Une tribune pour les luttes

Solidarité avec Julie Del Papa, militante antifasciste menacée de viol et de mort par l’extrême droite.
D’Athènes à Marseille : solidarité antifasciste !

Communiqués du collectif Marseille Solidaire contre l’Extrême Droite (MSED)

Article mis en ligne le lundi 23 septembre 2013

Bonjour,

Vous trouverez ci joint deux communiqués du collectif Marseille Solidaire contre l’Extrême Droite [MSED] datés de ce jour. Pour rappel, notre collectif est celui qui a initié la manifestation du 14 septembre face aux universités d’été du FN. Diverses informations arriveront bientôt quant aux suites que nous comptons donner pour pérenniser notre collectif.

Le premier concerne l’affaire qui touche actuellement notre camarade Vauclusienne Julie del Papa qui, depuis la manifestation anti FN du 14/09, est l’objet de menaces de mort et de viol de la part de militants fascistes

Le second concerne le meurtre du militant antifasciste grec Pavlos Fyssas par des militants d’Aube Dorée. Nous affirmons ici notre solidarités et notre engagement aux côtés de tous les antifascistes grecs aujourd’hui endeuillés.

Merci de bien vouloir relayer ces informations.

La liste des organisations membres du collectif : http://marseillesolidaire.over-blog.com/organisations-signataires .

Les deux communiqués seront également bientôt en ligne sur notre blog : http://marseillesolidaire.over-blog.com


Communiqué du collectif Marseille Solidaire contre l’Extrème Droite [MSED]

MARSEILLE, le 23 septembre 2013

Solidarité avec Julie Del Papa,
militante antifasciste menacée de viol et de mort par l’extrême droite.

Suite à la manifestation du 14 septembre, la militante Vauclusienne Julie Del
Papa, présente dans le cortège, a reçu maintes menaces de mort et de viol de la part de militants d’extrême droite via internet. La menaçant de « tournantes  » , d’agression à son domicile, les nazillons ont fait preuve d’un déchaînement inouï sur la toile.

Le collectif MSED tient à assurer Julie de sa solidarité la plus totale et de sa
disponibilité pour toute mobilisation dans cette affaire. Dès à présent, le collectif MSED est signataire de la pétition de soutien à Julie.

L’extrême droite prouve une fois de plus sa vraie nature.
Déstabilisés par une mobilisation qu’ils ne pensaient pas si importante, les fascistes usent de vieilles techniques qu’ils n’ont apparemment pas l’intention de renier : la menace et la violence.
Se cachant derrière l’anonymat d’internet, ces appels au viol et ces intimidations sexistes sont tout simplement inadmissibles. Stéphane Ravier, dans La Provence du 19 septembre, minimisait les faits en les comparant à des supposées agressions de ses militant-e-s. Ce soutien à peine masqué aux agresseurs de Julie prouve une fois de plus que le leader Frontiste et son parti se rangent du côté de la violence et du sexisme.

En tant que militant-e-s antisexistes et antifascistes, il est important d’assurer l’unité la plus totale de toutes et tous en solidarité avec celles et ceux que les fascistes attaquent. Une fois au pouvoir, le FN et la nébuleuse d’extrême droite qu’il entraîne derrière lui généraliseraient ces méthodes, qui ont conduit récemment au meurtre de notre camarade Clément Méric. Notre lutte, sur tous les terrains, ne peut et ne doit pas faiblir face à l’extrême droite, ses idées et ses méthodes. Voilà ce à quoi nous sommes toutes et tous résolu-Es dans les mois à venir.

NO PASARAN !


Communiqué du collectif Marseille Solidaire contre l’Extrême Droite [MSED]

MARSEILLE, le 23 septembre 2013

D’Athènes à Marseille : solidarité antifasciste !

Notre camarade antifasciste grec Pavlos Fryssas a été assassiné dans la nuit du Mardi 17 au Mercredi 18 au Pirée, en Grèce, par les militants néo-nazis du parti Aube Dorée. Selon le médecin qui l’a soigné, le coup de poignard mortel a été donné «  par un professionnel  » et selon diverses sources, c’est entre 20 et 40 fascistes qui l’ont attaqué à la sortie d’un bar où ils l’attendaient. Pavlos était connu de toutes et tous en tant que rappeur et militant antifasciste.

Nous tenons à faire part à la famille de Pavlos, aux antifascistes grec-QUEs et à l’ensemble de la population grecque, de notre solidarité la plus totale et de nos sincères condoléances.

Une fois de plus, les fascistes montrent leur vraie nature. Aube Dorée, parti
d’assassins et de milices déjà connu pour des agressions et meurtres d’immigrés est devenu un véritable fléau pour la population grecque. En France, ce meurtre vient évidemment rappeler celui de Clément Méric en juin dernier par les «  amis  » fascistes d’Aube Dorée.

Partout en Grèce et dans plusieurs autres pays, des rassemblements d’hommage ont eu lieu. A Marseille, nous étions une quarantaine devant le consulat grec ce jeudi. D’Athènes à Marseille, la solidarité antifasciste est désormais plus que d’actualité. Celle-ci ne doit pas mettre de côté la plus que nécessaire solidarité que nous devons toutes et tous assurer lorsque les fascistes s’attaquent chaque jour aux immigrés (ou supposés comme tels), aux femmes, aux personnes LGBTI, ... Cette violence décomplexée que les fascistes mettent en œuvre doit recevoir une réponse à la hauteur des enjeux. Au-delà de la nécessaire solidarité, nous devons renouer avec le combat contre l’extrême droite et ses idées racistes, sexistes, antisociales, homophobes ... . Sur tous les terrains, c’est ce que compte
faire le collectif Marseille Solidaire contre l’Extrême Droite. Le 14 septembre, nous avons prouvé que l’appel à lutter «  contre le fascisme, pour le progrès social et l’égalité des droits  » pouvait réunir massivement la population. Ce premier test que nous avons réalisé nous encourage à poursuivre notre combat, dans l’unité laplus large, contre l’extrême droite.

NO PASARAN !

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Fascisme/antifascisme c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 70