Une tribune pour les luttes

LE MINISTRE DE LA CHASSE A L’ENFANT FAIT LE BEAU, LES HORREURS CONTINUENT !

Article mis en ligne le jeudi 22 février 2007

L’infatigable ardeur du ministre-candidat et de ses subordonnés multiplie les horreurs jusqu’à atteindre l’ubuesque morbide comme dans le cas rapporté hier par Libération. Un Arménien de 31 ans, père de deux enfants scolarisés de 11 et 9 ans, emprisonné pour des faits qu’il nie, se suicide en prison. Sa veuve dévoile alors sa véritable identité en expliquant qu’il avait réussi à se faire régulariser sous un faux nom. Dès lors, impossible de l’enterrer avant d’avoir établi son identité avec certitude. Son corps est en attente à la morgue depuis le 29 janvier. On imagine l’état de la famille et des enfants.

Cinq informations :
1) D’abord l’adresse pour signer la pétition des jeunes de Chateauroux (lycéen en grève de la faim pour soutenir son copain sans papiers) : http://soutiensenjur.canalblog.com
2) Le parcours abominable d’Aboubacar, 19 ans (Limoges)
3) Expulsion de Sarra Diallo (père de 4 enfants, Trappes) programmée pour dimanche
4) Expulsion réalisée à Marseille, 5 enfants perdent leur père
5) Expulsion réalisée à Pantin. Deux enfants (2,5 ans, 1 an) et un autre à naître dans un mois perdent leur père.

Richard Moyon 06 12 17 63 81

Coordonnées du ministère en fin de message.

2) PARCOURS DRAMATIQUE D’ABOUBACAR
genevieve.bardy chez cegetel.net
Aboubacar Fofana 19 ans est à Limoges depuis décembre 2004
Arrivé à 17ans1/2 et confié à l’ASE, il a subi une expertise osseuse qui l’a déclaré majeur
Donc, l’ASE ne l’a pas gardé et il a été condamné pour faux et usage de faux (papiers) à 3 mois de prison. Depuis la prison , il a été présenté à l’ambassade de Guinée qui ne l’a pas reconnu comme ressortissant.

Libéré avec une interdiction de territoire de 2 ans, il a été pris en charge par le Centre de jour de Limoges : hébergement à l’hôtel et scolarisation. Celle-ci très difficile vu qu’il n’avait jamais été scolarisé en Guinée. Il est orphelin et avait été confié à un oncle à Conakry, qui le maltraitait. Hospitalisé suite à des coups, il s’était ensuite enfui de Guinée.

Il est parrainé par RESF depuis juillet 2006. Il est rentré dans un lycée en septembre pour un CAP de mécanique mais l’a quitté au bout de quelques semaines ne pouvant pas suivre. Il suit depuis des cours d’alphabétisation à Culture Alpha

Son interdiction de territoire n’est plus valide depuis fin décembre 2006.. Il a été arrêté le 20 à Limoges pour un contrôle d’identité, un APRF lui a été notifié et il a été le même jour transféré au Centre de rétention à Bordeaux.
EXPEDITIF non ?

Il passe devant le JLD cet après-midi : heure ? (infos données par Cimade Bordeaux)
On attend la convoc au TA de Limoges à priori.
Une conf de presse a lieu ce matin à l’initiative des assos de Guinéens de Limoges pour appel à une manif samedi pour dénoncer la situation en Guinée.
RESF 87 va y rajouter l’arrestation d’Aboubacar et mobiliser pour empêcher sa reconduite.

3) PAS EN NOTRE NOM !
UN PERE, DE QUATRE JEUNES ENFANTS, VIVANT EN FRANCE DEPUIS 18 ANS, MENACE D’EXPULSION IMMINENTE . NOUS NE POUVONS PAS LAISSER FAIRE !

christiane.levilly chez free.fr
M Diallo Sarra, d’origine malienne, a été arrêté sur son lieu de travail à Guyancourt (78) le 30 janvier dernier, placé depuis au centre de rétention du Mesnil Amelot, il avait échappé d’extrême justesse à l’expulsion mercredi dernier.

M Diallo, entré régulièrement en France en 1988, a toujours souhaité s’intégrer dans notre pays, comme en témoignent les nombreuses démarches qu’il a engagées pour obtenir une régularisation. En juillet 2005, le tribunal administratif de Versailles avait annulé un arrêté de reconduite à la frontière du préfet des Yvelines . La préfecture, malgré ce jugement , ne lui ayant pas délivré de titre de séjour , M Diallo avait déposé une demande dans le cadre de la circulaire du 13 juin 2006, relative à la régularisation des familles ayant un enfant scolarisé. A la place du titre espéré , c’est un nouvel APRF que M Diallo recevait en août dernier.

Pourquoi tant d’acharnement à séparer ce père de son épouse et de ses quatre enfants ?

Mme Diallo a rejoint son mari en 2000. Quatre enfants sont nés ici. La famille vit à Trappes et les deux ainés, Kinkinié et Diamana, vont régulièrement à l’école maternelle "Petit Gibus" de Guyancourt.

Comment accepter que cette famille, qui n’aspire qu’à vivre en paix , qui, comme tant d’autres avait cru aux promesses faites par N Sarkozy à l’occasion de la publication de la circulaire du 13 juin 2006 , soit aujourd’hui jetée dans la détresse ?
LA VIE DE CETTE FAMILLE EST ICI.
Nous demandons à notre pays de respecter les conventions internationales ..
La convention européenne des Droits de l’Homme.
La convention internationale des Droits de l’enfant :
Article 3 de la convention internationale des droits de l’enfant signée par la France : Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu’elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur de l’enfant doir être considéré comme primordiale.

NOUS DEMANDONS LA LIBERATION DE M DIALLO :
- A la préfecture des Yvelines qui a prononcé l’APRF
christian.de-lavernee chez yvelines.pref.gouv.fr
communication78 chez yvelines.pref.gouv.fr
- A la préfecture du Val d’Oise qui a pris l’arrêté de placement en rétention
courrier chez val-doise.pref.gouv.fr
internautes chez val-doise.pref.gouv.fr

4) [Resf13-info] EXPULSION M. BELGHERBI Marseille a eu lieu ce jour

resf13-info chez rezo.net

voir nos articles :
- Expulsion de Mr BELGHERBI
et suite

5) JIE SHI WANG NE SERA PAS AUX COTES DE SA FEMME POUR LA NAISSANCE DE LEUR TROISIEME ENFANT, DANS MOINS D’UN MOIS.

M. Wang a été expulsé vers la Chine ce matin.
Il laisse à Pantin son épouse enceinte, Maryline (2 ans et demi) et David (1 an)
Les autorités compétentes ont jugé qu’il n’y avait pas là atteinte au droit de ces personnes à mener une vie familiale normale.
Je ne sais pas quels mots peuvent être à la hauteur de notre indignation.
damien.deblic chez gmail.com


En vrac quelques adresses de responsables qui seront ravis de savoir combien leurs décisions ou celles dont ils sont solidaires sont appréciées.

Petits conseils pratiques pour être entendus :

- Quand on a le choix, le fax est préférable au mail, l’idéal étant les deux.

- Certains responsables ne veulent pas entendre ce que les gens ont à leur dire. Ils mettent des filtres sur leurs boîtes mail, par exemple en éliminant tous les messages portant le nom de telle ou telle famille. Il suffit d’introduire une faute d’orthogrpahe sur le nom. Ceux qui écrivent régulièrement peuvent se trouver en liste noire : envoyer son message d’une autre adresse.

www.sarkozy.fr (rubrique questions et débats)

Ministère de l’Intérieur :

- Standard 01 40 07 60 60 Fax 01 40 07 21 09
- Directeur de Cabinet, J. Gérault
Fax 01 40 07 13 90
jacques.gerault chez interieur.gouv.fr
sec.gerault chez interieur.gouv.fr

- G. Larrivé (Conseiller chargé de l’immigration et, par ailleurs, député suppléant de M. Soisson - UMP)
sec.larrive chez interieur.gouv.fr
guillaume.larrive chez interieur.gouv.fr

- M. Tandonnet (Conseiller chargé de l’immigration)
sec.tandonnet chez interieur.gouv.fr
maxime.tandonnet chez interieur.gouv.fr

Quand on n’a pas de fax :
http://www.alliancemca.net/faxgratuit.html

frederic.lefebvre chez interieur.gouv.fr

constance.le-grip chez interieur.gouv.fr

florence.berthout chez pm.gouv.fr

marion.delaigue-natali chez pm.gouv.fr

laetitia.de-la-maisonneuve chez pm.gouv.fr

bruno.souchon chez pm.gouv.fr

laurent.solly chez interieur.gouv.fr

bruno.le-maire chez pm.gouv.fr

michel.cadot chez pm.gouv.fr

Henri-michel.comet chez pm.gouv.fr

lionel.beffre chez pm.gouv.fr

yjego chez club-internet.fr

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 915