Une tribune pour les luttes

Une fermeture en plus à l’hôpital Nord ?

Marseille
Menaces sur l’ophtalmologie de l’hôpital Nord

Sud santé

Article mis en ligne le mardi 30 juillet 2013


Madame, Monsieur,

veuillez trouver ci-dessous le courriel envoyé par le syndicat SUD de l’hôpital Nord au Directeur de l’étanlissement suite aux rumeurs faisant état du départ de l’ophtalmologie pour la Conception.

cordialement,

contact :

SUD Hôpital Nord 04 91 96 49 89


Monsieur Le Directeur,

· Après des fermetures conséquentes comme :

- celle du laboratoire de microbiologie, privant les urgentistes (en particulier en pédiatrie) d’un diagnostic différentiel rapide (regroupement à la Timone)

- celle de l’école dentaire, où les habitants des quartiers Nord pouvaient se faire soigner les dents à moindre frais, partie sans en informer les patients ! (encore un regroupement à la Timone)

- le service de stomatologie qui répondait aux urgences et qui s’est transformé en service de chirurgie réparatrice (chirurgie esthétique)

· Avec les annonces de bruits de couloir, non démenties qui laissent le personnel non informé officiellement, dans le doute et l’incertitude comme :

- Le projet médical prévoyant la diminution de lits de la Réa Enfants avec pour conséquence la fin de la pédiatrie, de la chirurgie pédiatrique et de fait des urgences graves qui nécessiteraient une réanimation

- La cardiologie malmenée l’an passé, avec le risque de disparition de la coronarographie alors que le service a du mal à répondre aux besoins tant son activité est importante !

· Avec le manque de lits à l’hôpital Nord, particulièrement en obstétrique.

· Malgré la présence de nombreux services de pointe au top de la recherche tant en médecine qu’en chirurgie, son agrandissement avec des nouvelles spécialités et une activité sans cesse à la hausse,

on a des services qui se délitent et disparaissent.

Nous apprenons l’imminence du départ du service d’OPHTALMOLOGIE de l’hôpital Nord qui se ferait dans un premier temps vers la Conception, puis définitivement vers la Timone.

Nous ne pouvons accepter que le service qui a la plus grosse activité en consultations de l’Hôpital Nord disparaisse :

- Ce sont plus de 40 enfants par semaine qui ne seront plus pris en charge : ils devront traverser Marseille … ou se dispenser de soins

- C’est la disparition des urgences qui sont assurées 15 jours par mois à l’Hôpital Nord

- C’est suppression totale de la chirurgie, de l’hospitalisation et de l’ambulatoire

- Ce sont des patients qui attendent des mois pour avoir un rendez-vous et qui devront patienter d’avantage … ou plus du tout !

Le regroupement sur un seul site est loin de nous garantir une prise en charge équivalente

Il s’avère que la volonté est maintenant manifeste de priver les populations les plus vulnérables des quartiers Nord et des communes environnantes de soins de proximité.

Nous avons bien conscience, par ailleurs, que l’Hôpital nord est devenu un Hôpital de pointe, vitrine à l’entrée de la ville et aux carrefours des autoroutes, aux détriments des besoins de la population locale et régionale !

C’est la volonté des chefs de pôles qui prédomine, la décision de fermeture leur revient, entérinée par l’ARS, sans prise en compte de la mission de Service Public de l’Hôpital au gré des amitiés et des inimitiés !

Avec la disparition progressive des médecins de ville, des spécialistes (comme les Ophtalmo) nous ne pouvons accepter que soit envisagée une fermeture de plus et pas des moindres.

Nous n’ignorons également pas le poids d’une médecine privé en particulier d’Euromed dans les choix qui sont fait pour cette ville, lourds de conséquences pour les populations et en particulier celles en grande précarité.

Aussi avant toute décision définitive, nous souhaiterions vous rencontrer au plus tôt.

D’autre part nous sommes toujours en attente de votre réponse concernant le nombre de services fermés durant l’été.

Bien cordialement

SUD SANTE

La Secrétaire

Sophie Papachristou

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

1 Message

  • Le 27 février 2016 à 16:22, par JULLIEN Christiane

    Je suis stupéfaite de voir sur internet que le service du Professeur Denis est menacé de disparaitre. Nous habitons le Var et ma mère est depuis environ 3 ans suivie pour une DMLA dans ce service. Nous sommes entièrement satisfaits de ce service par la compétence des médecins, des infirmières malgré un travail énorme. Je voulais justement aujourd’hui mettre un avis très favorable sur internet pour ce service et j’ai vu avec une grande émotion que ce service allait disparaitre. Ma mère était suivie auparavant dans le Var bien sûr nous avons également des ophtalmologues mais suite à une infection nosocomiale à l’oeil après injection pour la DMLA pas un seul ophtalmologue du Var ne pouvait apporter des soins . C’était une infection de l’oeil avec douleurs extrêmes il fallait aller aux urgences ophtalmiques de l’hôpital nord et nous avons trouvé malgré ce malheur une équipe aux urgences et au sein du service d’une totale compétence et humanité encore merci au Docteur Matonti et son équipe. Depuis ma mère se fait suivre à l’hôpital Nord et déjà elle n’a pas trop le moral vu son handicap et comment va-elle réagir lorsqu’elle va savoir que le service n’existe plus. Je ne comprend pas est-ce qu’il faut signer une pétition faites le moi savoir. La France est tombée bien bas je vois que nos politiques n’ont pas les mêmes préoccupations que nous . Ils sont sans doute mieux servis battez-vous pour que ce service reste courage mes salutations Madame JULLIEN

    Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 255

Santé c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50

Sud Santé c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20