Une tribune pour les luttes

Actu-chômage

La France, paradis des millionnaires

Article mis en ligne le vendredi 15 octobre 2010

Avec les liens :
http://www.actuchomage.org/20101013...

Mercredi, 13 Octobre 2010

Alors qu’elle n’est « que » la 6e puissance économique mondiale, la France est le 3e pays au monde par le nombre de millionnaires. Une étude suisse révèle que notre pays abrite 9% des 24,2 millions de riches de la planète, dont le patrimoine dépasse 1 million de dollars.

Pas attractive, la France ? Trop pressurés par les impôts, les pauvres millionnaires prêts à faire leur baluchon ? A en croire le Medef relayé par nombre de parlementaires de droite qui ont multiplié les niches fiscales au bénéfice de ces bienheureux, il y avait urgence à calmer cette hémorragie qui vidait les forces vives du pays.


Un millionnaire sur onze vit en France

Pourtant, au jeu du millionnaire, le grand gagnant est… la France. Étonnamment, on n’entendra pas le Medef se réjouir d’une telle situation qui fait de notre pays l’un des territoires les plus accueillants de la planète pour les très riches. Selon une étude de l’institut de recherche du Crédit Suisse publiée par La Tribune du 11 octobre, plus de 2,2 millions de millionnaires en dollars résident dans l’Hexagone.

La banque helvétique s’est livrée à un classement brut qui donne le résultat suivant : la France accueille 9% des 24,2 millions de millionnaires, soit 2,2 millions de personnes, et se classe au troisième rang après les Etats-Unis (41%) et le Japon (10%). Loin devant le Canada (4%), puis l’Allemagne et la Grande Bretagne (5%), légèrement distancées par l’Italie (6%). Quant à la Chine, elle n’en compte que 3%.

Mais cette troisième place sur le podium, déjà fort honorable, ne prend pas en compte la taille des pays. Si l’on se restreint aux seuls membres de l’OCDE (donc hors les pays du Golfe et les confettis off-shore), le classement est encore plus avantageux. Avec 1 millionnaire pour 30 habitants, la densité française du riche est la plus élevée au monde. Il faut réunir en moyenne 31,5 Américains pour trouver parmi eux un millionnaire, ou 68 Allemands.

La France, pays de riches

Le document fait également état d’un triplement de la richesse dans l’hexagone entre 2000 et 2007, et un recul de 15% depuis. Aujourd’hui, sur les 195.000 milliards de dollars de richesses détenue par les 4,4 milliards d’adultes de la planète, la France en concentre 12.100 milliards de dollars. Cette montagne de patrimoine place la France en 4e position, première nation européenne, la Chine ayant depuis rattrapé l’Hexagone. Au final, le patrimoine total des adultes français de l’ordre de 1% du total mondial représente 6% de la richesse totale.

Bien sûr, l’effet change joue à plein dans ce classement établi en dollars. Tout comme l’énorme bulle immobilière qui a fait gonfler le prix de la pierre (en fait, du foncier), notamment en France. Sur la période 2000-2007, l’euro passe de son plus bas (0,82 dollar pour un euro) à près de 1,5 dollar pour un euro, soit une appréciation de 82% de la monnaie européenne. Dans le même temps, les prix de l’immobilier dans l’Hexagone ont été multipliés par un facteur 2,5-3, selon les instituts.

Reste que la France demeure un territoire parmi les plus riches de la planète malgré une fiscalité tant de fois dénoncée comme « décourageante ». Voilà qui éclaire le débat fiscal au moment où se décide le sort de l’ISF : en fait, sa disparition en contrepartie de celle du bouclier à 50% et l’instauration d’une tranche supplémentaire sur l’impôt sur le revenu, comme le voudrait une centaine de députés de la majorité.

(Source : Marianne)

NDLR : Les millionnaires représentent 0,5% de la population mondiale mais concentrent 35,6% de la richesse de la planète. Leur fortune est estimée à 70.000 miliards de dollars, soit plus de 50.288 milliard d’euros.

Le produit intérieur brut par habitant s’élève à 56.052 dollars en France, qui se classe ainsi devant le Japon (46.857) mais reste derrière les Etats-Unis (65.593), l’Australie (72.414), le Danemark (75.213) et la Suisse (88.590). La Chine reste encore loin derrière, avec 5.535 dollars par habitant.

La France est un pays riche qui va mal : on rappelle que, parallèlement, notre pays comptait en 2008 quelque 8 millions de pauvres vivant avec moins de 949 € par mois...

Retour en haut de la page

2 Messages

  • Le 17 octobre 2010 à 13:10, par

    Gérard Mestrallet : 3,33 millions d’euros
    Le PDG du groupe d’énergie, Gérard Mestrallet, a touché une rémunération annuelle fixe de 1,4 million d’euros sur la période, à laquelle s’est ajoutée une part variable, basée sur des objectifs qualitatifs et quantitatifs, de 1,935 million.

    Jean-François Cirelli : 2 millions d’euros
    Le n°2 du groupe d’énergie, Jean-François Cirelli, a touché une rémunération annuelle fixe de 1 million d’euros en 2009 et environ le même montant en bonus.

    Pierre Mariani : 1,8 million d’euros
    Après avoir été sauvée de la faillite par les Etats français et belge en 2008, Dexia a renoué avec les bénéfices en 2009. La banque franco-belge a ainsi généré un bénéfice net de 1,01 milliard d’euros, contre une perte nette de 3,3 milliards d’euros en 2008.
    Toujours en place, son administrateur délégué, Pierre Mariani, a pour sa part touché un salaire d’un million d’euros en 2009, plus une prime de 800.000 euros.

    Didier Lombard : 1,58 million d’euros
    "Usé" par la vague de suicides parmi ses employés, Didier Lombard a cédé la direction générale de France Télécom
    Alors qu’il était encore patron de
    l’opérateur télécoms, Didier Lombard a gagné 900.000 euros en 2009, auxquels s’ajoute une prime de 683.685 euros.

    Jean-Paul Herteman : 1,5 million d’euros
    La rémunération annuelle fixe de Jean-Paul Herteman, le président du directoire de Safran, s’est élevée à 700.000 euros en 2009. Le patron de l’équipementier aéronautique a également perçu une prime de 800.000 euros.

    Carlos Ghosn : 1,2 million d’euros
    Il aurait également dû toucher une prime de 1,8 million. Mais, conformément aux conditions édictées par l’Etat pour le prêt de 3 milliards d’euros en 2008, il a dû y renoncer.

    Anne Lauvergeon : 1,12 million d’euros d’euros
    La patronne d’Arevaa perçu une rémunération annuelle fixe de 558.250 euros en 2009. Sa prime variable s’est élevée à 564.950 euros.

    Pierre Gadonneix : 1,11 million d’euros
    A la suite d’une polémique sur la hausse des tarifs de l’électricité, Pierre Gadonneix n’a pas été reconduit à la tête du conseil d’administration d’EDF qu’il dirigeait depuis 2004. Son mandat a pris fin le 22 novembre 2009. _ L’actuel patron de Latécoère a quand même touché, cette année-là, 723.158 de salaire annuel fixe et près de 400.000 euros de prime.

    Pierre Henri Gourgeon : 900.000 euros
    Air France-KLM a enregistré une perte historique de 1,55 milliard d’euros en 2009-2010. Pierre-Henri Gourgeon, le directeur général de la compagnie aérienne, a touché un salaire annuel fixe de 750.000 euros. Il a également touché une prime de 150.000 euros.

    Louis Gallois : 900.000 euros
    Pour la deuxième année consécutive, le président exécutif du groupe européen EADS a renoncé à la part variable de son salaire pour 2009, qui se serait élevée à 1,14 million d’euros. Par conséquent, Louis Gallois n’a touché "que" 900.000 euros de salaire fixe en 2009, comme en 2008.

    Gilles Benoist : 899.000 euros
    En 2009, CNP Assurances a dégagé un bénéfice net d’un milliard d’euros. Le patron du leader français de l’assurance à la personne, Gilles Benoist, a quant à lui touché 580.000 de salaire fixe ainsi qu’une part variable de 319.000 euros.

    Luc Vigneron : 716.604 euros
    Nommé PDG de Thales par l’Etat (principal actionnaire du groupe d’armement terrestre) en mai 2009, Luc Vigneron a perçu un salaire fixe de 432.500 euros cette année-là, ainsi qu’un bonus de 184.104 euros.
    Luc Vigneron a pris la succession de Denis Ranque, à la tête de Thales depuis 11 ans. Ce dernier a bénéficié d’une indemnité de départ de 2,9 millions d’euros tandis que son salaire sur les cinq premiers mois de l’année a atteint 351.400 euros.

    Pierre Graff : 560.367 euros
    Le patron d’Aéroports de Paris (ADP), la société gestionnaire des aéroports parisiens (Roissy-Charles de Gaulle, Orly et le Bourget) a touché un salaire fixe de 370.000 euros en 2009, ainsi qu’une prime de 190.367 euros. ADP a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 4% à 2,6 milliards d’euros en 2009.

    Francis Mer : 400.000 euros
    L’ancien ministre des Finances de Jean-Pierre Raffarin a touché 400.000 euros au titre de président du conseil de surveillance de Safran en 2009.

    Jean-Cyril Spinetta : 315.819 euros
    En 2009, Jean-Cyril Spinetta a touché 200.000 euros de salaire fixe au titre de président du conseil d’administration d’Air France-KLM et 115.819 euros au titre de président du conseil de surveillance d’Areva.

    Henri Proglio : 153.677 euros
    Henri Proglio a succédé à Pierre Gadonneix à la tête d’EDF le 25 novembre 2009. Il n’aura donc travaillé qu’un mois cette année-là au sein de l’entreprise publique. Un mois rémunéré 101.370 euros en fixe et 52.307 euros en variable.

    (Source : L’Expansion)

  • Le 17 octobre 2010 à 13:35, par

    Par David Servenay | Rue89

    http://www.rue89.com/2010/10/16/la-...

    (...)

    L’affaire s’est nouée le 9 septembre dernier, lors de la deuxième séance des débats de l’Assemblée nationale. Le député Verts François de Rugy soutient l’amendement 249 rectifié. Késaco ? Tout simplement, un article additionnel au projet de loi sur la réforme des retraites. Un texte très court qui prévoit la chose suivante :

    « Le Gouvernement présente au Parlement, avant le 31 décembre 2010, un rapport établissant la situation des régimes spécifiques de retraite des membres du Gouvernement et des parlementaires et définissant les conditions d’un alignement rapide et effectif de la situation de leurs régimes spécifiques sur le régime général, visant notamment à un encadrement strict des pensions reversées, tant dans leurs possibilités de cumuls que dans leurs montants. »

    La discussion est rapide, pas plus de six minutes (voir la vidéo).

    (...)

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 740