Télécom ne viendrait pas forcément en premier et pourtant,
Quand un service public se transforme en entreprise privée, elle en adopte les pires méthodes. C’est en 2004 que Dominique Decèze sort La Machine à broyer. Un livre qui met au grand jour le désarroi des agents de France Télécom depuis le début du processus de privatisation. Quatre ans plus tard, le livre ressort mis à jour en novembre 2008, le constat ? A nouveau accablant. Un plan de 22 000 suppressions d’emplois est passé par là.
Depuis Dominique Decèze s’est penché sur le sort des personnels d’EDF et de la SNCF. Et malheureusement son travail n’est pas prêt de prendre fin. On pense notamment à la Poste, dont la tentative récente et brutale de fermer les services de paies de Marseille et de délocaliser personnels et activités à Poitiers n’a été empêché que par la lutte déterminée du personnel. Qu’en sera-t-il avec une Poste S.A. à l’horizon 2010 ?

Le comité de soutien de Serge Reynaud, postier marseillais sanctionné à deux ans de mise à pieds pour des faits de grève, vous invite à venir discuter avec Dominique Decèze.

P.-S.

Contact : nosfacteurs chez laposte.net