Une tribune pour les luttes

Agenda et Infos du RESF13 (8 mars 2015)

Réseau Éducation Sans Frontières

Article mis en ligne le lundi 9 mars 2015

AGENDA

- Mercredi 11 mars de 15h à 17h : Prochaine permanence RESF (accueil jeunes majeurs et familles sans papiers) à la MMDH (34 cours Julien 13006 Marseille).
- Mercredi 18 mars de 17h30 à 19h30 : réunion RESF, à Mille Babords (61 rue Consolat 13001 Marseille).
- Jeudi 19 mars de 17h30 à 18h30 : cercle du silence à Marseille, angle Cours Saint Louis Canebière, Marseille.

INFOS

1/ Des pères d’élèves enfermés, violentés, menacés d’expulsion
2/ Les dernières pétitions de soutien…
3/ Armando, meilleur apprenti menuisier de France, sans papiers…
4/ Chaque semaine, le RESF dans MEDIAPART

1/ Des pères d’élèves enfermés, violentés, menacés d’expulsion

Les vacances scolaires qui se terminent, comme c’est souvent à craindre, ont vu plusieurs pères d’élèves arrêtés et placés au centre de rétention de Marseille. Diverses tentatives d’expulsion, non sans violences policières, ont déjà eu lieu les concernant…

- M. HADEF, algérien, est en France depuis 2009. Sa femme, française, est en fin de grossesse. Madame a un fils de 9 ans, scolarisé à l’école Révolution 13003, dont M. Hadef s’occupe, qui doit être réopéré suite à un accident. C’est donc peu dire qu’elle a besoin de son mari à ses côtés…

- M. DJEFAFLIA, algérien, a une fille au collège Longchamp 13001. Cela ne l’a pas protégé de l’expulsion en 2013, les juridictions considérant qu’il ne s’en occupait pas assez. Il est revenu en 2014, à la plus grande satisfaction de sa fille. Mais une nouvelle fois il se retrouve menacé d’expulsion, et une nouvelle fois une collégienne de 12 ans risque de perdre son père…

- M. LARAICHE, algérien, en France depuis 11 ans (!), a été titulaire d’une carte de séjour pour raisons de santé pendant plusieurs années, a deux enfants nés en France dont l’aîné de 4 ans est à la maternelle La Calade 13015. Il serait temps de le régulariser plutôt que de l’expulser…

- M. NAZOIRI, comorien, à Marseille depuis 2004 (!), s’occupe des 2 enfants de son épouse (titulaire d’une carte de 10 ans), scolarisés à l’école Félix Pyat 13003. Il a déjà passé 43 jours au centre de rétention en décembre 2014/janvier 2015, puis 1 mois en prison à Luynes pour refus d’embarquement à l’aéroport de Marignane. Double peine : il est de nouveau au CRA pour être expulsé. 3 mois de calvaire déjà…

Ces divers pères d’enfants scolarisés ont tous subi des violences policières lors de tentatives d’expulsion ; des certificats médicaux en témoignent. Ce ne sont pas les seuls. M BOUROUIS par exemple, en France depuis 2002 (!), dont la femme est enceinte, a été arrêté à la préfecture de Bastia le 13 janvier, puis placé en prison 1 mois à Borgo, et enfin au CRA de Marseille. Il s’est fait tabassé lors d’une tentative d’expulsion le 8 mars…

Voilà la situation révoltante mais malheureusement régulière du centre de rétention à Marseille, de vies de famille démantelées, de stabilité d’enfants mises à rude épreuve…

Parallèlement, la préfecture, si prompte à délivrer des obligations à quitter le territoire, n’a pas donné signe de vie depuis l’audience du 11 février sur les divers dossiers portés par le RESF et nombre d’établissements scolaires.

L’ouverture affichée lors de cette audience concernant un certain nombre de jeunes et de familles sans papiers n’était-elle que de façade ? (VOIR COMPTE RENDU DÉTAILLÉ DE L’AUDIENCE ET DES PHOTOS DU RASSEMBLEMENT)

Nous exigeons immédiatement la libération de tous ces pères d’élèves et que le service de l’Intégration et de l’Immigration réponde enfin aux diverses relances du RESF depuis le 11 février.

2/ Les dernières pétitions de soutien aux jeunes scolarisés sans papiers et leurs familles

A signer en ligne, à imprimer et à faire signer autour de vous, puis à envoyer vers les établissements scolaires concernés.

La famille Bel Hamri doit pouvoir vivre en France !

Madame Bel Hamri était fonctionnaire en Algérie à la commission d’attribution des logements sociaux. Elle a reçu des menaces répétées et a dû quitter l’Algérie en janvier 2013, avec son mari et son fils Fayçal, alors âgé de 4 ans. Monsieur Bel Hamri était chanteur de Raï, il travaillait avec Cheb Mami, Cheb Khaled, Salif Keita... Ils ont sacrifié leur carrière et tout quitté pour venir se mettre en sécurité en France.

Ils ont alors démarré une nouvelle vie et inscrit Fayçal à l’école maternelle des Bergers (13006). Ils ont demandé l’asile en France, refusé en juillet 2013.

Monsieur et Madame Bel Hamri sont bien intégrés, et appréciés de tous. Fayçal doit pouvoir poursuivre sa scolarité en sécurité, La famille doit vivre librement en France et pouvoir travailler. Ils doivent avoir des papiers.

Monsieur le Préfet, nous vous demandons de leur délivrer un titre de séjour.

Signez la pétition de soutien http://resf.info/P2869

Un titre de séjour pour la famille GASHI !

La famille GASHI est arrivée en France depuis le Kosovo en août 2012. Leurs trois filles sont scolarisées à Marseille. Arnissa (8 ans) à l’Ecole élémentaire François Moisson, Souela (6 ans) et Altressa (4 ans) à l’Ecole Maternelle de Dames (13002).

Malgré leurs efforts et de nombreuses démarches pour obtenir l’asile en France il leur a été refusé. La famille GASHI est à ce jour dans une situation de grande précarité. Nous nous mobilisons pour leur droit à un titre de séjour.

Monsieur Le Préfet, nous vous demandons de régulariser la situation administrative de la famille GASHI.

Signez la pétition de soutien http://resf.info/P2868

3/ Armando, meilleur apprenti menuisier de France, sans papiers…

Au matin du 3 mars encore, Armando Curri était indésirable. De nationalité albanaise, âgé de 19 ans, ancien mineur isolé étranger arrivé à l’âge de 16 ans, Armando est un excellent élève. Il obtient le prix du meilleur apprenti de France dans sa spécialité, la menuiserie au CFA de Saint-Etienne. Comme tous les autres lauréats, il devait recevoir sa récompense au cours d’une cérémonie officielle mercredi 4 mars au Sénat. Mais, victime des lois absurdes et malfaisantes promulguées par Sarkozy et appliquées avec zèle par Hollande et Valls, Armando s’est retrouvé sans papiers à 18 ans et objet d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Au Sénat, sous l’autorité de M. Larcher, on ne rigole pas avec la loi. Ce jeune homme n’a pas de titre de séjour, il ne peut donc entrer au Sénat.

Sauf qu’informée par des enseignants de l’établissement d’Armando révoltés et le RESF Loire Nord, la presse a commencé à parler de l’affaire. Alertés par des militants RESF, des sénateurs, Maurice Vincent, Cécile Cukierman, d’autres, ont protesté. Il était question qu’Armando escorté par l’un de ses anciens professeurs, un camarade, des membres de RESF et des sénateurs se présente devant le sénat à l’heure de la cérémonie.

Finalement, la présidence du Sénat décidait « de ne pas faire obstacle à l’accueil de ce jeune dans le cadre strict de la cérémonie organisée par la Société des Meilleurs ouvriers de France ».

De son côté, le préfet de la Loire, à l’évidence encouragé par le ministère, expédiait sur le téléphone d’Armando le scan de son autorisation provisoire de séjour de 3 mois avec autorisation de travail. Un geste teinté d’humanité … qui ne suffit toutefois pas. Il faut que le ministre de l’Intérieur s’engage à lui délivrer un titre de séjour Vie privée et familiale. C’est bien le moins. Et qu’il en fasse autant pour ses camarades qui, sans avoir les mêmes résultats que lui (on ne peut pas avoir 50 premiers prix dans chaque classe !) sont dans la même situation.

4/ Chaque semaine, le RESF dans MEDIAPART

Retrouvez les chroniques du blog RESF-Médiapart sur le site du RESF :

MIE jetés à la rue : un pas de plus dans l’exclusion franchi à Lyon par RESF/Collectif Jeunes Majeurs

Réseau Education Sans Frontières 13
resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65
61 rue Consolat 13001 Marseille
www.educationsansfrontieres.org

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 905