Une tribune pour les luttes

Communiqué officiel de l’ALARM

Association pour la Libération Animale de la Région Marseillaise

Article mis en ligne le lundi 14 février 2022

Il y a deux ans nous écrivions « pour se donner une possibilité de revenir, il faut savoir partir »…

Aujourd’hui, nous écrivons IL FAUT SAVOIR FERMER UN BEAU LIVRE, AFIN DE POUVOIR ÉCRIRE DE NOUVELLES HISTOIRES.

L’ALARM en a noircies des pages et des pages depuis sa naissance le 8 octobre 2011, et il est toujours douloureux d’apposer en son esprit le mot « fin » lorsque l’histoire fut belle, nous ayant fait grandir, nous ayant appris le vrai sens des mots « solidarité », « amitié », « famille », « dépassement de soi ».

Mais le feu de la douleur d’une décision s’éteint quand cette dernière finalement nous délivre en nous offrant l’infini des possibles, l’immensité du renouveau, des routes esquissées ou parfaitement déjà dessinées sur lesquelles nous marcherons, courons, sauterons, seul.es ou ensemble…

Car la lutte continue, les luttes continuent, et la Libération Animale est pour nous comme gravée à jamais dans nos âmes et nos corps.

Durant deux ans, nous avons économisé tout ce que nous pouvions, et nous tenons à remercier infiniment les personnes qui ont continué à nous soutenir durant cette période souterraine.

La question de savoir ce que nous allions faire de cet argent s’est bien évidemment alors posée…

Depuis la naissance de l’ALARM, nous avons l’inébranlable conviction que les Sanctuaires et l’Action Directe sont des PILIERS FONDAMENTAUX pour combattre l’injustice sociale et tracer les formes les plus concrètes pour bâtir un monde sans domination spéciste.

Le choix n’a pas été bien compliqué. La somme dont nous disposions devait bien sûr revenir aux personnes animales opprimées, et ce sont deux structures qui nous ont montré l’évidence.

L’évidence, parce que nos valeurs éthiques, solidaires, internationalistes et politiques sont profondes, et que nous n’imaginions pas que le dernier acte militant de l’ALARM ne se ferait pas sans ces valeurs qui nous ont tenu.e.s debout depuis tout ce temps (et qui continueront à le faire).

Nous souhaitons également MONTRER CE QUE NOUS SOUTENONS, les personnes animales libérées, qui se battent pour cela et qui résistent avec leur chair comme avec leurs voix (que certain.es nient), jusqu’à celleux qui luttent dans l’indifférence des grandes associations ; ou pire qui sont décriées, dénigrées, mises sur le banc des accusé.es de « l’animalisme » qui se veut politiquement correct, lissant leur sueur en omettant que toutes les révolutions pour la justice sociale se sont faites de manière radicale et sans attendre une quelconque obtention d’un permis de lutter.

Nous avons donc décidé unanimement de nous rapprocher de Les protégés de William / Will’s animal sanctuary
et du collectif 269 Libération Animale

… William, parti trop tôt, trop vite, qui a soutenu l’ALARM dès son début, qui était un ami, un frère pour certain.es d’entre nous et une inspiration qui ne nous quittera jamais pour nous toustes, que nous n’oublions en aucun cas, qui reste pour toujours dans nos cœurs et dont les parents, Muriel et Jean-Yves ont quitté leur vie « d’avant » afin de concrétiser le rêve le plus cher de leur fils : construire cette terre qui accueille des individu.es libéré.es de l’exploitation animale.
… Les Camarades du collectif 269 Libération Animale, devenu.es les Complices des opprimé.es, bravant à la base tout un système capitaliste et sanguinaire, devenu.es les bâtisseurs.es de ces « terres de résistance », utilisant corps, pieds-de-biche, coupe-boulons et rage révolutionnaire afin de combattre la domination spéciste. Ces Camarades, loin des ordres, faisant de l’amitié le ciment de leur guerre ; cette guerre qui est aussi la nôtre.

Nous avons une dernière volonté avant de définitivement fermer le livre : NOUS VOUS DEMANDONS DE LES SOUTENIR, DE LES REJOINDRE, DE LES SUIVRE.

plus d’infos : https://www.facebook.com/Collectif.LiberationAnimale/

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Antispécisme c'est aussi ...

0 | 5 | 10

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4620