Une tribune pour les luttes

Mobilisation école du 3ème

Communiqué suite à l’Occupation, porte ouverte de ce jeudi 12 juin / école maternelle Strasbourg

Non à une ouverture de classe/ élevage intensif non merci

Article mis en ligne le jeudi 12 juin 2014

Communiqué du 12 juin

A l’occasion de l’occupation d’école de ce jour, nous avons eu la visite de 3 membres du rectorat, l’ EMAS, (équipe mobile académique de sécurité - voir role). 3 personnes des services de santé et sécurité au travail se sont aussi présentés mandatés par l’inspecteur de l’éducation nationale. Une réunion a eu lieu en présence d’une 20 aine de personnes. Les représentants de l’EMAS (rectorat) ont pris note de notre volonté de ne pas ouvrir une 6ème classe, ainsi que des désaccords à ce sujet entre un groupe composé de parents, d’enseignants et du directeur, et un autre groupe composé de parents et d’un enseignant.
Les divergences portent sur les méthodes déployées pour s’opposer aux décisions institutionnelles et sur l’analyse de fond des conditions favorables à une éducation de qualité. 1h après cette entrevue, le groupe de parents et l’enseignant qui étaient restés en réunion se sont vus intimer l’ordre de quitter les lieux par le directeur accompagné de l’assistant de prévention de la circonscription (inspection) en raison de problème de sécurité occasionné par cette présence.
La pression exercée ce jour est à rapprocher avec ce qui s’est passé à l’école Busserade hier. Les parents de cette école, ont été enfermées dans les locaux sans aucun soutien des enseignants. Cette fois ci, aucun problème de sécurité n’a été soulevé.

Nous avons décidé de poursuivre nos actions.

Une nouvelle occupation aura lieu la semaine prochaine.

Appel à occupation jeudi 12 juin 2014
Après deux blocages d’école la semaine dernière, une réunion à la mairie, une autre à l’inspection académique aucune garantie n’a été formulée concernant le maintient à 5 classes de l’école Strasbourg. Au contraire, la mairie et l’éducation nationale confirment l’ouverture d’une 6ème classe.
Concernant la baisse du nombre d’enfants à 20 par classe et la présence d’une atsem à plein temps, c’est le grand silence.
Des parents et certainEs enseignantEs continuent à affirmer qu’il s’agit d’une demande nécessaire pour maintenir d’une part la qualité d’accueil et de sécurité dans l’école, et d’autre part rendre possible la mise en place de pratiques éducatives dites actives.

Jeudi 12 / occupation/ blocage de l’école. Venez nombreux pour discuter, débattre. Pique nique le midi. Réunion le midi avec d’autres écoles. Projection des vidéos des actions menées (école Busserade, nationale, Strasbourg)

Samedi 14 / 10h 12h / Réunion préparatoire au conseil d’école du 23 juin. Ouvert à toutes personnes.

voir les reportages sur teleparticipative.org, la télé du 3ème

bilan en quelques images du blocage du vendredi 6 juin .

Témoignages et compte rendu de la rencontre avec l’inspecteur d’académie adjoint, M Innocenti.

et surtout le reportage sur teleparticipative.org, la télé du 3ème

témoignage d’une maman

Compte rendu de l’entretien à l’Inspection académique

nombre d’enfant et pression sur enseignants

seuil d’ouverture de classe et désinformation

le bas peuple

30 mn de blocage vendredi 6 juin pour un service de qualité dans nos écoles

Venez nombreux ! demain matin Rue du Sud derrière la caserne des douanes

Suite à la réunion avec madame Casanova mercredi 4 juin, la volonté de la mairie d’une ouverture d’une 6ème classe se confirme...avec le soutien de l’éducation nationale qui se tait et accepte donc de livrer un service public détérioré...
En créant l’obligation d’instruction, puis d’éducation, l’état a une obligation de qualité à tenir si il veut qu’on le reconnaisse...

Nous maintenons nos exigences
- pas d’ouverture de 6ème classe
- 20 enfants maximum par classe (100 sur l’école... pour une cour à laquelle il manque déjà 100 m2 selon la réglementation)
- une atsem par classe à plein temps.

L’école sera à nouveau bloquée demain. La pétition se poursuit. 100 signatures (papier et internet). L’éducation nationale, rectorat ou direction académique, doit réagir, il s’agit d’une école publique qui ne peut être dégradée par la politique de privatisation de l’éducation menée par la commune. A moins que l’état ne soit dans la même logique...?


Lundi 2 juin 2014
L’action de ce matin n’avait pas été prévue et annoncée à l’avance. Au delà du désagrément occasionné à tous, parents et enseignants, il ressort cependant une volonté de part et d’autre d’agir, cette fois ci de manière plus concertée.
Une décision a donc été prise.
L’école sera bloquée et occupée jeudi 12 juin, avec pique nique et discussions sur la situation de l’école.

Du coté de la mairie, le mépris continue. La responsable de secteur venue rendre visite à son personnel, n’a pas daigné venir rencontrer les parents et enseignant à l’origine de cette action.

Du coté de l’éducation nationale, il en est de même. Bien que l’inspecteur de la circonscription ait été prévenu, aucun représentant n’a pris contact.

L’école de la Busserade mobilisée aussi ce jour, nus a rendu visite accompagnée de France 3.(edition du soir)

Nous restons en contact avec ces écoles, pour des actions à venir. Retour ligne automatique
Nous réfléchissons aux actions à mener, aux moyens d’informer et de mobiliser. Notamment nous envisageons un arrêt de l’école à compter du 12 juin...

Certains d’entre nous seront présents ce mercredi 4 juin, devant la mairie centrale.

Des Parents et enseignant de l’école maternelle Strasbourg

rappel : pétition en ligne tout en bas de cette article
le 2 juin, nous en sommes à 80 signatures écrites en complément de celles en ligne. Il y a à peu près 130 enfants dans l’école

JPEGJPEGJPEGJPEGJPEGJPEG


Suite à l’annonce dans un compte rendu de la mobilisation des écoles du 3ème arrondissement mercredi 21/05, nous apprenions qu’une ouverture de classe serait programmée sur notre école !?! Cela ne fera que dégrader une situation qui demande à être encore améliorée pour être dans un milieu apaisé... grandement favorable à une relation éducatif de qualité.
Il se trouve que nous nous étions réunis le 11 mai, et avions déjà envisagé cette éventualité... sans doute l’habitude de l’anticipation au contact de cette mairie et de cette bureaucratie académique de l’éducation nationale...

voici donc une pétition de refus de cette création de classe et le compte rendu de notre réunion à l’école maternelle Strasbourg (caserne des douanes)

Compte rendu de la réunion d’école maternelle Strasbourg du Samedi 11 mai 2014

Il ressort des discussions 4 thématiques abordées

  • Etre informé plus régulièrement

Demande (s)

Application du droit à l’information au sein de l’école.

Proposition (s)
Diffusion de l’information par voie d’affichage (extérieur et intérieur de l’école) et sous format papier. (Projet d’école, Compte Rendu des conseils d’école etc.)

Une traduction des informations pour les personnes ne maîtrisant pas ou peu le Français.

  • Une vie participative plus riche

Demande (s)

Instaurer 3 rencontres par an d’information/ débats sur la vie de l’école réunissant l’ensemble des atsem, des avs, des parents et des enseignants.

Proposition (s)

une réunion / trimestre en lien avec la vie de la classe.

1 fois par trimestre avant chaque conseil d’école, un temps de dialogue sur la vie de l’école ouvert à tous les parents d’élèves en présence de l’équipe éducative.


  • Nécessité d’’améliorer les procédures de remplacement et d’information des parents en cas d’absence du personnel éducatif. (AVS, atsem, enseignant.)
  • Refus d’une éventuelle ouverture de classe en raison du manque d’’espace dans la cour et de la perte d’une salle d’activité physique ou d’une bibliothèque, en raison aussi de la détérioration des conditions de vie quotidienne et des conditions d’éducation.

La prochaine réunion d’école aura lieu avant le Conseil d’école en mai ou juin.

Compte rendu réalisé par les 12 parents (4 classes représentées sur 5) et un enseignant présent.

Retour en haut de la page
Pétition

PÉTITION CONTRE L’OUVERTURE DE CLASSE (S) À L’ÉCOLE MATERNELLE STRASBOURG 13003 MARSEILLE
POUR LA RENTRÉE 2014

Les enfants ne sont pas des sardines !

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

0 | 15 | 30

33 Signatures

Date Nom Message
18 juin 2014 Roul
18 juin 2014 PRIOU Pour le bien être des enfants, des professionnels et des parents qui ont besoin d'espace pour vivre!
13 juin 2014 Ben Hadj Boubaker Ne surtout pas baisser les bras !
13 juin 2014 Messaouda BENRAAD
4 juin 2014 Febvay
3 juin 2014 gaminde
3 juin 2014 RUFFEL
3 juin 2014 Buscail Mélanie
28 mai 2014 REYES VINCENT
28 mai 2014 dominique orsini
26 mai 2014 piques 1 situation inadmissible pour toute la communauté éducative!
25 mai 2014 GIL
25 mai 2014 Brissy
25 mai 2014 Daveluy Chantal Mais pourquoi tous les inspecteurs n'ont-ils pas menacé de démissionner devant la dégradation du système éducatif et les réductions d'effectifs comme les gradés militaires???? Bon courage à Marseille!
24 mai 2014 Berard

0 | 15 | 30

Répondre à cet article

2 Messages

  • Le 22 mai 2014 à 22:01, par REYES VINCENT

    Parent d’élève
    J’ai vu, sur 4 ans, entre mes deux enfants, l’évolution négative de cette école...
    STOP !!!

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai 2014 à 10:59, par annieclaude jeandot

      Voir déclaration de l’adjointe au maire D. Casanova dans Marsactu qui justifie l’état présent et à venir (visiblement) des écoles de la Belle de Mai par un ratio démographique trop important au regard des us et coutumes de nos institutions républicaines ( gestion millimétrée pour un enfant virgule huit par femme). CQFD
      Entassons ces gamins !Préparons le déclassement et ce qui s’ensuit. Cassons l’éducation, qui consiste à ... réfléchissons deux minutes...
      Pas de discussion, pas de classe en plus à Strasbourg ni ailleurs

      Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Education c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 560