Une tribune pour les luttes

Où est-il plus judicieux de se faire entendre ?
à Malaval ou devant la Caisse Nationale des Allocations Familiales

Article mis en ligne le jeudi 8 mai 2014

À la suite de la publication dans l’agenda militant de l’appel des Chomeurs précaires rebelles de la CGT à se rassembler à la CAF de Malaval (Marseille) :
http://www.millebabords.org/spip.php?article26051

nous avons reçu par mail un courrier que nous reproduisons ci-dessous comme élément du débat.
MB


Dans un contexte de crise économique et idéologique, la CGT reste un des syndicats les plus puissants de France. Cependant FO a la dragée haute dans beaucoup d’administration publique : le Trésor, la Sécurité Sociale, la Caisse d’allocation Familiale…Une vraie bataille de pouvoir est donc plus que jamais ouverte. La voix d’accès : les quelques milliers voire millions d’euros en jeu accessibles par le biais du Comité d’Entreprise.

L’appel a "envahir" la CAF de Malaval le 17/05/20114 est-il vraiment une offensive pour défendre le droit des allocataires ou une offensive destinée à servir des projets plus inavouables ?

Le droit des allocataires n’est-il pas plutôt d’exiger une explication rationnelle de la baisse des prestations familiales et sociales, une restriction budgétaire planifiée qui limite l’accès au droit en fermant, par exemple, l’accueil du public qualifié de « client » dans les logiciels de travail du personnel de la CAF ?

Donc la question est :

où est-il plus judicieux de se faire entendre ?
à Malaval
ou
devant la Caisse Nationale des Allocations Familiales :

Adresse : 32 Avenue Sibelle, 75014 Paris
Téléphone :01 45 65 52 52

Je garde espoir que l’expression démocratique est toujours respectée.

N.P.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

1 Message

  • Le 13 mai 2014 à 14:58, par

    mais quel est le sens de ce message ?

    accusation sans sources (CGT chômeur a la manœuvre pour le contrôle du CE de la CAF ???)
    et dernier paragraphe incompréhensible (l’auteur voudrait qu’on demande le maintient de l’arret des accueils des CAF ?!? et appel a quoi devant un local de la CAF à Paris ???)

    au comptoir d’un bar ou dans la salle d’attente d’un établissement psychiatrique pourquoi pas mais je ne comprends pas que mille bâbords publie ce genre de message.

    Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Débats et controverses c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20