Une tribune pour les luttes

Appel de la Coordination Nationale Etudiante des 18 et 19 Mars

Face au pouvoir autoritaire, notre 49.3 sera la grève générale reconductible

En présence de 31 délégations élus d’AG d’universités ou écoles, une délégation d’une UFR, et 7 délégations observatrices

Article mis en ligne le mardi 21 mars 2023

Nous, étudiant-e-s réuni-e-s à la Coordination nationale étudiante, venant de 39 universités et écoles, constatons que la mobilisation des travailleurs et des jeunes est ascendante en cours est ascendante et affirmons notre détermination à battre ce gouvernement et cette politique patronale !

Le recours au 49.3 est un aveu de faiblesse du gouvernement : ils n’ont même pas réussi à avoir toutes les voix de la droite nécessaires pour être majoritaires ! C’est le fruit de la force de nos manifestations, grèves et blocages de millions de travailleurs et de jeunes.

Ce passage en force n’a fait que renforcer la colère et la détermination des travailleurs, des travailleur-se-s et de la jeunesse, comme l’ont montrés les rassemblements spontanés massifs et souvent sans autorisation des préfectures qui ont eu lieu dans tout le pays dès l’annonce du 49.3 jeudi dernier. Ces éléments de spontanéité doivent servir de point d’appui pour aider à étendre le mouvement et sortir de l’isolement les secteurs en grève reconductible comme dans des secteurs de l’énergie, du ramassage des ordures, des transports, des entreprises privées et dans certains services publics.

Pour gagner face à ce gouvernement, il faut aller au-delà des simples journées de grève de 24h, proposées par l’intersyndicale. En ce sens, nous appelons les étudiants à amplifier les manifestations, actions, blocages, AG, dans la continuité de la mobilisation de cette semaine ! Nous appelons à tout faire pour renforcer et étendre les grèves reconductibles, en rejoignant notamment les comités ou AG interprofessionnelles, et, en même temps, massifier la mobilisation et les assemblées générales sur nos lieux d’études. Il faut renforcer nos AG étudiantes, nos AG interprofessionnelles et coordinations, tous les cadres qui permettent de prendre en main notre mobilisation, de décider de ses rythmes et mots d’ordre et décider à la base de la stratégie du mouvement. Nous appelons aussi à soutenir et à relayer les caisses de grèves.

Nous exigeons le retrait pur et simple de la réforme des retraites. Nous voulons la retraite à 60 ans, à minima, avec 37.5 annuités. Ce mouvement est aussi l’expression d’un ras-le-bol général contre ce gouvernement et sa politique capitaliste : loi Darmanin, sélection, austérité, SNU obligatoire, refus du repas à 1€ pour tous les étudiant-e-s, inflations, licenciements, mépris pour les enjeux climatiques, gestion catastrophique de la pandémie et de ses conséquences à long terme... La liste est très longue ! Nous exigeons l’arrêt de toute politique antisociale.

La CNE appelle à soutenir la mobilisation des Ecoles nationales supérieures d’architectures qui se battent pour leurs conditions d’études tout en participant au mouvement pour les retraites.

Ne reléguons pas notre lutte à une éventuelle dissolution du Parlement, motion de censure, ou d’autres voies extérieures à la mobilisation. Pour les faire plier, notre solution sera la grève générale !

L’intensification de la répression, notamment dès jeudi soir, à la Concorde, à Nantes ou à Tolbiac et partout en France contre des étudiant-e-s et l’intervention policière pour briser la grève des éboueurs témoigne aussi de la faiblesse du gouvernement qui tente d’éteindre les foyers de contestations par des interpellations et réquisitions. Nous dénonçons cette répression et nous appelons à rejoindre les rassemblements qui vont dans le sens d’exiger la libération de tous les interpellé-e-s ! Face à ces tentatives d’intimidations, nous affirmons notre volonté de ne rien lâcher et d’aller jusqu’au bout de notre mobilisation !

En ce sens, la Coordination nationale étudiante appelle tou-te-s les étudiant-e-s à rejoindre la grève reconductible, à débrayer et sécher leurs cours et à dédier un maximum de temps à la construction du mouvement. Nous avons une occasion à saisir et tout à gagner dans cette mobilisation !

Nationalement, nous appelons :
- A rejoindre, dès lundi, toutes les initiatives de manifestations, actions, blocages, qui vont dans le sens de renforcer le mouvement et la grève reconductible !
- mardi 21 mars, nous appelons à une journée de blocage des universités et écoles, d’Assemblée générale et de manifestation de la jeunesse en direction des travailleurs. C’est tous ensemble qu’il faut lutter !
- jeudi 23 mars, nous appelons à rejoindre les manifestations dans le cadre de l’appel à la grève de l’intersyndicale

Nous affirmons notre soutien aux enseignant-e-s qui feront la grève du Bac et aux lycéen-ne-s qui se mobiliseront en ce sens. Nous invitons les lycéens à rejoindre le mouvement en cours et nous invitons aux étudiant.e.s du supérieur à soutenir la mobilisation lycéenne, en particulier face à la répression des blocages de lycée !

Nous rappelons notre opposition au passage des cours en distanciel qui est employé dans de nombreuses universités pour briser la grève. Nous exigeons que le droit de grève des étudiants soit respecté, en ce sens nous demandons que soit levé tout contrôle d’assiduité ou évaluation pour les étudiants grévistes !

La CNE appelle à soutenir la mobilisation des Ecoles nationales supérieures d’architectures qui se battent pour leurs conditions d’études tout en participant au mouvement pour les retraites.

Nous appelons à une nouvelle Coordination nationale étudiante les 26 et 27 à Grenoble.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Thèmes liés à l'article

Éducation/Enseignement Supérieur c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 585

Grève c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1120