Une tribune pour les luttes

ENSEMBLE, SAUVONS MUMIA

Une délégation de la ville et de la police de Philadelphie annonce sa venue à Paris pour exiger le retrait de la Citoyenneté d’Honneur décernée à Mumia.

par le Collectif Unitaire National de Soutien à Mumia Abu-Jamal

Article mis en ligne le lundi 13 novembre 2006

Les élus communistes de Paris ont porté à notre connaissance la lettre qu’ils venaient de recevoir d’un avocat du Bareau de New York agissant pour le compte de la ville de Philadelphie. Ce courrier (voir en fichier joint) s’adresse à l’ensemble des conseillers de Paris et annonce la venue à Paris fin novembre d’une délégation du Conseil Municipal conduite par sa présidente et à laquelle participeront les leaders des élus républicains et démocrates ... et le directeur de la police ! L’objectif est clairement défini : "faire part aux élus parisiens de l’incompréhension et de la déception des citoyens de la ville de Philadelphie face à cet acte de profanation institutionnalisée [NDLR la Citoyenneté d’Honneur décernée à Mumia] de la mémoire d’un policier tombé dans l’exercice de ses fonctions" et de "demander au Conseil de Paris de révoquer sa décision". Assénant, sans le moindre doute et sans questionnement, la culpabilité de Mumia et les conditions dans lesquelles il a été condamné !

Ce courrier est à la fois provocateur, grossier et habile. Provocateur en faisant l’amalgame avec la situation française, se référant aux policiers de notre pays exposés à un nombre croissant d’agressions et d’actes de violence. Grossier en qualifiant d’immoral et d’irresponsable l’attribution des honneurs à un assassin. Pour conclure habilement (il ne manque que la main sur le coeur !) sur un plaidoyer contre la peine de mort et en invitant la ville de Paris à agir avec les élus de Philadelphie pour obtenir que la peine capitale infligée à Mumia soit commuée en prison à perpétuité, tout en "réhabilitant la mémoire de l’officier Daniel Faulkner". Au printemps dernier, ce sont les mêmes élus, unanimes, qui interpellèrent agressivement et sans aucune retenue la ville de Saint-Denis lorsque son Conseil Municipal inaugura la rue Mumia Abu-Jamal.

Ce n’est assurément pas un hasard si cette nouvelle offensive se produit en cette période où la défense, au terme d’un travail considérable, vient de déposer un mémoire auprès de la Cour d’Appel Fédérale démontrant juridiquement et magistralement le déni de justice dont Mumia a été victime.

Cette démarche provocatrice et agressive assortie de contre-vérités montre l’inquiétude que soulèvent outre-atlantique le remarquable travail de la défense conduite par Maître Robert R. Bryan conjugué à notre action de soutien sans relâche. Il faut toutefois la prendre très au sérieux car elle sera sans aucun doute largement médiatisée aux Etats-Unis, notamment en Pennsylvanie, pour peser sur la justice qui doit se prononcer sur le recours de la défense.

Le Collectif Unitaire National invite toutes les organisations, et plus largement tous les soutiens à Mumia, a apporté leur contribution au succès du rassemblement qu’il organise le jour de l’arrivée à Paris de la délégation américaine. Nos amis de province et toutes les villes qui ont manifesté leur soutien à Mumia sont également appelés à prendre toute initiative pour relever le défi de la vérité contre le mensonge, pour faire entendre haut et fort l’exigence de justice et de liberté pour cet homme qui n’a commis d’autre crime que de dénoncer pacifiquement la misère, les discriminations et le racisme.

Rassemblement
Mercredi 29 novembre [1]
devant l’Hôtel de Ville de Paris
à 18 heures

Le Collectif Unitaire National a demandé audience à Bertrand Delanoë ainsi qu’à l’ensemble des groupes politiques du Conseil de Paris

Collectif Unitaire National de Soutien à Mumia Abu-Jamal
43, boulevard de Magenta 75010 Paris - TEL 01 _ 53 38 99 99
FAX 01 40 40 90 98
E-mail : abujamal chez free.fr
www.mumiabujamal.net

Retour en haut de la page

Notes

[1la date pourrait être modifiée afin que le rassemblement coïncide avec la présence de la délégation américaine annoncée dans la semaine du 27/11 au 01/12

[2la date pourrait être modifiée afin que le rassemblement coïncide avec la présence de la délégation américaine annoncée dans la semaine du 27/11 au 01/12

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Comité Mumia Abu Jamal de Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4715