Une tribune pour les luttes

La Gazette de Mut Vitz 13

LGdMV13 #5 - Juillet

La première délégation zapatiste est arrivée !

Article mis en ligne le mercredi 7 juillet 2021

Bienvenue au cinquième numéro de la « Gazette de Mut Vitz 13 »

La Gazette de Mut Vitz 13
Un café rebelle et zapatiste

La Gazette de Mut Vitz 13

#5 - Juillet 2021

Sommaire



Bienvenue au cinquième numéro de la « Gazette de Mut Vitz 13 ».
L'été est arrivé et avec lui la plus haute lumière de l'année et la première délégation zapatiste, l'Escadron 421. « La Montagne » a fini sa traversée transatlantique et a retrouvé terre du côté de la Galice ! Nous avons fêté l'arrivée de l'Escadron 421, le même jour, c'est-à-dire le 20 juin, sur le Vieux Port, dans un enthousiasme fracassant grâce à la batucada MuléKétu. Nous vous transmettons le communiqué des zapatistes faisant part de leur arrivée.
Mais tout n'est pas beau dans ce début d'été. Près de nous et surtout de nos coeurs, nous avons appris la disparition brutale de Marc Tomsin, éditeur, libertaire, co-fondateur du Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL) et du blog « la voie du jaguar ». Et de l'autre côté de ce même océan que « La Montagne » vient de traverser, au Mexique, la violence s'abat toujours sur les étudiants des « écoles normales rurales » et sur les communautés indigènes autonomes.


mutvitz13

Marc Tomsin nous a quittés



Bonjour à vous toutes et tous,
Nous avons appris la triste et choquante nouvelle du décès de Marc Tomsin. Il nous était très proche, en particulier d'Annette. Marc faisait partie de mon paysage comme un arbre bien enraciné, se mouvant aux vents des révoltes, des contestations, à l'écoute du monde, le nôtre, dans ses vacillements, ses changements et ses moments de bonheur, de victoires et de doutes. J'aime son sourire, son regard attentif son crâne rasé et son allure de don Quichotte. Et je le vois tomber dans ce putain d'escalier, et je le vois tomber...et je le vois tomber pour ne plus se relever! Cauchemar!!! Il avait participé à la reprise victorieuse du squat « Rosa nera » dans l’île de Crête, en Grèce où il séjournait très souvent.
Mes derniers échanges avec lui concernaient notre désir à Mut Vitz 13 d'acheter des livres pour reconstituer notre biblio. Je ne sais pas si ce sera encore possible. Marc était éditeur, parmi tant d’autres activités, et a participé à la diffusion de la lutte zapatiste. Il était à l’origine, avec d’autres, de la création du CSPCL (Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte), ce site sur lequel nous vous renvoyons souvent.
Nous l'enlaçons comme nous enlaçons un arbre pour nous donner force et vous donner notre amour.
Annette et les ami-es de MV13 qui se joignent à moi dans cette épreuve de séparation.

* * *
Pour connaître mieux qui fut Marc Tomsin, rapportez-vous sur cette
page de « la voie du jaguar »


nonosconquistaron

L'escadron 421, première délégation zapatiste, est arrivé au continent Européen


ON EST ARRIVÉ.E.S


Le 20 juin 2021.
Il devait être 6h59 – heure du Mexique -, le 20 juin 2021, quand depuis La Montagne et sur un horizon brumeux, on aperçut la terre de la péninsule ibérique. Il devait être 9h14m45s quand le navire jeta l’ancre dans la baie de Baiona ou Bayona, Galice, État Espagnol, Europe. De là, on est proche, « à un jet de pierre », de la géographie que l’on nomme le Portugal, et un peu au Nord-est, on aperçoit Vigo. Tou.txs en bonne santé. Pour des questions de paperasses et cetera, La Montagne et l’Escadron 421 resteront là, provisoirement, jusqu’au mardi 22 à 17h – date et heure de Vigo -, heure à laquelle se fera le débarquement. La Garde civile espagnole est montée à bord du navire, a pris les données de l’équipage et des passagers, inspecté les passeports et effectué le contrôle de routine. Pas de problème.
Conditions climatiques : couvert, pluies faibles mais fréquentes, 15 degrés centigrades.
Très rapidement, plusieurs voiliers de compas de l’Europe rebelle se sont approchés pour nous souhaiter la bienvenue… ou pour vérifier si les rumeurs qui courent dans les quartiers, les campagnes et les montagnes du monde étaient fondées : « Les zapatistes ont envahi l’Europe ».
À terre, au pied de ce qui semble être un phare, un autre groupe criait quelque chose comme « On se rend »… Nân, c’est une blague. Iels crient que « Zapata est vivant », « Bienvenuxs », « … »… on ne comprend pas tout. Iels portent des banderoles et des dessins. Aussi loin qu’on puisse voir, il n’y a pas de signes obscènes – ce qui peut signifier qu’on ne nous a pas désavoués… pas encore -. Quelqu’un d’un peu perdu porte une pancarte qui annonce : « Cantine Le Pop Corn Insurgé. Bouillon galicien, empanadas idem et Xoubas. Remises spéciales pour envahisseur.se.s, scarabées et chats-chiens ». Sur une autre pancarte, on lit : « Sortez-moi de là ». Les personnes les plus prudentes se servent des pancartes comme de parapluies.
Le ciel européen pleure d’émotion. Ses larmes se confondent avec celles qui humidifient les joues – tannées par le soleil, la mer, les angoisses et l’adrénaline -, de l’intrépide Escadron 421. Dans leurs pas, dans leurs regards, dans les battements de leur cœur, les peuples mayas – ainsi le dira la légende -, ont traversé l’Atlantique en 50 jours et 50 nuits dans une longue et mouvementée traversée pour la vie.
Dehors il fait froid, mais dedans, dans la géographie du cœur, quelque chose qui ressemble à un sentiment réchauffe l’âme. Dans les montagnes du Sud-est mexicain, le soleil sourit et, de la sono, sortent les joyeuses premières notes d’une cumbia.
Bien sûr, restent le débarquement, le déplacement de la délégation aérienne, l’organisation de l’agenda, les rencontres, … et la fête de la parole.
C’est-à-dire que tout reste à faire.
SupGaleano
Juin 2021

* * *

Le texte de ce communiqué, en français, a été publié sur le site
Enlace Zapatiste (aussi en castillan)


mutvitz13

Nouvelles du Mexique : Contre la répression des mauvais gouvernements, soutien à l'École Normale Rural Mactumactza au Chiapas et aux peuples Tepehuano et Wixarika au Jalisco

Communiqué du CNI-CIG et du EZLN

Mai 2021. A l’école normale rurale Mactumactza, Chiapas,
Aux peuples tepehuano et wixarika de San Lorenzo de Azqueltan, Jalisco,
Aux organisations et collectifs de droits humains,
A la Sexta nationale et internationale,
Aux médias,

En tant que peuples originaires que nous sommes, organisés au sein du Congrès national indigène-Conseil indigène de gouvernement et de l’EZLN, nous déclarons ce qui suit :
PREMIÈREMENT : Nous exprimons notre rejet des actions répressives du mauvais gouvernement à l’encontre de nos frères et sœurs de l’école normale rurale de Mactumactzá. Une fois de plus, au moyen de la violence, on cherche à faire taire les justes revendications des étudiants d’une école normale. Le 18 mai, le mauvais gouvernement a arrêté 91 étudiants de cette école normale, dont 74 femmes étudiantes. Elles ont dénoncé avoir été utilisées comme butin de guerre par les forces de police répressives qui les ont harcelées sexuellement en les déshabillant et en leur faisant subir des attouchements. On accuse les étudiant.e.s de l’École Normale d’avoir demandé de passer leurs examens en présentiel et non pas en ligne. Une fois de plus, les autorités éducatives et gouvernementales du Chiapas montrent qu’elles n’ont aucune idée de la situation géographique, politique et sociale de l’État. Avec cette action, les mauvais gouvernements résument leur plan pour l’éducation du Mexique rural : répression, mensonges et simulation. À nos frères et sœurs de l’école normale rurale de Mactumactzá, nous exprimons notre solidarité totale et sans réserve ; et nous appelons tous nos compañer@s de la Sexta nationale et internationale à se solidariser avec la lutte des étudiants de l’école normale rurale de Mactumactzá. Nous exigeons la libération inconditionnelle de toutes les personnes détenues.
DEUXIÈMEMENT : En tant que Congrès national indigène-Conseil de gouvernement indigène et EZLN, nous saluons la Campagne nationale et internationale pour la justice et le territoire à Azquetltán, municipalité de Villa Guerrero, dans l’État du Jalisco, au Mexique. Là, les sœurs et les frères Wixárika et Tepehuana de la communauté indigène autonome résistent pour la vie.
Nous nous joignons à la demande de justice de la communauté indigène face à la protection que les mauvais gouvernements accordent au violent cacique Fabio Flores Sánchez, alias «la polla«, qui a non seulement volé les terres communales mais a commis de nombreux actes de cruauté graves à l’encontre de cette organisation communautaire digne et exemplaire qui a surpris le monde.
Nous faisons nôtre la rage face à l’injustice et à l’impunité que cherchent à renforcer ceux dont l’objectif est de privatiser la terre que, comme vous et comme nos ancêtres, nous avons rêvée collectivement. Nous faisons nôtre leur douleur, liée à la souffrance des anciens qui ont vu comment les riches et les puissants ont pénétré de manière violente et trompeuse dans les terres communales, ainsi qu’à la douleur des enfants et petits-enfants aujourd’hui confrontés à la menace de la disparition non seulement de la propriété collective au profit de quelques propriétaires et entreprises, mais également à celle de leur peuple Tepecano dont l’existence même est menacée.
Nous exigeons que Fabio Flores Sanchez, alias La Polla, ainsi que le commando qui l’accompagne, soient jugés et punis pour les crimes qu’ils ont commis contre la communauté, tels que les menaces, les attaques armées, les tentatives de meurtre et les dépossessions de terres.
Nous récusons les campagnes de diffamation à l’encontre de la lutte communale pour la défense de la terre qui ont été entreprises par les serviteurs du gouvernement municipal de Villa Guerrero et de La Polla, car comme en d’autres occasions, elles ont pour objectif de semer la discorde qui permettra la répression, raison pour laquelle nous serons attentifs à ce qui se passe sur leur territoire et nous tenons le cacique Fabio Flores Sánchez et les fonctionnaires qui le soutiennent pour responsables des dites campagnes et de toute attaque contre la communauté.

Nous appelons les collectifs et les organisations solidaires des droits humains, les collectifs de la Sexta nationale et internationale et les réseaux de résistance et de rébellion à être attentifs et à répondre avec notre parole, nos signatures, notre conscience et notre attention à la campagne que nos frères et sœurs d’Azqueltán adressent au monde, en brandissant le drapeau de l’espoir.

MACTUMACTZÁ ET AZQUELTÁN RÉSISTENT !
Sincèrement,
Mai 2021
Pour la reconstitution intégrale de nos peuples
Plus jamais un Mexique sans nous
Congrès national indigène – Conseil indigène de gouvernement.
Armée zapatiste de libération nationale.
http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2021/05/26/contre-la-repression-des-mauvais-gouvernements-soutien-a-lecole-normale-rurale-mactumactza-au-chiapas-et-aux-peuples-tepehuano-et-wixarika-au-jalisco/


Merci d'avoir lu cette gazette, nous espérons que vous l'aurez trouvée intéressante.
Pour tout commentaire sur cette « gazette », ne répondez pas à ces messages, car ceci est une liste de diffusion et non de discussion. Écrivez-nous plutôt à mutvitz13@no-log.org. Nous serons ravis de vous lire.
Salut !

Mut Vitz 13, 2021
mutvitz13@no-log.org
Licence Creative Commons

Un café rebelle et zapatiste

La Gazette de Mut Vitz 13

#5 - Juillet 2021

Sommaire



Bienvenue au cinquième numéro de la « Gazette de Mut Vitz 13 ».
L'été est arrivé et avec lui la plus haute lumière de l'année et la première délégation zapatiste, l'Escadron 421. « La Montagne » a fini sa traversée transatlantique et a retrouvé terre du côté de la Galice ! Nous avons fêté l'arrivée de l'Escadron 421, le même jour, c'est-à-dire le 20 juin, sur le Vieux Port, dans un enthousiasme fracassant grâce à la batucada MuléKétu. Nous vous transmettons le communiqué des zapatistes faisant part de leur arrivée.
Mais tout n'est pas beau dans ce début d'été. Près de nous et surtout de nos coeurs, nous avons appris la disparition brutale de Marc Tomsin, éditeur, libertaire, co-fondateur du Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL) et du blog « la voie du jaguar ». Et de l'autre côté de ce même océan que « La Montagne » vient de traverser, au Mexique, la violence s'abat toujours sur les étudiants des « écoles normales rurales » et sur les communautés indigènes autonomes.


mutvitz13

Marc Tomsin nous a quittés



Bonjour à vous toutes et tous,
Nous avons appris la triste et choquante nouvelle du décès de Marc Tomsin. Il nous était très proche, en particulier d'Annette. Marc faisait partie de mon paysage comme un arbre bien enraciné, se mouvant aux vents des révoltes, des contestations, à l'écoute du monde, le nôtre, dans ses vacillements, ses changements et ses moments de bonheur, de victoires et de doutes. J'aime son sourire, son regard attentif son crâne rasé et son allure de don Quichotte. Et je le vois tomber dans ce putain d'escalier, et je le vois tomber...et je le vois tomber pour ne plus se relever! Cauchemar!!! Il avait participé à la reprise victorieuse du squat « Rosa nera » dans l’île de Crête, en Grèce où il séjournait très souvent.
Mes derniers échanges avec lui concernaient notre désir à Mut Vitz 13 d'acheter des livres pour reconstituer notre biblio. Je ne sais pas si ce sera encore possible. Marc était éditeur, parmi tant d’autres activités, et a participé à la diffusion de la lutte zapatiste. Il était à l’origine, avec d’autres, de la création du CSPCL (Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte), ce site sur lequel nous vous renvoyons souvent.
Nous l'enlaçons comme nous enlaçons un arbre pour nous donner force et vous donner notre amour.
Annette et les ami-es de MV13 qui se joignent à moi dans cette épreuve de séparation.

* * *
Pour connaître mieux qui fut Marc Tomsin, rapportez-vous sur cette
page de « la voie du jaguar »


nonosconquistaron

L'escadron 421, première délégation zapatiste, est arrivé au continent Européen


ON EST ARRIVÉ.E.S


Le 20 juin 2021.
Il devait être 6h59 – heure du Mexique -, le 20 juin 2021, quand depuis La Montagne et sur un horizon brumeux, on aperçut la terre de la péninsule ibérique. Il devait être 9h14m45s quand le navire jeta l’ancre dans la baie de Baiona ou Bayona, Galice, État Espagnol, Europe. De là, on est proche, « à un jet de pierre », de la géographie que l’on nomme le Portugal, et un peu au Nord-est, on aperçoit Vigo. Tou.txs en bonne santé. Pour des questions de paperasses et cetera, La Montagne et l’Escadron 421 resteront là, provisoirement, jusqu’au mardi 22 à 17h – date et heure de Vigo -, heure à laquelle se fera le débarquement. La Garde civile espagnole est montée à bord du navire, a pris les données de l’équipage et des passagers, inspecté les passeports et effectué le contrôle de routine. Pas de problème.
Conditions climatiques : couvert, pluies faibles mais fréquentes, 15 degrés centigrades.
Très rapidement, plusieurs voiliers de compas de l’Europe rebelle se sont approchés pour nous souhaiter la bienvenue… ou pour vérifier si les rumeurs qui courent dans les quartiers, les campagnes et les montagnes du monde étaient fondées : « Les zapatistes ont envahi l’Europe ».
À terre, au pied de ce qui semble être un phare, un autre groupe criait quelque chose comme « On se rend »… Nân, c’est une blague. Iels crient que « Zapata est vivant », « Bienvenuxs », « … »… on ne comprend pas tout. Iels portent des banderoles et des dessins. Aussi loin qu’on puisse voir, il n’y a pas de signes obscènes – ce qui peut signifier qu’on ne nous a pas désavoués… pas encore -. Quelqu’un d’un peu perdu porte une pancarte qui annonce : « Cantine Le Pop Corn Insurgé. Bouillon galicien, empanadas idem et Xoubas. Remises spéciales pour envahisseur.se.s, scarabées et chats-chiens ». Sur une autre pancarte, on lit : « Sortez-moi de là ». Les personnes les plus prudentes se servent des pancartes comme de parapluies.
Le ciel européen pleure d’émotion. Ses larmes se confondent avec celles qui humidifient les joues – tannées par le soleil, la mer, les angoisses et l’adrénaline -, de l’intrépide Escadron 421. Dans leurs pas, dans leurs regards, dans les battements de leur cœur, les peuples mayas – ainsi le dira la légende -, ont traversé l’Atlantique en 50 jours et 50 nuits dans une longue et mouvementée traversée pour la vie.
Dehors il fait froid, mais dedans, dans la géographie du cœur, quelque chose qui ressemble à un sentiment réchauffe l’âme. Dans les montagnes du Sud-est mexicain, le soleil sourit et, de la sono, sortent les joyeuses premières notes d’une cumbia.
Bien sûr, restent le débarquement, le déplacement de la délégation aérienne, l’organisation de l’agenda, les rencontres, … et la fête de la parole.
C’est-à-dire que tout reste à faire.
SupGaleano
Juin 2021

* * *

Le texte de ce communiqué, en français, a été publié sur le site
Enlace Zapatiste (aussi en castillan)


mutvitz13

Nouvelles du Mexique : Contre la répression des mauvais gouvernements, soutien à l'École Normale Rural Mactumactza au Chiapas et aux peuples Tepehuano et Wixarika au Jalisco

Communiqué du CNI-CIG et du EZLN

Mai 2021. A l’école normale rurale Mactumactza, Chiapas,
Aux peuples tepehuano et wixarika de San Lorenzo de Azqueltan, Jalisco,
Aux organisations et collectifs de droits humains,
A la Sexta nationale et internationale,
Aux médias,

En tant que peuples originaires que nous sommes, organisés au sein du Congrès national indigène-Conseil indigène de gouvernement et de l’EZLN, nous déclarons ce qui suit :
PREMIÈREMENT : Nous exprimons notre rejet des actions répressives du mauvais gouvernement à l’encontre de nos frères et sœurs de l’école normale rurale de Mactumactzá. Une fois de plus, au moyen de la violence, on cherche à faire taire les justes revendications des étudiants d’une école normale. Le 18 mai, le mauvais gouvernement a arrêté 91 étudiants de cette école normale, dont 74 femmes étudiantes. Elles ont dénoncé avoir été utilisées comme butin de guerre par les forces de police répressives qui les ont harcelées sexuellement en les déshabillant et en leur faisant subir des attouchements. On accuse les étudiant.e.s de l’École Normale d’avoir demandé de passer leurs examens en présentiel et non pas en ligne. Une fois de plus, les autorités éducatives et gouvernementales du Chiapas montrent qu’elles n’ont aucune idée de la situation géographique, politique et sociale de l’État. Avec cette action, les mauvais gouvernements résument leur plan pour l’éducation du Mexique rural : répression, mensonges et simulation. À nos frères et sœurs de l’école normale rurale de Mactumactzá, nous exprimons notre solidarité totale et sans réserve ; et nous appelons tous nos compañer@s de la Sexta nationale et internationale à se solidariser avec la lutte des étudiants de l’école normale rurale de Mactumactzá. Nous exigeons la libération inconditionnelle de toutes les personnes détenues.
DEUXIÈMEMENT : En tant que Congrès national indigène-Conseil de gouvernement indigène et EZLN, nous saluons la Campagne nationale et internationale pour la justice et le territoire à Azquetltán, municipalité de Villa Guerrero, dans l’État du Jalisco, au Mexique. Là, les sœurs et les frères Wixárika et Tepehuana de la communauté indigène autonome résistent pour la vie.
Nous nous joignons à la demande de justice de la communauté indigène face à la protection que les mauvais gouvernements accordent au violent cacique Fabio Flores Sánchez, alias «la polla«, qui a non seulement volé les terres communales mais a commis de nombreux actes de cruauté graves à l’encontre de cette organisation communautaire digne et exemplaire qui a surpris le monde.
Nous faisons nôtre la rage face à l’injustice et à l’impunité que cherchent à renforcer ceux dont l’objectif est de privatiser la terre que, comme vous et comme nos ancêtres, nous avons rêvée collectivement. Nous faisons nôtre leur douleur, liée à la souffrance des anciens qui ont vu comment les riches et les puissants ont pénétré de manière violente et trompeuse dans les terres communales, ainsi qu’à la douleur des enfants et petits-enfants aujourd’hui confrontés à la menace de la disparition non seulement de la propriété collective au profit de quelques propriétaires et entreprises, mais également à celle de leur peuple Tepecano dont l’existence même est menacée.
Nous exigeons que Fabio Flores Sanchez, alias La Polla, ainsi que le commando qui l’accompagne, soient jugés et punis pour les crimes qu’ils ont commis contre la communauté, tels que les menaces, les attaques armées, les tentatives de meurtre et les dépossessions de terres.
Nous récusons les campagnes de diffamation à l’encontre de la lutte communale pour la défense de la terre qui ont été entreprises par les serviteurs du gouvernement municipal de Villa Guerrero et de La Polla, car comme en d’autres occasions, elles ont pour objectif de semer la discorde qui permettra la répression, raison pour laquelle nous serons attentifs à ce qui se passe sur leur territoire et nous tenons le cacique Fabio Flores Sánchez et les fonctionnaires qui le soutiennent pour responsables des dites campagnes et de toute attaque contre la communauté.

Nous appelons les collectifs et les organisations solidaires des droits humains, les collectifs de la Sexta nationale et internationale et les réseaux de résistance et de rébellion à être attentifs et à répondre avec notre parole, nos signatures, notre conscience et notre attention à la campagne que nos frères et sœurs d’Azqueltán adressent au monde, en brandissant le drapeau de l’espoir.

MACTUMACTZÁ ET AZQUELTÁN RÉSISTENT !
Sincèrement,
Mai 2021
Pour la reconstitution intégrale de nos peuples
Plus jamais un Mexique sans nous
Congrès national indigène – Conseil indigène de gouvernement.
Armée zapatiste de libération nationale.
http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2021/05/26/contre-la-repression-des-mauvais-gouvernements-soutien-a-lecole-normale-rurale-mactumactza-au-chiapas-et-aux-peuples-tepehuano-et-wixarika-au-jalisco/


Merci d'avoir lu cette gazette, nous espérons que vous l'aurez trouvée intéressante.
Pour tout commentaire sur cette « gazette », ne répondez pas à ces messages, car ceci est une liste de diffusion et non de discussion. Écrivez-nous plutôt à mutvitz13@no-log.org. Nous serons ravis de vous lire.
Salut !

Mut Vitz 13, 2021
mutvitz13@no-log.org
Licence Creative Commons

-->
Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

International c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 535

Lire c'est aussi ...

MUT VITZ 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 65

Zapatistes c'est aussi ...

0 | 5