Une tribune pour les luttes

Les Français ont droit au même niveau de sécurité que les Allemands

Manifestations dans toute la France
A Marseille samedi 19 mars à 15h des Réformés (haut de la Canebière) à la Préfecture.

Article mis en ligne le mercredi 16 mars 2011

http://groupes.sortirdunucleaire.org/alerte-japon/

RASSEMBLEMENT À PARIS - DIMANCHE 20 MARS À 15 H

Participez nombreux au rassemblement coordonné par le Réseau "Sortir du nucléaire" devant l’Assemblée nationale en hommage aux victimes japonaises et pour dénoncer le risque nucléaire.


Communiqué de presse

15/03/2011

Le Réseau "Sortir du nucléaire" exige la fermeture immédiate des 16 réacteurs nucléaires français les plus âgés et un plan de sortie du nucléaire.

Quatre accidents nucléaires majeurs au Japon provoquent actuellement des rejets massifs de radioactivité (1). Ces catastrophes nucléaires en chaîne démontrent que les risques nucléaires ne se maitrisent pas. L’Allemagne vient d’en tirer une leçon immédiate : la chancelière allemande a annoncé la fermeture dès demain et pour trois mois de tous les réacteurs nucléaires allemands mise en service depuis plus de 30 ans (2).

Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les Français à se méfier des propos rassurants de l’exécutif français sur le triple accident nucléaire majeur en cours : l’Etat français a délibérément menti sur les retombées radioactives de l’accident de Tchernobyl en France en 1986, privilégiant les intérêts économiques de son industrie nucléaire au détriment de la santé des Français (3).

Apparemment inconscient de la catastrophe nucléaire au Japon, le Président français martèle sans aucune concertation : « évidemment pas question de sortir du nucléaire » (4). Ses propos démontrent ce que les écologistes affirment depuis 50 ans : l’industrie nucléaire est totalement incompatible avec la démocratie.

Doit-on attendre qu’un réacteur explose en France pour sortir du nucléaire ? Doit-on attendre que des millions de Français soient contaminés et malades ? Combien de temps allons-nous accepter que des gouvernements de passage nous imposent un péril nucléaire permanent ?

"Monsieur le Président, c’est aux Français de décider si la France doit sortir du nucléaire", déclare François Mativet, porte-parole du Réseau "Sortir du nucléaire". Comme en Allemagne, le Réseau "Sortir du nucléaire" exige la fermeture immédiate des 16 réacteurs nucléaires en service depuis plus de 30 ans en France et un plan de sortie du nucléaire.

La sortie du nucléaire n’est pas un problème technique mais une question de volonté politique. Des alternatives existent et créeront des centaines de milliers d’emplois : l’Espagne a produit en 2010 40 % de son électricité avec des renouvelables. Un développement ambitieux de l’éolien maritime permettrait à la France de produire autant d’électricité qu’elle en consomme (5). Le potentiel d’économies d’énergie en France permettrait de fermer 27 réacteurs nucléaires d’ici 5 ans (6).

Liste des 16 réacteurs nucléaires connectés au réseau depuis plus de 30 ans :

Fessenheim 1 (1977), Fessenheim 2 (1977), Bugey 2 (1978), Bugey 3 (1978), Bugey 4 (1979), Bugey 5 (1979), Tricastin 1 (1980), Tricastin 2 (1980), Tricastin 3 (1981) Gravelines 1 (1980), Gravelines 2 (1980), Gravelines 3 (1980), Dampierre 1 (1980), Dampierre 2 (1980), Dampierre 3 (1981), Saint-Laurent B1 (1981).

Notes :

(1) Les trois coeurs des réacteurs nucléaires n°1,2 et 3 de la centrale de Fukushima Daiichi sont entrés en fusion et ont tous subi des explosions d’hydrogène. Un réservoir solidaire de la cuve du réacteur n°2 a subi des dommages qui remettent en cause le confinement du combustible extrêmement radioactif, un incendie a fait rage dans une piscine de désactivation des combustibles usés extrêmement radioactifs du réacteur n°4. A la centrale accidentée, la dose de radioactivité a atteint 400 mSv/h, soit une dose mortelle pour l’homme en 12 heures d’exposition. Un nuage radioactif a déjà touché la ville de Tokyo.

(2) Dépêche AFP 15/03/2011 "Merkel annonce la fermeture provisoire de 7 réacteurs"

(3) « Les preuves du mensonge », Corinne Castanier, CRIIRAD http://www.criirad.org/actualites/t...

(4) Dépêche AFP 14.03.11 Sarkozy : "pas question de sortir du nucléaire"

(5) Les cabinets Garrad Hassan et Germanischer Lloyd évaluent le potentiel éolien offshore (maritime) français 477 TWh/an (440 pour l’Atlantique et la Manche, 37 pour la Méditerranée) : Study of Offshore Wind Energy in the EC, Windtest, 1995 (Joule 1 Project).

(6) Voir l’étude sur des sorties du nucléaire en 5 ou 10 ans. http://www.sortirdunucleaire.org/in...

Retour en haut de la page

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4720

Réseau Sortir du nucléaire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 85