Une tribune pour les luttes

Ils sabotent nos vie … sabotons leur système !!!

Article mis en ligne le mardi 28 mars 2023

Partout et à tous les niveaux les« puissants » de ce monde sabotent nos vie :
* Droit à la retraite bafoué, grignoté, reporté toujours plus près du tombeau
* Santé de plus en plus privatisée, chère et soignants mal traités
* Education toujours plus négligée, orientée et enseignants brimés
* Inflation pour les pauvres, bénéfices accrus pour les riches
* Perte de sens dans nos métiers au profit de la rentabilité
* Flicage au quotidien et travaux forcés pour les précaires
* De l’argent pour la guerre et la répression …

Les guerres capitalistes, qu’elles soient ouvertes ou diffuses, oppriment toujours le peuple. Ne serait-il pas temps de passer à l’offensive ?

Les Etats (élus grâce aux médias corrompus et à un simulacre de démocratie), toujours à la solde des exploiteurs, répriment de manière légale mais illégitime les mouvements populaires résistants.

Soyons de plus en plus nombreux à leur opposer notre force légitime :

- Le grève, surtout lorsqu’elle est générale, reste un moyen efficace de nous défendre. Elle doit être massive et vindicative (elle ne devrait s’arrêter qu’une fois les revendications obtenues et le paiement des jours de grève acquis). Néanmoins nombre d’entre nous ne peuvent pas se permettre de perdre des jours de salaire pour laisser des bureaucrates syndicaux négocier des miettes dans notre dos.

- Le blocage prive nos bourreaux de profits attendus et par là même les touche là où ça fait mal.

- Le sabotage, comme la grève, est l’arme des opprimés, un outil de pression contre le patronat. Et le salaire n’en pâtit pas ! Tout comme le blocage, c’est un moyen de lutte non autorisé mais néanmoins légitime. Une manière pour nous travailleurs, précaires, exploités, d’influer sur la production et la rentabilité afin de réduire le profit.
Contrairement à ce que l’idéologie dominante a propagé, le sabotage n’est pas terroriste : il combat le terrorisme d’Etat et l’avidité des spéculateurs.

- Le sabotage peut prendre bien des aspects : réduction des cadences, grève du zèle ou obstructionnisme, mise hors service de machines, gratuité de services … mais le but est toujours d’atteindre les profits tout en respectant les usagers (voire « le sabotage » d’EmilePouget).

A nous, partout où nous sommes, de nous organiser, de former des comités d’action, d’inventer les outils qui attaqueront leurs capitaux, de gagner ainsi nos luttes et par là même de commencer un monde meilleur.

Grève, blocage et sabotage !

P.-S.

Gilets jaunes inter rond-points Occitanie via CNT-AIT

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Thèmes liés à l'article

Capitalisme/anticapitalisme c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 215

Grève c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35