Une tribune pour les luttes

A Aix-en-Provence : La mairie organise le "nettoyage ethnique"

Les familles Roms étrangères doivent déguerpir !

Article mis en ligne le lundi 31 janvier 2005

Depuis quelques semaines des familles Roms originaires, de différents pays de l’ex-Yougoslavie se sont regroupées sur un terrain vague appartenant à la commune d’Aix-en-Provence, à proximité de l’aire d’accueil des gens du voyage. Elles s’abritent dans de vielles caravanes et avaient construit autour quelques baraques de planche pour se protéger du vent. Comme l’indique l’article de presse ci-contre, dans la matinée du 20 janvier dernier l’adjoint à la sécurité de la mairie d’Aix, avec l’appui de la police municipale, a pris l’initiative de chasser ces familles et de démolir à l’aide d’un engin de chantier les cabanes et un mobil home qui s’y trouvait. Il prétend qu’il a fait cela pour des raisons de sécurité et avec l’accord des intéressés en leur demandant d’aller dans les aires d’accueil prévues à cet effet.

Au-delà du caractère inhumain d’une telle décision, l’élu a ainsi commis plusieurs graves erreurs. Tout d’abord ces familles étrangères ne sont pas autorisées à séjourner dans les aires d’accueil réservées à ceux que l’on désigne sous le terme gens du voyage. Ces terrains sont en effet ouverts aux seuls français détenteurs d’un carnet de circulation. D’autre part les quelques rares terrains disponibles dans les Bouches-du-Rhône et dans la région sont saturés depuis longtemps.

L’élu a de plus contrevenu à la loi car il a agi avec l’appui de la police municipale non habilitée à recourir à la force et cette intervention s’est faite sans aucun mandat de justice. La démolition des abris s’analyse comme un viol du domicile et de la propriété des personnes quels que soient par ailleurs leurs statuts d’étrangers ou encore le caractère irrégulier de leur installation sur un terrain public. Il y a donc là, contrairement à ce que prétend cet élu, un abus de pouvoir manifeste et une voie de fait qui justifient une plainte devant le tribunal pénal.

Cet évènement grave n’est malheureusement qu’un exemple d’une situation particulièrement inquiétante que nous dénonçons depuis plus de deux ans auprès des pouvoirs publics. En effet comme dans la région lyonnaise et
parisienne, nous assistons en Provence Alpes Côte-d’Azur à l’arrivée de familles pour la plupart, d’origine Rom Tsiganes en provenance des pays d’Europe de l’Est et qui cherchent ici refuge, fuyant la misère et les multiples formes d’exclusion et de racisme dont elles sont l’objet dans leur pays. Leur façon de vivre et les divers moyens qu’elles utilisent pour survivre en particulier la mendicité nous choquent à juste titre et contribuent à les rejeter ici comme ailleurs.

Faute de trouver des solutions réalistes et respectueuses des droits de l’Homme devant une telle situation il y a fort à craindre que les évènements signalés plus haut ne se reproduisent. Nous considérons que l’arrivée de ces familles est une des conséquences de la construction européenne dont nous devons assumer les conséquences positives permettant la libre circulation des personnes. Il convient en même temps que les autorités publiques, et tout particulièrement l’Etat, définissent les règles dans lesquelles ces familles peuvent séjourner en France dans des conditions qui ne les conduisent pas à l’illégalité et à diverses formes de délinquance.

Il nous paraît enfin particulièrement regrettable que la présence de ces
familles, dans notre région, conduise les autorités publiques et la presse à une assimilation abusive entre les tsiganes et gitans installés en France depuis de nombreuses générations et les familles étrangères qui bien qu’appartenant, pour certains, à une même histoire et une même culture ne peuvent être confondus.

Marseille le 24/01/2005

Signataires : CIMADE, Ligue des Droits de l’Homme 13, MRAP 13, Rencontres Tsiganes,

Retour en haut de la page

CIMADE c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 100

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4480

Ligue des Droits de l’Homme (LDH) c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 250

MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 110

Rencontres Tsiganes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50