Une tribune pour les luttes

La COP 28 est le théâtre d’une vaste opération de promotion du nucléaire !

Article mis en ligne le jeudi 7 décembre 2023

Samedi 2 décembre lors de la COP28, une vingtaine de pays, sous l’impulsion de la France, ont annoncé leur volonté au nom de la lutte contre le réchauffement climatique de multiplier par trois les capacités de production d’électricité nucléaire d’ici à 2050.

La réalité de la filière nucléaire aujourd’hui c’est qu’elle coûte de plus en plus cher et qu’elle n’attire pour tous financements que ceux, publics, des pays moteurs dans cette course à l’atome pour des raisons qui n’ont rien de climatiques et cela au détriment des énergies renouvelables... Cet impératif climatique, qui sert de prétexte, nécessite une diminution rapide des émissions de gaz à effet de serre et ne peut s’accommoder des délais de construction d’hypothétiques EPR que même Luc Rémont, le PDG d’EDF juge "très exigeants".

Si EDF construisait en Europe, comme elle l’ambitionne, entre 1 et 1,5 réacteurs par an dans la décennie, le nucléaire représenterait en 2040 moins de 3% des 6000 à 7000 TWh d’énergie décarbonée qui seront nécessaires à l’Europe pour respecter ses engagements climatiques. Soit une goutte d’eau bien coûteuse et dangereuse alors que d’autres solutions existent.

Il nous faut redoubler d’efforts pour lutter contre cette opération fallacieuse de promotion internationale d’une technologie coûteuse, irréaliste et hors-sol pour répondre aux enjeux de décarbonation et votre aide nous est précieuse.

https://www.sortirdunucleaire.org/Soutenez-nous?origine_sujet=AP2023c1

P.-S.

Réseau sortir du nucléaire

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Rubrique "Publications"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 15095