Une tribune pour les luttes

Appel

Manif de solidarité avec Fouad et pour l’amnistie sociale !
La lutte sociale n’est pas un crime : amnistie pour toutes et tous !

Metz Manifestation ce samedi à 15H Place Mazelle (devant le MEDEF).
+ Pétition

Article mis en ligne le mercredi 26 juin 2013

PDF - 456.8 ko

mercredi 26 juin 2013

Afin d’exprimer notre solidarité avec Fouad et d’obtenir l’amnistie sociale, civile et pénale pour tou-te-s les militant-e-s progressistes depuis 2002, les organisations CNT, NPA, FA, PCF, FASE, Parti de Gauche, Jeunesses Communistes, Alternative Libertaire, Fédération Anarchiste ainsi que les sections syndicale CGT Arcelor et son collectif jeune et FO PAM St Gobain appellent à manifester ce samedi à 15H Place Mazelle (devant le MEDEF).

Les Unions Départementales CGT, FO-CGT et Solidaires ont chacune publiés des communiqués appelant à soutenir et/ou à particper à la manifestation.

Celle ci sera suivie d’un meeting et d’un concert de soutien avec la Chorale des Sans Noms (Nancy) et David Vincent (chanson française/Nancy) sur la Place des Charrons devant le local de la CNT.

Campagne de mail à envoyer au PDG de la SNCF (guillaume.pepy chez sncf.fr) en solidarité à Fouad :

À M. Guillaume Pépy,

Par le présent courriel nous vous demandons de bien vouloir vous désister des demandes formulées contre notre camarade Fouad Harjane, membre de laCNT, seul condamné pour le blocage pourtant collectif des voies de la gare de Metz le 30 mars 2006, dans le cadre du mouvement social national contre le CPE.

Des 40 000 euros qu’il a été condamné à verser à la SNCF, cette entreprise que vous présidez n’a aucun besoin ; la seule utilité de ce jugement est de briser la revendication sociale en fournissant une condamnation exemplaire d’un militant parmi tant d’autres.

Vous seul pouvez désormais décharger notre camarade de ce fardeau inutile ; nous insistons pour que vous le fassiez.

Cordialement, (nom du syndicat, de la fédération, ou de l’individu)

Merci de nous adressé une copie cachée de vos mails à cette adresse : cnt chez cnt-f.org


Communiqué de la CGT Moselle :

Manifestation CNT contre la répression le 29 juin

La CGT Moselle soutient la manifestation organisée par la CNT le 29 juin.

Cette manifestation a pour but de dénoncer la condamnation d’un militant CNT pour avoir bloqué la gare de Metz pendant le mouvement CPE de 2006.

Cette attitude de criminalisation de l’action syndicale est révoltante et intolérable.

La CGT Moselle n’accepte pas cette répression syndicale, cette acharnement qui s’assimile à du harcèlement.

Non, Fouad n’est pas un criminel, ni un délinquant mais un militant qui a simplement exercé son droit fondamental à manifester.

La CGT demande que toutes poursuites à son encontre soit immédiatement abandonnées

CGT Moselle

Communiqué de l’Union départementale FO MOSELLE

L’Union départementale Force Ouvrière de Moselle exprime sa solidarité avec les militants ouvriers condamnés pour de soi-disant exactions, entraves à l’ordre public, atteintes à des biens publics, ou remises en cause de la propriété privée, qui se seraient produites dans le cadre d’une mobilisation des salariés pour défendre leurs droits.

Lors d’un conflit social, la première violence s’exerce toujours à l’encontre des travailleurs. Elle provient toujours du patronat et/ou du gouvernement qui défend avec zèle ses intérêts, à la solde de l’Union européenne et de la Troika.

Les condamnations personnelles de militants qui auraient « franchi la barrière de la légalité » dans le cadre d’une mobilisation de salariés constituent pour la classe dirigeante un moyen supplémentaire d’imposer ses lois, toutes instaurées dans le but de maintenir sa domination.

Cette répression, puisqu’il s’agit bien d’une répression, est intolérable. Force Ouvrière, fidèle à la Charte d’Amiens, qui se prononce pour l’abolition du salariat et du patronat, considère qu’un gouvernement au service des travailleurs se devrait de légiférer dans le sens de la protection personnelle des représentants syndicaux, dont le rôle et la responsabilité les placent en première ligne lors des conflits sociaux . Force est de constater que le gouvernement actuel n’obéit pas à ce principe. Metz, le 25 juin 2013

Communiqué de Solidaires Moselle :

COMMUNIQUE de PRESSE 25 juin 2013

La lutte sociale n’est pas un crime : amnistie pour toutes et tous !

Depuis des années, la dictature des marchés impose les politiques d’austérité tant aux services publics, propriété de toutes et de tous, qu’aux salariés des entreprises, tout ceci au bénéfice d’un monde de la finance qui ne recherche que le profit immédiat. Elle exerce une véritable violence à l’encontre des salarié-es, de la population la plus démunie, de celles et ceux qui n’ont de choix que de résister aux politiques de régression sociale et écologique menées par les gouvernements successifs en accord avec le Patronat, politiques qui alimentent les haines de l’Autre.

En France, des militantes et des militants ont été condamnés parce qu’ils contribuaient à organiser les luttes contre les fermetures d’entreprises et les licenciements, contre la contre-réforme des retraites, contre le CPE, contre la remise en cause des services publics, pour le droit au logement pour toutes et tous, contre la culture du maïs transgénique, ... En Moselle, ce sont notamment un militant de la CNT, lors de la lutte contre le CPE, ou un militant anti-OGM qui ont été condamnés alors qu’ils agissaient pacifiquement dans le cadre d’actions collectives pour l’intérêt commun.

Aujourd’hui, le gouvernement renie à nouveau ses engagements et se refuse à rétablir la justice en amnistiant les acteurs du mouvement social.

A l’heure où la transcription dans la loi de l’accord national interprofessionnel remet en cause le droit du travail et annonce une précarisation accrue du salariat, ce refus de l’amnistie générale participe de la criminalisation du mouvement social et entend condamner par avance des actions collectives qui ont pourtant, en particulier en 1936, permis les grandes conquêtes sociales.

Solidaires Moselle revendique l’amnistie pour toutes celles et tous ceux qui ont été condamné(e)s pour avoir agi dans le cadre des actions collectives du mouvement social. Notre union interprofessionnelle soutient l’appel à manifester à Metz, rendez-vous place Mazelle devant le MEDEF le 29 juin à 15h00, et, au delà, appelle au rassemblement le plus large en faveur de l’amnistie sociale.

Solidaires Moselle

Lien pour en savoir plus :

http://www.lesinrocks.com/2013/06/2...

http://www.politis.fr/Un-militant-c...

http://www.cnt-f.org/amnistie-socia...

http://www.streetpress.com/sujet/96...


Lire aussi sur Mille Bâbords23834

CNT
Solidarité avec notre camarade Fouad !
Amnistie de tous les condamnés du mouvement social !
+ Un militant condamné à 40 000 euros de dommages pour avoir occupé une voie ferrée en 2006 Par Erwan Manac’h.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Justice c'est aussi ...

0 | ... | 120 | 125 | 130 | 135 | 140 | 145 | 150 | 155 | 160 | 165

Répression c'est aussi ...

0 | ... | 1135 | 1140 | 1145 | 1150 | 1155 | 1160 | 1165 | 1170 | 1175 | 1180