Une tribune pour les luttes

Besoin de militant.e.s porte d’Aix pour empêcher des réfugiés d’être délogés

Article mis en ligne le mardi 16 mars 2021

Nb : réquisition des logements vides pour tous et toutes, les foyers ne sont pas des solutions dignes et pérennes ! Contrôles permanents des entrées et sorties, mépris des besoins et de la dignité humaine, insalubrité des lieux, ... Sachant qu’il y a plus de logements vides que de personnes à la rue, réclamons de vraies solutions pour tous et toutes et non des mouroirs qui servent de pansements !

maj mercredi 17 mars à 15H30
URGENT Besoin urgent de militant-e-s sur place suite à l’obstruction des vigiles à l’entrée des personnes solidaires sur le terrain où sont enfermés les habitants délogés. Une personne serait en garde à vue.

maj mardi 16 mars
Appel à rassemblement Mercredi 17 Mars à 11h devant la Mairie
pour exiger le relogement des habitants de la porte d’Aix.

Ce soir, les personnes en demande d’asile vivant rue J. Biaggi dormiront enfermées avec les vigiles qui n’ont cessé de les harceler, en détruisant leurs abris, leurs tentes, en jetant leurs affaires alors qu’ils dorment.

L’huissier est venu présenter cet am un acte de vente datant du 8 Février au bénéfice de "France Domaine" (Établissement public foncier). Le terrain étant maintenant reconnu comme privé, un avis d’expulsion sera très rapidement prononcé. En attendant, les habitants sont à la merci des vigiles. Ils se sentent en danger, isolés donc vulnérables, chaque entrée est filtrée et la présence de solidaires leur est maintenant refusée. Il est alors plus qu’urgent d’exiger un relogement dans un endroit digne et pérenne (pas de foyers). Benoît Payant a dit s’en occuper aujourd’hui (mardi). Des demain, allons lui demander des comptes, pas des selfies !

voir + fb Fadila Dela • fb Sauvons la Porte d’Aix

maj vendredi 12 mars 20h
Plus de tentes et de duvets : les chefs de la sécurité empêchent de les récupérer.
BESOIN URGENT DE TENTE/DUVET/COUVERTURE
ET DE PRÉSENCE SOLIDAIRE !!

Plus tôt : les agents de sécurité ont exercé de la pression/répression et 3 personnes ont préféré partir.

Des militant.e.s sur place

jeudi 11 mars maj 16h
Annonce qu’il n’y a pas de décision d’expulsion, le domaine étant toujours public pour le moment. Cependant les travaux continuent ce qui annonce une prochaine expulsion. La victoire d’un jour n’étant pas la gagne de demain, les habitant.e.s ont toujours besoin de soutien.
Des militant.e.s sur place

05h45
Quelques personnes ont passé la nuit sur place, besoin de relais dès que possible, risque de nuvels essais d’expulsion au petit matin.

mercredi 10 mars maj 20h
Une police privée ("vigiles") a débarqué cet après-midi pour tenter de déloger des réfugiés à la porte d’Aix. (haut porte d’Aix rue Biaggi)
Ils ont commencé par des intimidations. Puis ils sont revenus avec des chiens et ont enfermé les migrants que les militant.e.s ont libérés.
Ils attendent que les militant.e.s s’en aillent pour essayer de faire partir les jeunes migrants.
Nous avons besoin de militant.e.s pour prendre le relais, de nuit et de jour.

Infos reçues de militant.e.s sur place
et du Collectif porte d’Aix

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Marseille c'est aussi ...

0 | ... | 245 | 250 | 255 | 260 | 265 | 270 | 275 | 280 | 285 | 290

Migrant.e.s c'est aussi ...

0 | 5

Répression c'est aussi ...

0 | ... | 270 | 275 | 280 | 285 | 290 | 295 | 300 | 305 | 310 | ... | 1220