Une tribune pour les luttes

Communiqué

Nous, ouvrières et ouvriers cordistes en avons assez !

Article mis en ligne le samedi 11 mai 2024

Nous, ouvrières et ouvriers cordistes en avons assez !

Assez de compter nos morts dans la presse régionale à défaut d’avoir les outils statistiques institutionnels.

Assez de subir une précarité généralisée avec des contrats hebdomadaires renouvelables indéfiniment.

Assez de devoir négocier sans cesse nos primes de déplacements et frais kilométriques ne laissant à beaucoup d’entre nous que le choix de dormir dans nos fourgons.

Assez d’être en bout de chaîne de la sacro-sainte sous-traitance avec pour conséquence des conditions de travail dégradées afin de sauvegarder les profits des donneurs d’ordre et de nos patrons.

Assez de se rendre compte que les analyses de risques, quand elles existent, sont avant tout pour le matériel, la continuité des services et de la production, et en dernier lieu pour la sécurité des travailleuses et travailleurs.

En France, nous ne sommes guère plus de 5000 équivalents temps plein.

Pourtant en moyenne, 2 d’entre nous meurent chaque année venant grossir dans l’indifférence générale, la trop longue liste des tué.e.s au travail.

Et combien de blessé.e.s, de mutilé.e.s ?

Nous protégeons les routes des éboulements rocheux, nettoyons les vitres, maçonnons, peignons, décroûtons des silos de ciment, de sucre etc.

Pour Philippe mort en avril, qui nous rappelle l’urgence d’agir. Pour André, Mikel et Sébastien morts l’année passée.

Pour nos collègues morts avant eux.

Pour tous les travailleurs et toutes les travailleuses subissant des conditions indignes du XXIème siècle.

CA SUFFIT !!!

Ces derniers jours, et à l’occasion du 28 avril, journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, nous nous mobilisons dans différentes villes de France.

Si le métier de cordistes est particulièrement exposé, nous savons que c’est par le biais des mêmes logiques de fric, de rendement et de désinvolture qui aussi, tuent chaque année des centaines de nos autres collègues travailleuses et travailleurs.

Cette hécatombe n’est pas une fatalité, faisons entendre nos voix, reprenons en main nos conditions de travail.

Nos vies valent plus que leurs profits !!!

Des cordistes énervé.es et auto-organisé.es

Sur ce lien, le dossier photos complet de ces actions :
https://share.riseup.net/#YpOaN8MiRpJEaR6doeQhqg

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4740