Une tribune pour les luttes

Il roulait en trottinette à Marseille : l’enfant a été embarqué au poste

Article mis en ligne le mercredi 7 juillet 2010

COMMUNIQUE DE PRESSE

Nous apprenons qu’à Marseille, le 28 juin 2010, un enfant de 13 ans a été victime de pressions policières qui semblent très exagérées pour un fait anodin. Si la trottinette électrique du jeune Aaron est un véhicule non homologué qui n’avait pas à circuler dans les rues de Marseille, l’Observatoire s’interroge sur la nécessité impérieuse de retenir l’enfant 3 heures au commissariat du 6ème arrondissement, avec port de menottes, humiliations diverses et interdiction de prévenir un proche.

Ces agissements déjà traumatisants pour un adulte ne peut avoir que de graves conséquences psychologiques chez un enfant.

Les lois sécuritaires votées sous l’emprise de l’émotionnel à des fins électoralistes ont soin de rayer du vocabulaire de la justice le mot "enfant" pour le remplacer par "mineur", plus anonyme. Pour l’Observatoire, un mineur de 13 ans reste un enfant. Rappelons l’article 3 de la Convention internationale des droits de l’enfant dont la France est signataire :"Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu’elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale."

L’Observatoire considère qu’en l’occurrence cet intérêt supérieur n’a pas été respecté.

Marseille le 6 juillet 2010

OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DES
BOUCHES DU RHÔNE SUR LES VIOLENCES
POLICIÈRES ILLÉGITIMES ( Association des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture
Ligue de droits de l’Homme 13 - MRAP 13 - CIMADE)

Maison Méditerranéenne des droits de l’Homme
34 Cours Julien - 13006 Marseille - 08 70 28 94 65


Il roulait en trottinette à Marseille : l’ado de 13 ans a été embarqué au poste
http://www.laprovence.com/article/r...

Retour en haut de la page

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4745

Observatoire des Violences Policières Illégitimes (OVPI) c'est aussi ...

0 | 5 | 10