Une tribune pour les luttes

Déclaration de la Marche Mondiale des Femmes

Article mis en ligne le samedi 15 juin 2024

URGENCE, face à la montée de l’extrême-droite nous faisons le choix
d’un espoir de construction sociale et politique libre, juste, solidaire,
hors des dominations de l’argent et du masculin triomphant, machiste et misogyne

Depuis le 9 juin cette construction parait encore plus difficile, les forces d’extrême droite, fascistes, racistes, misogynes, ont fait passer tous leurs mensonges pour un futur rassurant.

Hier, nous avons toutes et tous subi un terrible choc. Comme une épidémie, le virus de l’extrême droite frappe dans un nombre impressionnant de pays. C’est un phénomène de société développé par le système d’individualisation extrême, où le collectif est dévalorisé. La pensée est niée, seuls comptent la satisfaction immédiate, le développement individuel, le moi démesuré, la consommation à outrance comme vecteur de bien être.

Cette société alimentée par les média aux mains des plus grandes fortunes, cette société s’est construite depuis une quarantaine d’années, pour ouvrir les portes au parti politique et au gouvernement qui servira le mieux les intérêts de ceux qui ne veulent pas perdre la domination des peuples.

Nous sommes face à une destruction, qui se veut massive, des acquis sociaux, sociétaux, économiques du plus grand nombre des citoyen.ne.s. Ce n’est pas seulement une erreur politique, une mauvaise passe, non, le phénomène est international, la peste brune s’installe en Europe, aux Etats-Unis, en Amérique Latine. La peste brune grandit partout et contamine l’esprit des femmes et des hommes.

L’urgence est grande, il faut absolument reconstruire une unité qui rassemble toutes les forces vives. Lorsque les citoyennes et des citoyens s’organisent pour construire un monde plus juste et solidaire, leur pouvoir est réellement efficient.

Nous souhaitons une vie juste et digne pour le plus grand nombre, plutôt que la richesse sans limite pour quelques-uns.

Nous voulons la solidarité et la sororité, plutôt que la division, l’empathie plutôt que la rivalité. Nous voulons une éducation laïque et non sexiste. La liberté de choisir la maternité ou pas, et donc le droit à l’IVG et le mariage pour toutes et tous quels que soient nos choix, ne doivent être mis en cause.

Nous devons dénoncer les double discours concernant les droits des femmes du Rassemblement National. Le RN est l’ennemi des femmes. Le retour de l’extrême droite au pouvoir c’est le retour à une société archaïque et masculiniste.

Le projet que nous portons, nous les féministes, est incontournable et indispensable aux changements, pour que les femmes participent enfin à la construction politique, sociale, économique.
Nous faisons le choix de nous battre, car en nous attaquant à la racine des inégalités, nous portons des solutions pour un avenir juste, solidaire, émancipateur, égalitaire.

AUJOURD’HUI IL EST PLUS QUE JAMAIS URGENT DE REFLECHIR ET D’AGIR ENSEMBLE.

Ensemble, nous les citoyennes et citoyens, les syndicats, les partis politiques, avons le pouvoir.

P.-S.

MMF : Marche Mondiale des Femmes

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Thèmes liés à l'article

extreme-droite c'est aussi ...

0 | 5 | 10

Féminisme/genre c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 165