Une tribune pour les luttes

Chiapas, Mexique

Attaque armée et incendie du Lycée Autonome Zapatiste « Moises et Gandhi » par des paramilitaires de l’ORCAO

21 Novembre 2021 - San Cristóbal de Las Casas, Chiapas

Article mis en ligne le samedi 27 novembre 2021

Aux Peuples du Monde
Au Conseil Indigène de Gouvernement
Au Congrès National Indigène
A la Sexta nationale et Internationale
Aux réseaux des résistances et des Rébellions

En tant que Réseau de Résistance et de Rébellion AJMAQ(*), adhérents à la Sixième Déclaration de la Forêt Lacandone, nous dénonçons l’attaque armée lâche subie par nos camarades des Bases d’Appui de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (BAEZLN), de la Communauté Autonome Moisés y Gandhi, appartenant au Conseil de bon gouvernement Nouvelle aube dans la résistance et la rébellion pour la vie et l’humanité, Caracol 10 « Floreciendo la Semilla Rebelde » (la Graine rebelle florissant), par les paramilitaires de l’Organisation régionale des producteurs de café d’Ocosingo (ORCAO)(*).

Les paramilitaires de la ORCAO, de la communauté de San Antonio Las Flores, qui se trouvent en même temps dans la région de Siete de Febrero, à 10 heures du matin ont voyagé pour vérifier les conduites d’eau. Ils ont vérifié quelques instants seulement puis ils ont commencé à tirer depuis différents points en direction de la communauté de Moïse et Gandhi.

Ils sont restés ainsi tirant par intermittence, plusieurs coups de feu de gros calibre ont touché trois maisons de la communauté, mettant en danger les BAEZLN de la communauté.

L’attaque armée s’est poursuivie et à 16 h 30, un groupe de paramilitaires s’est approché de l’école secondaire autonome zapatiste de la communauté « Suivant le cheminement des 2 martyrs » et a mis le feu à trois salles de classe qui ont brûlé instantanément. Il ne faut pas oublier que l’école autonome a subi le 14 octobre une attaque armée de l’ORCAO, aujourd’hui ils ont mis leur menace à exécution et ont tenté de mettre fin à l’enseignement autonome.

Ce groupe de paramilitaires a mené des actions sous la protection des autorités de la municipalité d’Ocosingo où gouverne le mal nommé Parti Vert (un appendice du PRI et qui fait le sale boulot de Morena), où son principal chef est un fonctionnaire municipal. Ils agissent sous le couvert du gouverneur Rutilio Escandón Cadenas en échange des votes que le Parti Vert lui a accordé pour accéder au poste de gouverneur du Chiapas. Faveur pour faveur, c’est payé.

Les actions menées et dénoncées publiquement sont toutefois restées impunies : le pillage, le braquage et l’incendie du magasin El Arco Iris le 22 août 2020, situé au croisement Cushuljá, commune de Ocosingo.

Le 8 novembre 2020, le Conseil de bon gouvernement de Patria Nueva a dénoncé « l’enlèvement et la torture d’un compagnon de la Base d’Appui Zapatiste de la communauté de San Isidro, une annexe de Moisés et Gandhi, par l’organisation paramilitaire appelée ORCAO ».

Le 11 septembre 2021, le groupe paramilitaire a kidnappé deux membres de la Junta de Buen Gobierno, José Antonio Sánchez Juárez et Sebastián Núñez Pérez, les faisant disparaître jusqu’au 19 septembre.

Compte tenu des événements perpétrés par les paramilitaires de La ORCAO, la complicité du gouvernement municipal de Verde, de l’État et fédéral de Morena,

Nous demandons :
L’arrêt immédiat des attaques contre la communauté autonome de Moisés et Gandhi,
Assez de la contre-insurrection contre les communautés zapatistes qui a commencé avec le PRI, s’est poursuivie avec le PAN et mise en œuvre maintenant par Morena.
Respect des Autonomies que l’EZLN construit dans son territoire rebelle.

En bas et à gauche se trouve le coeur !!!
Ils ne sont pas seuls, seules !!!

Réseau de Résistance et de Rébellion Ajmaq
Plainte Moïse et Gandhi
Les zapatistes ne sont pas seuls
Non à la guerre


(*) [NdR] Réseau de Résistance et de Rébellion qui porte le nom d’AJMAQ. La première réunion consolidée du Réseau a eu lieu le 15 janvier 2019, ce qui, selon le calendrier K’iche’, correspond à cette énergie :
AJMAQ. C’est l’énergie qui porte l’esprit des grands-mères et des grands-pères. Dans l’antiquité, c’était une journée à garder, où l’on réfléchissait sur nos actes et leurs conséquences, qu’ils soient conscients ou inconscients. C’était une façon de maintenir l’équilibre dans le monde maya classique. Cela signifie "volonté". C’est une énergie pour corriger les erreurs et demander le bien-être de la communauté.
Voir http://cocomagnanville.over-blog.com/2019/02/naissance-au-chiapas-du-reseau-resistance-et-rebellion-ajmaq.html
(*) [NdR] voir l’article "Mexique : La longue histoire de violence paramilitaire et d’impunité de l’ORCAO" https://www.millebabords.org/spip.php?article35676

P.-S.


MUT VITZ 13
Mut Vitz 13, c/o Mille bâbords, 61 rue Consolat, 13001 Marseille
diffuse le café des coopératives zapatistes Yachil et Ssit Liquil Lum du Chiapas, Mexique
mutvitz13 chez no-log.org

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

International c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 555

MUT VITZ 13 c'est aussi ...