Une tribune pour les luttes

[Resf13-info] Agenda et Infos

(9 février 2014)

Article mis en ligne le lundi 10 février 2014

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65
61 rue Consolat 13001 Marseille
www.educationsansfrontieres.org

AGENDA

- Mardi 11 février à 20h : Projection du film « Le terrible voyage » d’Agathe Dreyfus (2008 - 10 min) en avant-première du long-métrage « L’escale » de K. Bakhtiari (2013 - 100 min) dans le cadre d’une soirée ouverte au RESF 13. Institut de l’image, 8-10 Rue des allumettes, 13100 Aix-en-Provence.

- Samedi 15 février à 16h : Les Amoureux au Ban Public de Marseille organise la fête de la St Valentin au local de SOLIDAIRES, 29 bd Longchamp 13001 (déambulation musicale, chorale, maquillage, films, témoignages…)

- Mercredi 19 février de 17h30 à 20h : réunion spéciale RESF Marseille, à Mille Bâbords, 61 rue Consolat 13001 Marseille. « 2014, quelles possibilités de régularisation ? Quelles pratiques dans les Bouches du Rhône ? ». Avec les interventions des avocates spécialisées en droit des étrangers Anaïs Léonhardt et Vannina VIncensini.
Membres des comités de soutien, militants et sympathisants du RESF, venez échanger, partager vos interrogations et vos pratiques.

- Jeudi 20 février de 17h30 à 18h30 : cercle du silence à Marseille, angle Cours Saint Louis Canebière, Marseille.

INFOS
1/ Martigues : cinq familles demandeurs d’asile menacées de se retrouver à la rue (appel RESF et LDH)
2/ « LA COUR DE BABEL », un documentaire sur les classes d’accueil
3/ Chaque semaine, le RESF dans CHARLIE HEBDO et MEDIAPART

1/ Martigues : cinq familles demandeurs d’asile menacées de se retrouver à la rue (appel RESF et LDH)
Audience au tribunal d’instance le Mardi 11 février à 9h.
L’administration française serait-elle une fabrique à SDF ? Dans le cas des demandes d’asile, une logique administrative, oubliant vraisemblablement qu’elle a affaire à des êtres humains, permet aux personnes déboutées du droit d’asile de faire des recours mais elle les prive en parallèle de tout moyen de subsistance. En effet, lorsqu’un individu fait une demande d’asile, il peut, le temps que sa demande soit étudiée, bénéficier d’un logement et d’une petite allocation de subsistance. Si sa demande d’asile est refusée par la Cour Nationale du Droit d’Asile, il peut demander un réexamen. Mais il doit alors quitter son logement, n’a plus d’allocation et n’est pas autorisé à travailler. Comment, dans ce cas, peut-il survivre pendant que ses recours sont examinés ? C’est le cas de 5 familles résidant au foyer « La Coudoulière » à Martigues, 16 personnes au total (dont 8 enfants et un lycéen), qui logent encore au foyer la Coudoulière alors que leur première demande d’asile a été rejetée. L’association ADOMA qui gère le foyer a mis en route une procédure d’expulsion dont nous ne contestons pas la légitimité. Mais si le juge décide de l’expulsion locative de ces familles, elle les condamne à la rue. Comme tous les êtres humains, les demandeurs d’asile ont des droits. Parmi ceux-ci, celui de faire appel d’une décision administrative. Mais pour que ce droit puisse être effectif en actes, il faut que ces personnes puissent se loger et travailler légalement. Sinon, elles n’auront d’autre choix, hommes, femmes, enfants, que de vivre dans la rue, dans la précarité et l’insécurité. Cette mécanique cynique les oblige aussi à travailler sans être déclarés…mais là on voit bien qui cela arrange !
Afin de dénoncer cette logique administrative véritable fabrique à SDF, le RESF et la LDH appellent les citoyens de Martigues (et d’ailleurs !) à venir assister à l’audience au tribunal d’instance le MARDI 11 FEVRIER à 9h.

2/ « LA COUR DE BABEL », un documentaire sur les classes d’accueil
Avant-première le dimanche 16 février 2014 à 10h30 au Cinéma les Variétés, 37, rue Vincent Scotto, 13001 Marseille. Cette avant-première est gratuite.
Réservation indispensable sur le site pédagogique du film : http://www.zerodeconduite.net/lacourdebabel/avant-premieres.html
La bande-annonce du film : http://www.zerodeconduite.net/lacourdebabel/bande-annonce.html

Dans le documentaire LA COUR DE BABEL, la réalisatrice Julie Bertuccelli raconte une année passée à observer une classe d’accueil dans un collège parisien.
Maryam, Andromeda, Djenabou, Felipe, Xin et leurs camarades n’ont pas choisi de quitter leur pays ni d’endosser des responsabilités parfois bien lourdes pour leur âge.
Pourtant, la cinéaste ne porte jamais sur eux un regard compatissant : elle magnifie leur courage, leur énergie, leur opiniâtreté à s’inventer un avenir, dans un pays et une langue qui leur sont étrangers. Elle témoigne de leur envie profonde de s’exprimer, de nouer des liens, de s’intégrer dans l’espace de la classe et plus tard au sein de la société française.
A travers LA COUR DE BABEL, beaucoup découvriront ces structures qui permettent d’intégrer les enfants étrangers à notre système scolaire, et le travail admirable des enseignant(e)s qui les portent au quotidien au sein de l’Éducation Nationale.

Mais, à l’image de son titre évocateur, qui fait se télescoper les réalités de l’école d’aujourd’hui et le mythe biblique de la diversité des langues, le film de Julie Bertuccelli a une portée bien plus universelle. Au moment où la crise économique incite au repli sur soi et à la recherche de boucs émissaires, alors que la figure de l’Autre est si constamment décriée, ce film profondément optimiste nous offre une bouffée d’espoir et d’idéal.
"Inverser les a priori et contrecarrer les préjugés", "donner de l’empathie à ceux qui en manquent" et "du courage et de l’élan à ceux qui luttent pour le respect et l’accueil" : voici le beau programme auquel LA COUR DE BABEL nous invite, selon les mots même de Julie Bertuccelli.

3/ Chaque semaine, le RESF dans CHARLIE HEBDO et MEDIAPART
Retrouvez ces chroniques sur le site du RESF.

- Les chroniques RESF dans Charlie-Hebdo, rubrique « L’expulsé de la semaine »
http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique461.html
Cette semaine : « Pas de Dieu à Saint-Brieuc »

- Sur le blog de RESF sur Médiapart,
http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique707.html
« Valls légitime la politique passée de Sarkozy et cautionne ce que fera la droite » par Richard Moyon (RESF)

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 495

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 900