Une tribune pour les luttes

Jour du dépassement

Article mis en ligne le mercredi 3 août 2022

l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la nature met un an à produire et à renouveler
Cette "dette écologique" se creuse d’année en année. En 50 ans, l’humanité a épuisé de plus en plus vite le budget annuel des ressources naturelles planétaires.
C’est le jour du dépassement de la Terre. Jeudi 28 juillet, l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la nature met un an à produire et à renouveler, annonce le WWF dans un communiqué. À compter de ce jour, il nous faudrait l’équivalent de "1,75 Terre" en termes de surface pour régénérer ce que nous consommons.

Jour du dépassement : quand l’humanité épuise-t-elle les réserves naturelles de la Terre année après année ?

"L’humanité vit de l’épuisement de la biosphère durant les 156 jours restants de l’année, souligne le WWF, en entamant le capital naturel nécessaire au maintien de la vie sur Terre". L’ONG alerte sur les conséquences "dramatiques" de cet endettement sur la nature : déforestation, chute des stocks de poissons, sécheresses, manque d’eau, perte de biodiversité, changement climatique.

Cette "dette écologique" se creuse d’année en année. Au cours des 50 dernières années, l’humanité a épuisé de plus en plus vite le budget annuel des ressources naturelles planétaires. En 20 ans, la date a avancé de deux mois. En 2021, le jour du dépassement tombait le 29 juillet. "Cette avancée a un peu ralenti, mais nous voyons que cette date stagne depuis l’accord de Paris de 2015", regrette ce jeudi sur franceinfo Pierre Cannet, directeur du plaidoyer et des campagnes au WWF France.

Le mode de vie "insoutenable" de l’Europe et de la France

L’Europe et la France, notamment, ont un mode de vie particulièrement "insoutenable". Selon le WWF, si l’ensemble de l’humanité vivait comme les Français, le jour du dépassement aurait eu lieu bien plus tôt, le 5 mai 2022. "Pour pouvoir lutter contre l’effondrement de la biodiversité, il faudrait reculer cette date de dix jours chaque année, mais malheureusement, nous ne sommes pas du tout sur la bonne trajectoire", poursuit Pierre Cannet.

Le WWF estime que la persistance du dépassement est le véritable problème car "notre surconsommation n’est pas temporaire, elle est structurelle". L’ONG pointe la cause majeure de ce dépassement. Selon elle, c’est un système agricole et alimentaire "non soutenable". Au total, la moitié de la biocapacité de la planète (55%) est aujourd’hui utilisée pour nourrir l’humanité, avec des modèles très différents les uns des autres.

Le WWF plaide pour mettre en œuvre des transformations urgentes de notre système agricole et alimentaire afin de faire reculer le jour du dépassement. Il faut modifier les régimes alimentaires en réduisant la consommation de protéines animales, stopper la conversion des espaces naturels et transformer les modes de production vers l’agro-écologie. "La bonne nouvelle, c’est que si nous réduisons notre consommation de viande par deux et que l’on réduit notre gaspillage alimentaire, nous pourrions réduire cette date de dépassement d’un moisdeux", assure enfin Pierre Cannet.

P.-S.

Zero Waste France : contact chez zerowastefrance.org

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Analyse/réflexions c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 2100

Environnement/écologie c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 135