Une tribune pour les luttes

Communiqué de la Vie Scolaire du Collège Edgar Quinet

Article mis en ligne le mardi 17 octobre 2023

Le collège Edgar Quinet dans le 3e arrondissement de Marseille est un collège REP+, ce qui signifie que des moyens humains supplémentaires devraient y être mobilisés. Cependant, cette année, il semblerait que les économies de moyens aient primés.

Cette rentrée nous subissons la perte de 20% de présence d’un de nos deux CPE, cette perte est cruciale pour le fonctionnement de la vie scolaire ainsi que pour l’établissement dans son ensemble. En première ligne sont les élèves et leurs parents puis les AED qui pâtissent de ce manque.

Après 4 mois d’attente aucune solution pérenne n’a été apportée. Ni remplacement, ni autre. A plusieurs reprises l’ensemble des personnels du collège a sollicité le Rectorat, nous avons, à ce jour, obtenu une réponse négative au remplacement du poste CPE ainsi qu’une audience pour le mardi 17 octobre.

Concrètement, depuis la rentrée, que se passe-t-il dans l’ensemble de l’établissement ?

Deux niveaux d’élèves (5e et 3e) n’ont régulièrement plus leur référent dans l’établissement ce qui augmente la charge de travail pour les AED et au second CPE au détriment des élèves dont il s’occupe.

Un mercredi sur deux, un seul CPE est présent pour gérer l’ensemble des élèves. Le mercredi suivant nous devons faire face à une absence TOTALE de CPE au sein de l’établissement. Le vendredi c’est un seul CPE présent dans l’établissement une semaine sur deux. Les AED doivent gérer seuls l’entièreté des élèves durant la dernière heure de la journée.

Nous ne pouvons pas travailler dans ces conditions.

Nous exerçons dans un collège où les élèves ont un besoin d’attention constant, ce qui nécessite une vigilance accrue, et où la gestion des conflits ainsi que le suivi des élèves ne peuvent se faire sans le concours des CPE. Ceux-ci bénéficient d’un statut ainsi que d’une formation spécifique, pour lesquels les AED ne sont ni formés ni rémunérés.

À cela s’ajoute la présence limitée à 2 demi-journées par semaine de la psychologue. L’impact est double car non seulement les AED sont surmenés, réalisant en plus de leur travail des tâches pour lesquelles ils ne sont pas qualifiés, mais également les élèves qui n’ont finalement pas l’appui psychologique et l’aide pédagogique dont ils ont besoin.

Une journée en sous-effectif est une journée difficile.

Un CPE absent se solde en une journée intenable.

Une journée sans CPE c’est condamner une équipe et les membres qui la composent.

Notre situation professionnelle se dégrade d’année en année et devient ingérable. Nous sommes déjà surchargés et toujours aussi précaires, nous allons déborder

La vie scolaire ne fonctionnera pas dans ces conditions.

Nous exigeons des solutions rapides, un remplacement immédiat des 20 % non pourvus.

Nous serons en grève dès le mardi 17 octobre 2023, rejoignez-nous à 8h devant le collège Edgar Quinet au 38 rue du 141ème RIA 13003 et devant la DSDEN à 16h30 28 bd Charles Nedelec.

Nous vous invitons à nous soutenir en relayant cette appel ou en nous rejoignant sur le piquet de grève.

La vie scolaire et l’ensemble des personnels présent en heure d’info syndicale du collège Edgar Quinet

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4715

Éducation/Enseignement Supérieur c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 585

Grève c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30