Une tribune pour les luttes

Mouvement de grève reconductible au Radisson Blu Vieux-port : les olympiades de la lutte ont commencé !

Article mis en ligne le mardi 28 mai 2024

Les femmes de chambre sous-traitées par ACQUA au Radisson Blu Marseille Vieux-port sont parties en grève reconductible depuis le vendredi 24 mai, pour leurs conditions de travail et de rémunération, avec le soutien de leur syndicat CNT-SO.

Avec la perspective des JO en juillet, la saison touristique s’annonce chargée et particulièrement profitable pour le patronat de l’industrie touristique, hôteliers comme sous-traitants. Tout cela repose sur l’exploitation des essentiel-les, salarié·es du nettoyage, de l’hôtellerie-restauration et des services qui sont censé-es ne pas voir la couleur du moindre bénéfice et travailler sans moufter.

Mais depuis plusieurs années déjà, à Marseille et ailleurs, les travailleur-euses de la sous-traitance hôtelière ne se laissent plus faire et ont prit l’habitude de se mobiliser pour faire avancer leurs droits.

Dans cette optique les femmes de chambre du Radisson ont décidé de se syndiquer et de faire la grève pour revendiquer : : un 13ème mois à 100% comme sur de nombreux autres sites ; une prime pour la saison estivale ; l’augmentation de la prime de panier et des qualifications dans la grille des salaires ; le respect de la vie privée avec la fin des déplacements imposés pour boucher les trous dans les différents hôtels sous-traités ; la baisse des cadences.

Ce combat est partagé avec les travailleur-euses des autres sites hôteliers sous-traités par ACQUA qui sont susceptibles de rejoindre le mouvement sur la base de revendications communes : obtention d’une prime de pénibilité et d’une prime exceptionnelle "Jeux olympiques" ;l’augmentation des salaires et classifications ; la suppression de la clause de mobilité ; la majoration de 50% le dimanche.

Après un premier round de discussions, la balle est dans le camp du sous-traitant et du donneur d’ordre le Radisson ! Malgré des tentatives d’intimidation sur le piquet, les femmes de chambre reconduisent le mouvement et donnent rdv à 9h30 devant l’hôtel, ce dimanche et tant que durera la grève !

Le boom touristique comme l’accueil des JOP 2024, ne se feront pas sur notre dos, les travailleur-euses relèvent le défi des olympiades de la lutte !

Soutenez la lutte en participant à la caisse de grève :
https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/les-olympiades-de-la-lutte-commencent-soutenez-le-mouvement

CNT-SO 13, le 25 mai 2024

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4745

Grève c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35

Solidarité c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 95

Syndicalisme c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 245