Une tribune pour les luttes

11 septembre 2011
Fukushima, six mois de mensonges et de désinformation

Catastrophe nucléaire majeure au Japon
Un dossier d’actualité du Réseau "Sortir du nucléaire"

Article mis en ligne le mercredi 14 septembre 2011

http://groupes.sortirdunucleaire.or...

Ce 11 septembre 2011, six mois se seront écoulés depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Six mois que Tepco, l’ensemble du lobby nucléaire, le gouvernement japonais, mentent et désinforment les citoyens du Japon et du reste de la planète.
Six mois déjà, à lutter contre l’opacité, à tenter de démêler les fils de la vérité, concernant la situation des réacteurs, la contamination de l’environnement, des habitants et des aliments.
A la veille du 11 septembre 2011, nous sommes toujours confrontés à un mur de censure..
Les grandes catastrophes nucléaires de l’histoire, de Mayak à Fukushima en passant par Tchernobyl, se suivent… la désinformation reste entière, et nous, citoyens du Japon et d’ailleurs, sommes les premières victimes. Ce silence doit cesser..

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ souhaite ici fournir un aperçu – sans prétendre être exhaustif – de la situation des populations dans la préfecture de Fukushima à ce jour. Ce dossier met en valeurs certains aspects scandaleux de la gestion de la catastrophe par les autorités japonaises qui sont passés inaperçus dans les médias en France. Alors que l’accident n’en est qu’à son commencement, le Japon en a-t-il tiré les leçons ?

<

Blind : court métrage d’anticipation dans un Tokyo post-nucléaire réalisé par Yukihiro Shoda.

 

http://groupes.sortirdunucleaire.or...

Retour en haut de la page

Vos commentaires

  • Le 12 septembre 2011 à 15:59, par Christiane En réponse à : Fukushima : voici venu le temps de l’imposture scientifique

    Par Thierry Ribault | Economiste au CNRS | 11/09/2011

    http://www.rue89.com/planete89/2011...

    Ce week-end, un colloque scientifique factice ; à l’automne, une enquête de santé publique pipeautée…

    Après le temps des mensonges industriels, avec Tepco dans le rôle du coupable idéal, après le temps de la panique feinte de l’Etat, avec l’ex-Premier ministre Naoto Kan dans le rôle du fusible politique, voici venu le temps de l’imposture scientifique avec le professeur Shinichi Yamashita dans le rôle du savant histrionique, détenteur indiscutable de la vérité sur l’ampleur des dégâts sanitaires après la catastrophe. Imposture scientifique en deux temps.
    (...)

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4720

Réseau Sortir du nucléaire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 85