Une tribune pour les luttes

SUD Education

Pour la vaccination, contre le passe sanitaire et l’extrême-droite

Article mis en ligne le mardi 24 août 2021

Après les fédérations SUD Santé Sociaux, SUD Rail et SUD services postaux, à quelques jours de la rentrée scolaire, SUD Education affirme son oui à la vaccination, mais son opposition ferme au passe sanitaire et aux manipulations de l’extrême-droite au sein des cortèges des récents samedis de cet été.

SUD éducation se prononce pour la vaccination de masse et, avec son union syndicale Solidaires, dénonce fermement la mise en oeuvre du passe sanitaire. En effet, le gouvernement n’a pas été capable d’organiser une vaccination massive de la population et fait payer son incurie aux travailleurs et travailleuses par un dispositif de contrôle, de surveillance et de contrainte généralisés. Par ailleurs, il a par ses volte-face successifs, ses mensonges et ses approximations largement sa part de responsabilité dans la montée des thèses complotistes.
Pour autant, nous ne nous reconnaissons pas dans la mobilisation en cours contre le passe sanitaire. En effet, la mobilisation, qui a commencé cet été et que (Florian) Philippot, président du mouvement d’extrême-droite Les Patriotes, appelle à poursuivre le 4 septembre, mêle revendications antimasques, antivaccination et toutes mesures de prévention à la critique du passe sanitaire au nom des libertés individuelles. Cette mobilisation laisse apparaître un discours individualiste et propre à l’extrême-droite alimenté par la peur du progrès, la défense d’un ordre « naturel » dans lequel seuls les plus forts survivent, l’écriture d’une post-vérité fantasmée et nourrie de
récits complotistes et obscurantistes, des slogans et des symboles racistes et antisémites intolérables et criminels, des comportements oppressifs et LGBTIphobes, des appels à l’intervention de l’armée.
Le mécontentement à l’égard du gouvernement est légitime, or l’extrême-droite s’en nourrit et l’utilise pour diffuser son idéologie réactionnaire. Ne la laissons-pas faire ! Dans un contexte de montée de l’extrême-droite (succès électoraux à l’échelle mondiale, violences racistes et antisémites, violences à l’égard des migrant-e-s…), nous avons la responsabilité de nous opposer à leurs manifestations, à leurs mensonges, à leur haine. Nous ne sommes pas dans le même camp, et il faut l’affirmer en refusant de sceller dans la rue des alliances de fait, par opportunisme. Il s’agit maintenant de porter nos propres revendications et perspectives d’action dans le répertoire de classe du mouvement social : contre la politique anti-sociale du
gouvernement, pour le progrès social, par la construction d’un mouvement de grève dans l’Éducation nationale et interprofessionnels à partir de septembre.
... Texte intégral

PDF - 97.3 ko
Retour en haut de la page

Répondre à cet article

2 Messages

  • Le 25 août à 13:47, par Philippe

    Voila un article qui a le mérite d’énoncer une position claire "à babord", même si à titre personnel (sans grand intérêt donc), le Pass sanitaire ne me pose aucun problème particulier.
    Résumons la situation :
    On va dire que 400 000 personnes manifestent en ce moment les samedis, ce qui est très généreux !
    Il y a donc 0,6% de la population française qui manifeste contre le Pass et contre la vaccination pendant que bientôt 70 % de la population va atteindre la vaccination complète. La messe est dite !
    Je parle de "population française" car l’hétérogénéité des cortèges ne permet même plus de parler d’inter-classisme et certainement pas de .... prolétariat ! Contrairement à ce que l’on voyait chez les Gilets Jaunes.

    Que reste -t-il dans les cortèges :
    le dernier carré des personnes qui se posent sincèrement ( et à mon avis à tort maintenant) des questions sur les effets secondaires des vaccins, la balance bénéfice/risque, la légitimité du Pass, etc, etc, et, autour, la nuée des petits rentiers de la trouille ordinaire : microscopiques groupuscules d’extrême droite qui tentent de surfer sur la vague en vue des présidentielles, syndicats en déroute qui ne veulent pas rater un train de plus, militants orphelins d’une insurrection de plus, eux qui nous font le coup de la révolution pour la millième fois dès qu’un pétard mouillé explose en France.....et une bonne proportion de jobards complotistes, peut-être pas les plus nombreux mais surement les plus bruyants et honteux à fréquenter.
    Et Didier Raoult !! Un mouvement a les Che Guevara qu’il mérite !
    Pour finir, un peu d’humour.....http://dndf.org/?p=19673

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 19:26, par

      Un syndicat pour la vaccination de masse mais de quoi je me méle ?
      Et qui n’a jamais mis les pieds dans les manifs anti pass, a ce que je vois. Continuez de lire les médias mainstream, chers sudistes et surtout ne vous interrogez pas...
      Je quitte Solidaires sans regret.

      Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Education c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 570