Une tribune pour les luttes

Des Rroms sauvés d’une nuit glaciale hier soir à Marseille

Article mis en ligne le mercredi 12 décembre 2012

Dans la nuit du 7 au 8 décembre un bidonville ROMS du quartier de Saint Antoine avait été évacué sans ménagement sous prétexte de sécurité (complicité Ville de Marseille/Préfecture) pour être "relogé" dans le gymnase du collège Arthur Rimbaud.

Ils en ont été chassés deux jours après et se sont retrouvés hier au soir sur le trottoir de ce gymnase avec femmes et enfants par une température glaciale aggravée par un fort mistral.

Dans un premier temps la Ville de Marseille a refusé de rouvrir cet hébergement mais face à la colère que nous avons pu toute la soirée faire remonter aux autorités préfectorales l’ouverture du gymnase a été obtenue et ces familles ont dormi au chaud et pu trouver un peu de réconfort grâce à Médecins du Monde et à la Croix Rouge accourus sur place.

Cette issue positive mais provisoire ne saurait occulter l’écrasante responsabilité d’un gouvernement plus enclin à la répression et à la mise en danger de la sécurité d’êtres humains que la mise en œuvre de solutions dignes de notre pays.

le 12 décembre 2012

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 12 décembre 2012 à 16:41, par Jean A

    Infame ! par contre sursis pour les Rroms de Velaux ? Ils étaient expulsables à partir d’aujourd’hui, une ordonnance du juge accède à leur requête de sursis, audience le 21.
    le CRIAAR de Velaux

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4615

Ligue des Droits de l’Homme Istres Ouest Provence c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20