Une tribune pour les luttes

Pour que toute la lumière soit faite sur les circonstances de l’accident ayant causé la mort du jeune Nelson à Marseille !

Article mis en ligne le dimanche 1er juillet 2007

Samedi 23 juin 2007 après midi, un policier stagiaire a percuté un adolescent de 14 ans, Nelson, sur un passage piéton dans le 14ème arrondissement de Marseille.
L’adolescent est décédé dimanche soir.

D’après les premiers témoignages recueillis, le jeune policier remontait une file de voiture par la gauche sans avertisseur sonore ni gyrophare et serait passé à grande vitesse au feu rouge alors qu’aucune intervention d’urgence ne le nécessitait.

Le Parquet de Marseille a d’ores et déjà requis un mandat de dépôt et la mise en examen du conducteur pour homicide involontaire Le jeune conducteur policier incriminé a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. L’enquête est en cours.

L’Observatoire départemental sur les Violences Policières Illégitimes souhaite tout d’abord adresser aux parents de Nelson, à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances et les assurer de tout son soutien dans les épreuves dramatiques qu’ils traversent aujourd’hui.

Rappelant les deux drames récents de Paris et Lyon où deux jeunes hommes de 25 et 23 ans ont trouvé la mort lors de garde à vue et contrôle d’identité, l’Observatoire départemental sur les Violences Policières Illégitimes souligne que - sans préjuger des résultats de l’enquête actuellement en cours - ces faits ne font malheureusement qu’illustrer une fois de plus la multiplication de graves dysfonctionnements et dérives concernant le comportement de certains policiers.

Ces dérives sont le fruit d’une politique désastreuse menée depuis plusieurs années par l’ancien ministre de l’Intérieur devenu depuis Président de la République. Les déclarations appelant à nettoyer au karcher les cités, l’abandon de la police de proximité, les contrôles d’identité systématique et constants d’habitants de certains quartiers, le tout répressif et l’absence de prévention, la « culture du résultat » appliqué au domaine de la sécurité (« faire des crânes » ou « des bâtons » dans le langage policier) et la surenchère dans le discours ultra-sécuritaire illustrent cette politique.

Faut-il encore le rappeler : cette politique est inefficace en terme de lutte contre l’insécurité et dangereuse pour nos libertés. Elle ne peut qu’accentuer la dégradation toujours en progression des rapports entre les citoyens et leur Police.

L’Observatoire contre les Violences Policières Illégitimes demande que toute la lumière soit faite sur les circonstances de la mort du jeune Nelson et sera particulièrement attentif aux suites judiciaires qui seront données à cette affaire.

Marseille, le 27 juin 2007

Retour en haut de la page

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4720

Observatoire des Violences Policières Illégitimes (OVPI) c'est aussi ...

0 | 5 | 10