Une tribune pour les luttes

Les Soulèvements de la Terre

Trois articles pour comprendre et décrypter le mouvement agricole en cours

et une BD d’Alessandro Pignocchi pour revivre la Zad la plus haute d’Europe sur le Glacier de la Girose

Article mis en ligne le mercredi 31 janvier 2024

Voilà une semaine que le monde agricole exprime sa colère au grand jour et en acte : celui d’un métier devenu quasiment impraticable, croulant sous la brutalité des dérèglements écologiques qui s’annoncent et sous des contraintes économiques, normatives, administratives et technologiques asphyxiantes.
Alors que les blocages se poursuivent un peu partout, nous soumettons quelques analyses à chaud sur la situation depuis nos expériences récentes, le rencontres avec le mouvement actuel et les débats ardents.
Nous y joignons une magnifique petite escapade en BD et aquarelles aériennes pour partir en balade du côté de l’occupation du glacier de la Girose
­

NOTRE POSITIONNEMENT SUR LE MOUVEMENT AGRICOLE EN COURS.

Nous sommes un mouvement, d’habitant·es des villes et des campagnes, d’écologistes et de paysan·nes, installé·es ou en installation.
Nous refusons la polarisation que certains essaient de susciter entre ces mondes. Nous avons fait de la défense de la terre et de l’eau notre point d’entrée et d’ancrage. Ce sont les outils de travail des paysans et des milieux nourriciers. Nous nous mobilisons depuis des années contre les grands projets d’artificialisation qui les ravagent, les complexes industriels qui les empoisonnent et les accaparent. Soyons clair·es, le mouvement actuel dans son hétérogénéité même, a été cette fois initié et largement porté par d’autres forces que les notres. Avec des objectifs affichés parfois différents, et d’autres dans lesquels nous nous retrouvons absolument. Quoi qu’il en soit, lorsque que les premiers blocages ont commencé, nous avons, depuis différents comités locaux, rejoint certains barrages et certaines actions. Nous sommes allé·es à la rencontre de paysan.nes et d’agriculteurs.rices mobilisé·es. Nous avons échangé avec nos camarades de différentes organisations paysannes pour comprendre leurs analyses de la situation. Nous nous sommes retrouvé·es nous-mêmes dans la digne colère de celles et ceux qui refusent de se résigner à leur extinction. (...)

La suite de ce texte de positionnement à retrouver ici :
https://lessoulevementsdelaterre.org/fr-fr/blog/mouvement-agricole-communique-soulevements
­

LA CONFÉDÉRATION PAYSANNE MONTE LE TON.

Le monde agricole se rebiffe de façon impressionnante à travers tout le pays. Un appel à rejoindre ces mouvements de contestation a été largement relayé et ceci malgré les dissensions qui existent dans les solutions demander. Ainsi, pour que la grogne agricole ne soit pas uniquement reprise et organisée par la FNSEA et ses revendications mortifères, nos ami.e.s de la Confédération Paysanne se sont mobilisé partout en France.

La liste des manifestations ainsi que le communiqué de presse de la Confédération Paysanne, alliée historique des Soulevements de la Terre :
https://lessoulevementsdelaterre.org/en-eu/blog/confederation-paysanne-la-liste-des-mobilisations

La Confédération paysanne appelle à bloquer les centrales d’achat et à cibler les prédateurs du revenu paysan :
https://confederationpaysanne.fr/actu.php?id=14133

"LES DIRIGEANTS DE LA FNSEA, C’EST VRAIMENT LES 1% CONTRE LES 99%" MORGAN ODY, MARAICHÈRE, DÉCORTIQUE LE MOUVEMENT DES AGRICULTEURS

Alors que les agriculteurs bloquent les principales autoroutes de la capitale, que des actions locales se multiplient et que le gouvernement joue la montre en égrainant quelques mesures pour contenir la colère, nous nous sommes entretenus avec Morgan Ody, maraîchère du Morbihan et membre de la Confédération Paysanne.

Article complet à retrouver sur Lundi Matin :
https://lundi.am/Decrypter-le-mouvement-des-agriculteurs

Une Tribune Co-signée une cinquantaine organisation écologistes en soutien à la colère des agriculteur.rices en accès libre :
https://terresdeluttes.fr/tribune-agriculteurs-et-ecolos-nous-refusons-detre-catalogues-comme-ennemis/
­

LA PLUS HAUTE ZAD D’EUROPE RACONTÉE EN BD

Le chercheur, naturaliste et bédéiste Alessandro Pignocchi était avec nous sur le glacier de la Girose lors de l’occupation à l’automne dernier. À partir de ses croquis, notes et photos, il a retracé avec ce qu’il faut d’humour, les raisons de la lutte et l’experience humaine au sommet. Cette action d’une semaine par un petit groupe de personnes et en collaboration avec La Grave Autrement a permis d’arrêter temporairement le chantier et de mettre la pression sur ses promoteurs. Le chantier risque de reprendre au printemps. Nous vous tiendrons informé.

La BD :
https://puntish.blogspot.com/2024/01/defendre-le-glacier-de-la-grave.html

La Grave Autrement :
https://lagrave-autrement.fr/

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Environnement/écologie c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 175

Grand Projet Inutile/ZAD c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 120

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1115