Une tribune pour les luttes

Sur la situation à la CAF 13

Article mis en ligne le mercredi 1er avril 2009

A sa demande, le Comité Chômeurs CGT 13 a été reçu cet après-midi par M. SOUREILLAT, Directeur de la Caisse d’ALLOCATIONS FAMILIALES DES BOUCHES-DU-RHONE. Une délégation de 4 personnes, soutenue par une vingtaine de militants, a pu présenter une douzaine de revendications dans le contexte de la suspension du versement de l’APL à de nombreux allocataires du département, malgré l’aggravation de la crise économique qui frappe une majeure partie des familles populaires.

Le Comité Chômeurs se réjouit d’avoir été reconnu en tant qu’interlocuteur à part entière par la Direction de la Caisse d’Allocations Familiales 13. Il s’agit, sans aucun doute, de l’effet de la fréquente présence dans l’action et auprès des allocataires, des militant-e-s chômeurs/ses et précaires. Ils ont d’ailleurs remis à M. SOUREILLAT les centaines de signatures qu’ils/elles avaient recueillies auprès des allocataires pour exiger des moyens humains supplémentaires pour traiter les dossiers en souffrance et le versement d’une aide d’urgence aux allocataires que le "bug informatique" et le manque de personnel ont mis en grande difficulté…

Sur cette situation, le Directeur reste, à notre avis, outrancièrement optimiste et se retranche derrière la capacité des salarié-e-s de sa Caisse à traiter le retard des dossiers dont il ne veut pas chiffrer le nombre mais qu’il estime en jours de charge de travail à 5, soit presque le double d’une situation "ordinaire" – 3 jours, mais loin des pics de 7 à 9 jours du début de l’année… Pas question pour l’instant de débloquer des secours d’urgence comme le demandait le Comité National CGT des Privés d’Emploi au Président de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales…

Monsieur le Directeur SOUREILLAT s’est souvent abrité derrière la stricte application des textes législatifs. Il ne s’en est pas moins présenté comme un fervent défenseur du Service Public de la CAF.

Par ailleurs, s’il se refuse à proposer des démarches spécifiques de la CAF 13 en direction des bailleurs sociaux ou des banques, il s’est engagé à rappeler leurs obligations aux bailleurs privés, notamment celle de transmettre les quittances de loyer pour leurs locataires bénéficiaires de l’APL. Il s’est également engagé à retransmettre les informations sur les dysfonctionnements constatés avec l’application des nouvelles procédures d’APL ou de RSA auprès de la CNAF.

Le Comité Chômeurs CGT 13 a également obtenu la désignation d’un interlocuteur privilégié pour le traitement des dossiers problématiques dont il pourrait être saisi.

Une attention particulière sera également apportée à la situation des résidents allocataires des Foyers ADOMA pour lesquels un grand nombre de situations difficiles ont été identifiées.

Le Comité Chômeurs CGT 13 appelle l’ensemble des Allocataires et notamment les personnes en situation précaire ou privées d’emploi à se mobiliser pour le maintien de leurs droits. Par ailleurs, dans les semaines qui viennent les Comités Chômeurs des Bouches-du-Rhône interpelleront les bailleurs sociaux pour la défense du droit au Logement. Des actions en direction du Pôle Emploi sont également prévues.

Pour contacter les Comités Chômeurs :

Comité de chômeurs départemental :
UD CGT
23 boulevard Charles NEDELEC 13003 MARSEILLE
Permanence le jeudi après-midi
’_ 04 91 08 99 06

Comité de chômeurs MARSEILLE Centre Ville :
UL CGT Centre Ville
55 rue SAINT-FERREOL 13001 MARSEILLE
Permanence le lundi après-midi
’_ 04 91 33 38 60

Comité de chômeurs MARSEILLE Quartiers Nord :
UL CGT Quartiers Nord
20 rue de LYON 13015 MARSEILLE
Permanence le jeudi de 9 h à 12 h
’ 04 91 62 57 87

Comité de chômeurs MARSEILLE Quartiers Sud :
UL CGT Vallée de l’Huveaune
263 avenue de SAINT-MARCEL 13011 MARSEILLE
’_ 04 91 89 59 64

Retour en haut de la page

CGT 13 - Comité Chômeurs et Précaires c'est aussi ...

0 | 5 | 10

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4590