Une tribune pour les luttes

Manifestations pour Marseille

Article mis en ligne le dimanche 10 avril 2005

Vous trouverez ci dessous un courrier de Charles Hoareau du 8/4/2005 que nous avons fait suivre d’un article du 5/4/2005 extrait du site de Rouges Vifs de Guillaume Vinçonneau intitulé "Engambi aux catalans" qui donne plus de détails sur les manifestations qui se sont succédées toute la semaine aux Catalans.
Voir aussi l’agenda lundi pour la manif au Vieux Port.
(ndlr de MB)

Comme beaucoup d’entre vous ont pu le voir dans les journaux ou à la télé le mouvement dans le 7ème arrondissement ne faiblit pas : tous les soirs depuis lundi plusieurs centaines de personnes manifestent dans le calme malgré les provocations des forces de police qui hier encore ont utilisé les gaz sans sommation et alors que rien ne le justifiait. Hier une délégation a été reçue au Palais du Pharo par le secrétaire général de mairie et cela n’a rien donné, même si la confirmation de la baisse à 1€ par jour pour les résidents constitue un premier recul. Ce qu’il y a d’intéressant dans ce mouvement c’est qu’il est contre les horodateurs mais aussi contre l’ensemble de la politique de la ville visant à exclure les classes populaires du grand centre et du bord de mer.

De l’avis unanime et lucide des manifestants qui ce soir en seront à leur 5ème manifestation, il faut maintenant que le mouvement s’étende à tout Marseille pour faire reculer Gaudin. L’idée avancée est, sans attendre le prochain conseil municipal du lundi 9 mai, de manifester dès ce lundi - et pourquoi pas tous les lundi d’ici le 9.

D’où le tract ci- joint qui peut être téléchargé sur le site au format pdf. Ce mouvement s’il s’étend peut faire boule de neige, pour cela le 1er rendez-vous de ce lundi qui intervient au début des vacances scolaires s’avère déterminant. Nous mettons à disposition dès ce vendredi 20 000 tracts, sans préjuger ce que feront d’autres associations et organisations qui s’ajoutera à cela.

Charles Hoareau

LE 8/04/2005

Pour télécharger

- le tract

- La pétition


Engambi aux catalans

par Guillaume Vinçonneau

Mis en ligne le mardi 5 avril 2005, sur le site de Rouges vifs, Rouge Midi

Lundi 4 18H00 place du 4 septembre : c’est la révolte ! Après les impôts locaux en hausse, les travaux pharaoniques, le tramway hors de prix, les loyers qui s’envolent, maintenant c’est les horodateurs !!! Trop c’est trop. Combien sommes nous pour crier " on ne veut pas payer !" 100, 200, ...plus de 500 ! Mr Roatta, député maire UMP du 7ème arrondissement, a les oreilles qui sifflent !!

Un vent de colère se met à souffler...Au départ,il y a 2 mois ce n’était qu’une brise mais là c’est carrément le mistral force 12 ! Nous l’avions perçu déjà depuis que nous faisons signer notre pétition "Stop au racket" aux 4 coins de Marseille et samedi encore devant la poste et le Super U du 7ème...mais alors là !! Tous ceux qui sont là n’ont pas signé la pétition alors ce soir là ils commencent (à 360 !!) à se ruer sur nos feuilles qu’ils signent rageusement. Et puis forts de leur nombre et de leur colère ils vont en manif à la permanence de Mr Roatta pour se faire entendre ! Plus de 500 personnes qui barrent la rue et crient NON AUX HORODATEURS ...et le reste !

Le reste c’est pas triste !! Un mélange de slogans sortis tout droit du stade vélodrome remixés à la sauce habitants qui ne veulent pas se laisser faire et ensemble polyphonique plus ou moins harmonieux et coordonné qui fait plus penser à un concert de casseroles rouillées qu’à un choeur de l’armée rouge !

Morceaux choisis : " On va les casser " (sur l’air de on est toujours là),

"on va pas quitter Marseille et laisser la place aux américains !"

"eh Roatta ton tramway il roule sur des rails en or ou quoi ?
- mais non t’as pas compris ça coûte cher de le faire rouler au dessus d’une galerie, il faut compter avec l’armature !!"( le tram double le trajet du métro sur une grande partie du trajet)

"NON à la constitution !"(sic !)

Saine et lucide colère...

L’UMP a peur pour sa vitrine !! Les CRS sont appelés en renfort... Mais eux aussi ils ont une voiture et se déplacent dans la ville, du coup ils sont plutôt compréhensifs !! Au bout d’une heure, Mr Roatta accepte de recevoir une délégation de 10 personnes dont je fais partie ainsi que Sonia une des habitantes à l’origine du-rassemblement-devenu-manif.

Chacun fait part de ses propres positions. J’interviens pour dire qu’il est inadmissible que Gaudin impose le stationnement payant sur voierie et qu’il aurait dû, avant tout, mettre en place un débat citoyen pour définir avec les marseillais le meilleur moyen de limiter les voitures dans notre ville. Je précise que l’action de Rouges Vifs est menée depuis le mois de janvier dans l’ensemble des arrondissements de Marseille et qu’il faut s’attendre à des rassemblements identiques dans chaque quartier. (ça n’a pas l’air de lui faire plaisir !)

La délégation est aussi un moment instructif :

Le représentant des Verts : "on est contre les horodateurs
- mais vous avez voté pour !
- oui mais en fait on était contre..."

Ménucci PS (peut être le seul manifestant à ne pas avoir signé notre pétition) : "on demande la suspension jusqu’à la fin des travaux."

Sonia et moi en choeur : "Et nous on demande la suppression"

Roatta :"Je n’étais pas au courant, je vous comprends, je vais en parler à Mr Gaudin"

Allez savoir pourquoi quand Sonia, après l’entrevue, répète cette dernière phrase aux manifestants dehors, la réaction du public oscille entre cris et moqueries...et comme s’ils n’avaient pas confiance les manifestants décident de remettre ça le lendemain !

le lendemain ils sont le double, envoient dans les cordes quelques politiciens qui veulent leur expliquer ce qu’il faut faire...et décident de revenir de nouveau...le lendemain !

Notre débat de samedi prochain promet d’être fabuleux !

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4580

Rouges Vifs c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15