Une tribune pour les luttes

Samira BELLIL

Article mis en ligne le jeudi 9 septembre 2004

Samira BELLIL n’est plus, décédée d’un cancer généralisé à l’age de 32 ans.

Samira BELLIL ? "Dans l’enfer des tournantes" ... ? Souvenez-vous !

Dans le silence assourdissant de nos banlieues, une jeune femme témoignait des tortures subies lorsque, adolescente, elle fut victime de viols collectifs.

Comment survivre à cette barbarie qui la broyait, à ce dégoût d’elle-même, à la culpabilité qui la rongeait ?

Comment survivre à l’opprobre de ceux qu’elle aimait, à sa réputation bafouée, à ses espoirs détruits, à ses rêves d’adolescente saccagés..

Comment survivre, à la peur toujours présente, à cette révolte qui grondait en elle face à toutes ces injustices ?

Comment survivre à cette rage qui l’habitait mais qui la minait et détruisait sa jeunesse ?

Comment survivre à cette descente aux enfers ?

Samira BELLIL avait réussi cette remontée, cette reconstruction d’elle-même.

Elle avait choisi de témoigner pour venir en aide à ces filles qui, comme elle, avaient subi le pire des crimes : le viol collectif, pour que cesse la loi du silence dans nos banlieues.

Malgré sa combativité, sa vitalité, ses espoirs, Samira BELLIL cachait une immense blessure. Les violences, les tortures subies, la haine ont eu raison de sa jeune vie.

PENSONS A ELLE.

N’OUBLIONS PAS SON TEMOIGNAGE.

Ayons aussi une pensée pour toutes ces filles, ces jeunes femmes connues ou inconnues qui, dans nos villes sont assassinées parce qu’elles aiment la Vie et la Liberté.

L’Ensemble des Adhérents du Collectif 13

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Collectif 13 Droits des Femmes c'est aussi ...

0 | 5 | 10

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4520